Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Françoise Hardy dans la revue Nouvelles Clés (3ème extrait)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8471
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Françoise Hardy dans la revue Nouvelles Clés (3ème extrait) Sam 6 Nov 2010 - 8:38

Pour la revue Nouvelles Clés, Patrice van Eersel et Marie-Pierre Planchon s'entretenaient avec Françoise Hardy de questions spirituelles et d'astrologie.

Nouvelles Clés : "Le Dalaï Lama conseille aux insomniaques de ne pas chercher à dormir à tout prix : cela ne fait qu’éloigner le sommeil davantage."
Françoise Hardy :
"Exactement ! La vision bouddhiste du monde me parle d’ailleurs beaucoup."

Nouvelles Clés : "Vos chansons ont-elles suivi votre évolution intérieure ?"
Françoise Hardy :
"On ne peut pas broder sur la spiritualité dans le cadre restreint et contraignant d’une chanson comme on peut le faire sur les amours difficiles. Je n’ai guère que trois ou quatre chansons qui abordent ce thème. La première s’appelle Regarde-toi. C’est une toute petite chanson qui figure dans un album intitulé Le danger, sorti en 1996. Ça commence ainsi :

Regarde-toi au fond des yeux.
Les hommes ont tort d’accuser Dieu,
Ce dieu du fond des âges,
Qu’ils créent à leur image
Aveugle et sourd
Si orgueilleux...


La deuxième chanson est Tant de belles choses, sortie fin 2004, où j’exprime ma croyance en l’éternité de l’esprit ou de l’âme. Je venais d’apprendre que j’avais un problème de santé grave, lorsque j’ai reçu une très belle mélodie de Pascale Daniel et Alain Lubrano. La chagrin de mon fils Thomas me bouleversait encore plus que l’idée de devoir peut-être mourir bientôt. J’ai écrit ce texte habité d’espoir, d’abord pour lui, ensuite pour ceux que j’aime, et pour ceux qui perdent un être cher, en repensant à ce que me dit souvent mon amie brésilienne Lena, qui est d’une haute spiritualité : « On oublie trop que la vraie vie est de l’autre côté et que nous nous réincarnons uniquement pour pouvoir progresser. » Dans l’ignorance, nous fêtons toujours la naissance et pleurons celui qui part, sans penser une seconde à l’esprit qui se libère ! Vu sous l’angle de l’esprit, les cimetières devraient être des lieux de liesse ! Même si j’avoue que ma foi ne m’empêche pas d’avoir très peur de mourir quand même ! (grand rire)

Je suis réceptive à l’idée des réincarnations successives - comment une seule vie suffirait-elle à intégrer tout ce qu’il y a à apprendre ici-bas ? Mais, en tant qu’Occidentale, j’ai du mal avec la négation de l’ego des bouddhistes. D’ailleurs, ils évoquent ces enfants qui se souviennent avec précision d’une vie antérieure, comme s’il s’agissait bien d’une même entité qui s’incarne à chaque fois. Il y a une contradiction dont le sens m’échappe entre la négation orientale de l’ego et ce type d’exemple. Par ailleurs, j’ai toujours eu l’intuition que les rêves nous préparaient peu ou prou à la mort : on n’y a pas de corps et pourtant on y vit et fait des tas de choses. Peut-être est-ce une forme de préparation à ce que nous connaîtrons dans la période de transition entre la mort et l’incarnation suivante."
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Alexandre
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3574
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans la revue Nouvelles Clés (3ème extrait) Dim 7 Nov 2010 - 15:38

"Peut-être est-ce une forme de préparation à ce que nous connaîtrons dans la période de transition entre la mort et l’incarnation suivante."

Si j'ai bien compris, Françoise croit en la réincarnation sans totalement adhérer au bouddhisme ange vert
Maintenant je vais avoir peur de rêver affraid en dormant. Pour moi dormir c'était juste la transition pour passer de l'état fatigué à l'état reposé. Maintenant que j'ai lu Françoise, ça se complique colere
Revenir en haut Aller en bas
luc
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1649
Age : 65
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 20/07/2009

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans la revue Nouvelles Clés (3ème extrait) Dim 7 Nov 2010 - 18:32

"Je suis réceptive à l’idée des réincarnations successives - comment une seule vie suffirait-elle à intégrer tout ce qu’il y a à apprendre ici-bas ?"
La preuve que la réincarnation n'existe pas: on n'accumule pas le bagage des connaissances des soi-disant vies antérieures ( sinon cela se saurait ... )... scratch
Revenir en haut Aller en bas
MarcelPP
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 205
Age : 53
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 01/11/2009

Message(#) Sujet: Tant de belles choses Dim 7 Nov 2010 - 20:07

Pour le bouddhisme comme pour le christianisme : c'est un peu le pari pascalien! Si cela se savait : tout le monde serait bouddhiste... Y croire c'est parier pour l'après...
Revenir en haut Aller en bas
Lil' Bear
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1265
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 03/02/2008

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans la revue Nouvelles Clés (3ème extrait) Lun 8 Nov 2010 - 0:46

Je pense qu'on relativise la question du trépas lorsqu'on prend conscience qu'existent dans l'univers des milliers de systèmes solaires, et des milliards d'autres planètes comme la nôtre... Alors le "Je" n'entre plus en compte. Nous sommes des individus multipliés. Moi, j'aime le tournis que me procure ce vaste univers, cette vie qui nous dépasse. Nous ne sommes rien, ou si peu. Ou grand-chose, mais à microscopique échelle. On a l'univers en soi, aussi. L'infiniment grand, l'infiniment petit.
Revenir en haut Aller en bas
Elma
Critique du forum
Critique du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 2089
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans la revue Nouvelles Clés (3ème extrait) Lun 8 Nov 2010 - 19:17

Le propos qui m'interpelle c'est : Dans l’ignorance, nous fêtons toujours la naissance et pleurons celui qui part, sans penser une seconde à l’esprit qui se libère !
Bien entendu chacun peut l'interprêter à sa façon. L'esprit qui se libère peut être vu du vivant de chacun, pas nécessairement lié à la mort, donc de la personne qui avance, progresse et s'enrichit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans la revue Nouvelles Clés (3ème extrait)

Revenir en haut Aller en bas
 
Françoise Hardy dans la revue Nouvelles Clés (3ème extrait)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Presse-
Sauter vers: