Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Françoise Hardy dans TGV Magazine (4ème extrait)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8463
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Françoise Hardy dans TGV Magazine (4ème extrait) Sam 28 Aoû 2010 - 9:24

En mai 2010, Françoise Hardy était interviewée par Olivier Boucreux pour TGV magazine.

Olivier Boucreux : "Echangez-vous vos petits secrets de fabrication avec Benjamin Biolay, avec qui vous avez déjà travaillé ?"
Françoise Hardy : "Non. Benjamin n'est pas comme moi. J'ai vécu avec une maman célibataire qui n'était pas cultivée et ne parlait pas toujours très bien le français. Elle pouvait dire, par exemple, "pourquoi qu'il est pas venu ?". Elle avait très à coeur que ses filles fassent des études, mais, en dehors de l'école, nous ne voyions personne d'autre qu'elle. Une telle situation n'aide pas vraiment à développer le langage, je me suis toujours sentie très limitée sur le plan du vocabulaire. Benjamin, lui, fait partie de ces auteurs qui s'expriment sans aucun problème, on sent chez lui une richesse de vocabulaire et une facilité d'écriture."

Olivier Boucreux : "Vous avez souvent évoqué la solitude. Quelle forme prend la vôtre ?"
Françoise Hardy : "Ma première chanson parlait de solitude parce que j'étais une adolescente très complexée, élevée dans l'idée de sa laideur. Elle traduisait les complexes au physique ingrat et la peur de n'être jamais aimée. Dans ma vie personnelle, j'ai dû affronter la solitude avec Jean-Marie Périer, qui était reporter photographe et voyageait sans cesse. Moi, je faisais de la scène, j'étais toujours en déplacement, seule dans les chambres d'hôtel, je le vivais très mal... C'était une solitude subie. Avec Jacques, idem. Excepté au tout début, à la naissance de Thomas, je ne savais jamais quand j'allais le voir, c'était terrible. A force, j'ai fini par y prendre goût. Parce que le revers de la solitude, c'est la liberté et l'indépendance. Et, en vieillissant, c'est aussi la clé du repos. Aujourd'hui, elle m'est nécessaire."


Dernière édition par Jérôme le Sam 1 Avr 2017 - 19:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Zorba
Embrasé
Embrasé
avatar

Masculin Nombre de messages : 674
Age : 68
Localisation : Naxos Grèce
Date d'inscription : 14/12/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans TGV Magazine (4ème extrait) Sam 28 Aoû 2010 - 10:56

Françoise Hardy a écrit:
Et, en vieillissant, c'est aussi la clé du repos. Aujourd'hui, elle m'est nécessaire."
En attendant, le repos éternel... Pas bien gaie cette solitude, Françoise !
Revenir en haut Aller en bas
http://naxos.forums-actifs.com/
 
Françoise Hardy dans TGV Magazine (4ème extrait)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Presse-
Sauter vers: