Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Art majeur, art mineur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lil' Bear
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1264
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 03/02/2008

Message(#) Sujet: Art majeur, art mineur Ven 8 Oct 2010 - 11:50

On a pu lire ici et là que Françoise Hardy, comme Gainsbourg, et comme beaucoup de gens aussi, fait une distinction entre art majeur et art mineur, par exemple, la musique classique et la chanson.

Personnellement, je dois dire que je ne comprends pas cette distinction, en toute honnêteté.

On parle d'art qui demande une intitiation à propos d'art majeur. D'accord, mais là on parle d'un parcours d'artiste. La musique classique demande davantage d'initiation au pratiquant, mais à l'auditeur? Et puis, même concernant le pratiquant, ça se discute: de quelle initiation parle t-on? Vous connaissez cette réflexion d'Edgar Poe sur le jeu de dames et le jeu d'échecs? Le jeu d'échecs demande un peu plus d'initiation, mais dans le fond le jeu ne demande pas plus de ressources intellectuelles. Edgar Poe allait jusqu'à dire que l'apparente complexité du jeu d'échecs faisait obstacle à l'exercice de la logique pure.

On peut faire un parallèle avec d'autres musiques dont l'initiation de base est plus simple, mais demande tout autant de finesse dans son exercice et son interprétation, si pas davantage, vu qu'il faut se distinguer autrement que par la maîtrise de base.

Au bout du compte, moi la distinction entre arts majeurs et mineurs me paraît strictement intellectuelle, dans la mesure où en tant qu'auditeur, n'importe quelle musique, classique ou populaire, peut m'élever l'esprit, ou même tout simplement m'enivrer.

Car intervient aussi la question de la spiritualité dans l'art: un art spirituel a t-il plus de valeur qu'un art païen? Et la question de l'humeur: une musique mélancolique a t-elle plus de valeur qu'une musique gaie et festive?

Ma réponse: pas forcément.

Bref, moi je ne conçois pas de généralité distinctive. Tout au plus puis-je reconnaître des artistes majeurs et mineurs (aux inspirations fluctuantes, du reste!) mais pas des arts en soi. C'est l'artiste qui fait l'art.

Le vingtième siècle a vu naître les arts du multiple. Je ne crois pas du tout que les artistes des siècles précédents méritent plus de prestige que ceux d'aujourd'hui. Je pense que l'Histoire se fait un peu à notre insu, qu'elle nous échappe souvent et qu'elle est même, quelquefois, une leçon donnée à notre manque d'ouverture d'esprit.

Revenir en haut Aller en bas
claude
Hypermordu
Hypermordu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1057
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Art majeur, art mineur Ven 8 Oct 2010 - 12:06

Un peu en colère le Lil'bear, mais plutôt juste !
Art majeur ou art mineur, par rapport à quoi ?
Le cinéma est il un art mineur par rapport à la peinture. Et la photographie est elle un art mineur par rapport au cinéma, donc pourrait être une art minorissime par rapport à la peinture (Nièpce doit s'en retourner dans sa tombe).
Revenir en haut Aller en bas
Lil' Bear
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1264
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 03/02/2008

Message(#) Sujet: Re: Art majeur, art mineur Ven 8 Oct 2010 - 12:14

Je précise que je ne suis pas du tout en colère. Je suis en pleine et paisible méditation. clown

Et il va de soi que vos avis m'intéressent, même s'ils sont opposés (surtout s'ils sont opposés). Une réflexion n'est jamais définitive (si le ton peut paraître péremptoire, il n'est que formel).

Revenir en haut Aller en bas
Alain
Maître des dés
Maître des dés
avatar

Masculin Nombre de messages : 484
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Art majeur, art mineur Ven 8 Oct 2010 - 12:20

La distinction mineur / majeur concernant l'art n'a rien à voir avec le prestige.

La liste des arts majeurs a été définie dans l'antiquité. Elle reposait sur 6 disciplines :

1/ Architecture
2/ Sculpture
3/ Peinture
4/ Danse
5/ Musique
6/ Poésie

Au 20ème siècle on en a ajouté un septième : le cinéma (sous l'impulsion du critique italien Ricciotto Canudo en 1912).

L'architecture est citée en premier parce qu'elle est celle qui requiert le plus de matériel et qu'elle est réduite dans l’expression des sentiments.

En deuxième, on trouve la sculpture, car c'est un art qui privilégie tout d’abord la matière (comme le bois, la pierre, le marbre, le bronze, entre autres) tout en laissant un peu plus de place à l’expressivité.

En troisième on a la peinture où la présence des émotions est encore plus visible.

Suivent alors dans ce même type de gradation, la danse et la musique.

Si la poésie se trouve au sixième rang c'est parce qu'à l'époque c’était l’art qui plongeait le plus profondément au cœur des sentiments, au-delà du matériel.

Le cinéma a pu "bénéficier" de titre de septième art en revendiquant un mélange de matériel et d’esthétisme. C’est d'ailleurs l’art le plus abouti puisqu’il intègre les cinq éléments de l’art : le langage, le son, l’image, le mouvement et l’interactivité.

Pour ces sept arts, il est nécessaire d'être initié pour en maîtriser les techniques sinon la maison sera de travers, la sculpture informe, la peinture simple croûte, la danse enfantine, la musique rudimentaire, la poésie rimailleuse et le cinéma navet....

Un art est considéré comme majeur dans la mesure où son créateur doit être initié de façon approfondie pour délivrer une oeuvre remarquable.

En revanche, le public (celui qui reçoit l'oeuvre) n'a pas d'initiation particulière à recevoir que ce soit pour un art majeur ou mineur. Le verdict est plus simple : ça lui plaît ou pas.

En ce qui concerne la chanson, l'initiation nécessaire est rudimentaire. C'est simplement en ce sens que c'est un art dit mineur. Sur le plan de l'émotion, en revanche, le ressenti peut être très fort voire supérieur à celui engendré par un art majeur.

L'incompréhension sur l'expression "Art majeur, art mineur" provient simplement du vocabulaire choisi "majeur" / "mineur" qui désigne en fait uniquement l'amplitude d'investissement d'apprentissage nécessaire (fort / faible) pour maîtriser l'art en question.

Mais aucun art n'est supérieur à l'autre qu'il soit majeur ou mineur.
Revenir en haut Aller en bas
Lil' Bear
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1264
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 03/02/2008

Message(#) Sujet: Re: Art majeur, art mineur Ven 8 Oct 2010 - 12:36

Merci Alain pour ces explications. clap

Ceci étant dit, dans une interview, Françoise a quand même l'air de dire que l'art majeur (la musique classique en l'occurrence) l'élève comme un art mineur ne saurait jamais le faire. Je crois que la notion qu'elle a d'un art majeur n'est pas seulement technique.

Je crois que Françoise Hardy fait un complexe d'infériorité relativement à sa propre profession (ce qui n'aura échappé à personne!). C'est peut-être une façon d'être humble et exigeante, peut-être que c'est plus sain, pour elle. Mais sans doute, aussi, exprime t-elle une conviction profonde.
Revenir en haut Aller en bas
claude
Hypermordu
Hypermordu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1057
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Art majeur, art mineur Ven 8 Oct 2010 - 12:58

Ce qui me fait peur dans cette notion d'art majeur / art mineur c'est un certain arrière goût d'élitisme : aux gens bien nés (qui peuvent donc être initiés) la grande musique. Aux autres, la chansonnette.
Il est sûr que le penchant d'auto flagellation de Miss Hardy est pour beaucoup dans cette notion d'art mineur dans lequel elle oeuvre.
ça a dû drôlement la faire flipper quand elle a vu que dans le "Who's who" elle est mentionnée comme artiste lyrique, comme la Callas.
Revenir en haut Aller en bas
Alain
Maître des dés
Maître des dés
avatar

Masculin Nombre de messages : 484
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Art majeur, art mineur Ven 8 Oct 2010 - 14:06

Voici comment Françoise Hardy s'est exprimée sur le sujet dans l'interview du 21 mai pour le site "http://surjeanlouismurat.over-blog.com":

F. HARDY: La plupart des gens ignorent la signification d'art majeur et d'art mineur. Serge qui était pervers sur les bords a joué là-dessus. Il savait qu'il serait mal compris et que cette incompréhension susciterait des discussions totalement à côté de la plaque qui satisferaient son goût de la provocation. UN ART MAJEUR EST UN ART QUI REQUIERT UNE INITIATION (la peinture, l'architecture, la grande musique) ALORS QU'UN ART MINEUR N'EN REQUIERT AUCUNE. Mais cela n'a rien à voir avec la qualité des productions. Il y a au moins autant de très mauvaises choses en musique classique qu'en pop music et une mélodie très inspirée de pop music n'a rien à envier à un thème mélodique inspiré de musique classique. AUTREMENT DIT, EN MATIERE D'ART, LES TERMES "MAJEUR" ET "MINEUR" QUALIFIENT LA NATURE DE CET ART, EN AUCUN CAS SA VALEUR.

( source : http://www.mon-amie-hardy-rose.com/actualite-de-francoise-f41/21-mai-2010-inter-vious-et-murat-t994.htm )

Revenir en haut Aller en bas
Lil' Bear
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1264
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 03/02/2008

Message(#) Sujet: Re: Art majeur, art mineur Ven 8 Oct 2010 - 22:56

Ah oui, je me souviens de ça aussi, et je partage son avis. Elle semblait approcher différemment la question dans une autre interview, où on lui demande quelle est sa "quête essentielle" je crois (je ne parviens pas à la retrouver).
Revenir en haut Aller en bas
Elma
Critique du forum
Critique du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 2089
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Art majeur, art mineur Sam 9 Oct 2010 - 9:41

Ok sur la notion d'initiation mais, majeur ou mineur, l'art est aussi "servi" par le talent non ? C'est un autre concept, j'entend bien. clown
Revenir en haut Aller en bas
MIKI
Admirateur
Admirateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 170
Age : 69
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 31/07/2009

Message(#) Sujet: Re: Art majeur, art mineur Ven 15 Oct 2010 - 8:57

Je suis tout à fait de l'avis que la définition de l'art majeur et l'art mineur ne concerne que la technique plus poussée dans l'art majeur mais comme le dit fort bien la "BELLE" cela n'a rien à voir avec la qualité et surtout avec le plaisir que l'on peut ressentir à l'écoute, des chansons ( notamment celles de françoise) peuvent me chavirer autant qu'un morceau classique, par exemple je citerai "Tant de belles choses" qui me chavire autant que le "concernto n°1 de Chopin"
Revenir en haut Aller en bas
luc
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1649
Age : 65
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 20/07/2009

Message(#) Sujet: Re: Art majeur, art mineur Dim 17 Oct 2010 - 12:28

Il y a des ânes capables de faire de l'art majeur, par contre je n'ai jamais entendu un âne composer une petite chanson (je pose la question : ou a été initié cet âne ? ).

« Au salon des Indépendants de 1910 figure la toile « Coucher de soleil sur l'Adriatique». Le catalogue en donne pour auteur « JR. Boronali, peintre né à Gênes». En raison du caractère abstrait de cette peinture, les critiquess'enthousiasment et l'affaire fait grand bruit, jusqu'au jour où lejournal Le Matin reçoit la visite de l'écrivain Roland Dorgelès quirévèle, constat d'huissier à l'appui, que l'auteur se nomme en fait «Lolo », et qu'il est l'âne du patron du Lapin Agile, célèbre cabaret dela butte Montmartre. Boronali est l'anagramme d'Aliboron, le nom donnéà l'âne par Jean de La Fontaine. Dorgelès, avec deux amis peintres,André Warnod et Jules Depaquit, avait attaché un pinceau à la queue del'animal qui devint ainsi la vedette du Salon. Et la toile s'est vendue400 francs (soit à peu près 1 257 euros actuels). Elle fait aujourd'huipartie de la collection permanente exposée à l'espace culturel PaulBedu à Milly-la-Forêt»
Revenir en haut Aller en bas
Zorba
Embrasé
Embrasé
avatar

Masculin Nombre de messages : 674
Age : 68
Localisation : Naxos Grèce
Date d'inscription : 14/12/2007

Message(#) Sujet: Re: Art majeur, art mineur Dim 17 Oct 2010 - 15:05

Coucher de soleil sur l'Adriatique, peint par Boronali, alias Aliboron-Lolo :

Revenir en haut Aller en bas
http://naxos.forums-actifs.com/
luc
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1649
Age : 65
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 20/07/2009

Message(#) Sujet: Re: Art majeur, art mineur Dim 17 Oct 2010 - 21:49

J'aimerais savoir si ceci fait partie de l'art dit "MAJEUR" ?

Enjuillet 2007, une jeune femme avait déposé un baiser de ses lèvresmaquillées sur une toile uniformément blanche de 6 mètres carrés dupeintre Cy Twombly, à Avignon.La toile appartenait à un triptyque estimé deux millions d'euros direntles assureurs. Et c'était consternant de voir les journaux et les blogsréclamer en chœur une sanction exemplaire et démesurée ou s'extasier dugénie avant-gardiste du geste. La femme fut condamnée très sévèrement,financièrement. Les assureurs étaient ravis. Une petite retouche depeinture blanche suffit pour effacer le blasphème. La toile, c'est ci-dessous...


La toile outragée de Cy Twombly, après remise en état.

Je vous demande : de qui se moque-t-on ????

Revenir en haut Aller en bas
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8469
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Art majeur, art mineur Lun 18 Oct 2010 - 6:08

Je souhaite clore ce sujet périphérique qui dépasse d'ailleurs le cadre de la différenciation entre arts majeurs et arts mineurs pour se diriger vers un débat sur les frontières entre l'art et l'escroquerie intellectuelle. clown

Cette conversation hors sujet par rapport au site Mon amie la rose, dont le seul objectif est de parler de Françoise Hardy, commence à prendre trop de place.

A mon humble avis, il devient temps de se recentrer. Je souhaite que le site garde sa spécificité et sa raison d'être.

Merci de votre compréhension.
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
luc
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1649
Age : 65
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 20/07/2009

Message(#) Sujet: Re: Art majeur, art mineur Lun 18 Oct 2010 - 15:59

Tout à fait d'accord avec toi, on déborde du cadre de F.H.
Mais ceci a permis cependant de faire comprendre qu'il n'est pas si facile de délimiter les arts. Dire qu'un art majeur requiert une initiation était peut-être vrai il y a plus d'un siècle, mais n'est plus tout à fait vrai aujourd'hui. Et ce, au delà de la notion d'escroquerie intellectuelle. scratch
CQFD
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Art majeur, art mineur

Revenir en haut Aller en bas
 
Art majeur, art mineur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Discussions générales :: La pluie et le beau temps-
Sauter vers: