Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Françoise Hardy dans TGV Magazine (5ème extrait)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8463
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Françoise Hardy dans TGV Magazine (5ème extrait) Mar 14 Sep 2010 - 20:49

En mai 2010, Françoise Hardy était interviewée par Olivier Boucreux pour TGV magazine.

Olivier Boucreux : "Quel rapport entretenez-vous avec la mort ? Vous y avez été confrontée, vous avez vu partir de nombreux artistes comme Dewaere, Berger, Gainsbourg..."
Françoise Hardy : "La mort de ceux que j'aime et dont je ne saurais me passer, je n'ose même pas y penser. Cela me fait peur. La mienne aussi, je suis plus près de la fin que du commencement ! J'ai eu un décollement de la plèvre, j'avais des sensations épouvantables au coeur, je ne savais pas ce que c'était, et quand je suis arrivée aux urgences, j'ai vraiment cru que j'allais mourir. A ce moment-là, plus que la peur, c'est la tristesse qui dominait. Celle de ne plus voir Thomas, doublée de celle de lui faire du chagrin."

Olivier Boucreux : "Aujourd'hui, pensez-vous que votre identité " est floue" ?"
Françoise Hardy : "Oui, je ne me situe pas très bien. Je ne me sens pas spécialement française, pas spécialement une femme non plus (rires). Même si je préfère en être une... Et sur le plan professionnel, j'ai fait tellement de mauvaises choses, surtout au début, que je n'arrive pas à me situer. Je ne fais pas de scène, et cela me complexe un peu. Sur Internet, je suis tombée sur un extrait de Chabada, une émission dans laquelle La Grande Sophie chantait elle-même la chanson qu'elle a composée pour moi. L'extrait était commenté par un internaute qui écrivait : "Cette vieille taupe, elle n'est même pas capable de chanter elle-même !" Cela me fait rire, mais réactive en même temps un complexe qui touche à l'identité. On est un vrai chanteur que quand on fait de la scène.""


Dernière édition par Jérôme le Sam 1 Avr 2017 - 19:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Alexandre
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3574
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans TGV Magazine (5ème extrait) Mer 15 Sep 2010 - 10:35

J'ai pas trop capté ce que voulait dire Françoise par "Je ne me sens pas spécialement française, pas spécialement une femme non plus (rires). Même si je préfère en être une... " mais il était de toute façon assez difficile de répondre à la question posée. scratch

Quant à l'histoire du décollement de la plèvre je ne me rappelle pas avoir lu ça dans le bouquin. Est-ce que ce serait arrivé récemment ? interloqué
Revenir en haut Aller en bas
claude
Hypermordu
Hypermordu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1057
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans TGV Magazine (5ème extrait) Mer 15 Sep 2010 - 13:39

J'ai moi même fait quelque part un commentaire aussi acide que celui qu'elle rapporte à propos de cette émission où elle mimait sa chanson que chantait La Grande Sottise, mais je ne l'aurais jamais traité de vieille taupe.
Ce n'est donc pas moi, mais je me sens solidaire de la personne qui a fait cette réflexion.
Il est bien temps d'avoir des remords à propos de sa désertion de la scène, mais il n'est pas trop tard pour assumer ses fautes.
Revenir en haut Aller en bas
Elma
Critique du forum
Critique du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 2089
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans TGV Magazine (5ème extrait) Mer 15 Sep 2010 - 19:41

Houaouh !; concernant l'acidité du commentaire, faut-il y voir un lien avec l'ampleur de la déception ressentie ? Merci Claude, de là à devenir insultant, il faut surmonter son bouillonnement intérieur et rester correct, question de savoir vivre. Que tu te sentes solidaire me gêne, même si je comprends le sentiment de frustration, "d'imposture" (?).
Revenir en haut Aller en bas
 
Françoise Hardy dans TGV Magazine (5ème extrait)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Presse-
Sauter vers: