Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Françoise et le lilas...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8317
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Françoise et le lilas... Sam 29 Sep 2007 - 9:18

En mai 2000, à la lecture d'un article de Laura Putti consacré à Françoise Hardy dans un journal italien (Françoise Hardy, sono una timida che vive d’amore, La repubblica), Massimo Presciutti a été frappé par une déclaration de Françoise.

Celle-ci disait en substance : "A mon âge, à chaque fois que je vois refleurir les lilas, je n'oublie pas de me rappeler de toutes les fois où j'ai vu ce spectacle et de m'interroger sur le nombre de fois où je pourrai encore le voir. Quinze fois ? Vingt fois ? Ca représente très peu de temps de pouvoir revoir quinze fois fleurir les lilas".

Suite à la lecture de cet article, Massimo Presciutti écrit la chanson Quando fioriscono i lillà. Si vous tendez bien l'oreille, vous pourrez clairement percevoir qu'il évoque Françoise Hardy dans la chanson (cliquez sur la photo)



En 2003, dans Tant de belles choses Françoise Hardy reprendra encore dans la liste des belles choses de la vie, le plaisir de revoir fleurir les lilas :

....Tu as tant de belles choses à vivre encore
Tu verras au bout du tunnel
Se dessiner un arc-en-ciel
Et refleurir les lilas
Tu as tant de belles choses devant toi....
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Jmolo
Admirateur
Admirateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 167
Localisation : Naxos (Grèce)
Date d'inscription : 14/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Sam 29 Sep 2007 - 13:26

Françoise avait évoqué cette histoire de lilas dans une interview de..... Karen Cherryl, en 2000, à la radio ! Je m'étais alors mis à compter mon nombre d'années lilas à moi. Bonjour la déprime !

On apprenait également dans cette même interview, que Françoise était une adepte du...... stérilet ! Je n'avais pas imaginé qu'elle puisse avoir ses règles comme les communes des mortelles.....
Revenir en haut Aller en bas
http://naxos.forums-actifs.com/
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8317
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Sam 29 Sep 2007 - 13:57

Même si c'est un peu déprimant, je préfère en rester au lilas si tu veux bien....

Peut-être que Claude, notre grand connaisseur de l'italien, pourra nous dire en grande ligne de quoi parle la chanson.

Le texte comporte-t-il de l'espoir ou de la déprime en thème de fond ?
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Jmolo
Admirateur
Admirateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 167
Localisation : Naxos (Grèce)
Date d'inscription : 14/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Sam 29 Sep 2007 - 17:37

Je ne connais pas l'italien, mais l'atmosphère de la chanson porte plus à la rigolade qu'à la déprime !
Jérôme, si tu me trouves une chanson d'Angelica Ionatis où elle évoque Françoise Hαρδγς, promis je te la traduis.
Revenir en haut Aller en bas
http://naxos.forums-actifs.com/
claude
Hypermordu
Hypermordu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1057
Age : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Mar 2 Oct 2007 - 14:02

Je vais écouter "Quand fleurissent les lilas" et vous dirai ce que j'aurais compris.
Je me souviens aussi d'une chanson de Cinquetti parlant de lilas.
Les italiens seraient ils très portés sur les lilas ? Moi qui les croyais plutôt à l'eau de rose.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3574
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Sam 3 Nov 2007 - 14:36

Claude,

As-tu pu écouter la chanson et "comprendre" le passage faisant allusion à Françoise ? J'aimerais bien savoir....

Et bon anniversaire !

Que tu voies encore refleurir les lilas de nombreuses fois !!!
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8317
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Mar 18 Déc 2007 - 11:51

A défaut de les comprendre, j'ai trouvé les paroles de la chanson... en italien... en exergue de la vidéo sur youtube.

Torna bambina finché si sa
quando fioriscono i lillà
quando le strisce bianche
mettono i confini al blu
mentre stesi sull'erba insieme
liberi guardiamo in su

Sopra Parigi si alza la luna
in fondo alla stessa ora
sulla tua faccia è scritta
una canzone duty-free
la voce e la chitarra
sono di Françoise Hardy

Tante le parole scritte
tagliano come le onde
ogni canto si confonde si
quello che ci fa diversi
quello che ci rende uguali
sono solo i nostri amori si

Restare a galla anzi volare
in fondo un disco è anche un'elica
ombra geometrica di una
fisarmonica
il vento nei capelli di
una stagione magica

A chi somiglia certo si sa
solo che ferma non ci sta
l'aereo vola e lascia
una brillante scia
è la foto del tempo
prima di andare via
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
claude
Hypermordu
Hypermordu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1057
Age : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Mar 18 Déc 2007 - 12:38

Honte à moi, j'avais complètement oublié que j'avais promis de m'occuper de ce que disait ce brave Presciutti:

Au-dessus de Paris apparaît la lune
Alors qu'en fond à la même heure
Sur ton visage s'inscrit
Une chanson "duty-free"
La voix et la guitare
De Françoise Hardy.

traduction et retranscription très libres, sous réserve d'un meilleur italianiste que moi.
C'est pas mal écrit tout ce texte, mais c'est plutôt un peu dur à bien comprendre car il y a beaucoup de mots, de verbes en particulier, à double sens.
C'est un peu surréaliste ce texte, ou alors je suis un grand nul en italien
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8317
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Mar 18 Déc 2007 - 14:42

Merci Claude,

J'avais passé le texte sur un logiciel de traduction automatique et le résultat était incompréhensible. Le surréalisme a bien des limites.... Wink

D'ailleurs que peut vouloir vraiment dire une "chanson duty-free" ? Une chanson diffusée dans une boutique d'aéroport ?
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
claude
Hypermordu
Hypermordu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1057
Age : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Mer 19 Déc 2007 - 12:42

Tu m'étonnes !!!
La dernière strophe en particulier avec cet avion qui vole et laisse une trace brillante....
Ben voilà le rapport avec duty-free !
Ou alors cet italien connaît par coeur "V.I.P."
Revenir en haut Aller en bas
max
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Françoise et le lilas Mar 16 Sep 2008 - 13:41

Laughing J’ai écrit cette chanson dans le jardin de ma maison de campagne in Umbria, avec ma fille quand elle était une petite fille (elle chante avec moi dans le disque quelque temps après quand elle était un peux plus âgée). Ce n´est pas une chanson dédiée à Françoise Hardy délibérément comme on peut entendre, mais simplement il y a la mémoire d’une éternelle jeunesse trouvée dans un journal du jour acheté dans le kiosque à journaux plus proche (12 kilomètres) où il y avait l’interview où Françoise parlait de lilas. Naturellement quand j’ai vu la page de votre blog j’ai joué sur la possibilité d’un voyage dans l’âge tendre, dans l’éternelle jeunesse, comme on peut voir dans ma chanson « Eredità » (ou il ya encore une petite réponse)... J’avais déjà le disque où Françoise parle de lilas avant de lire le blog et ma chanson était publiée avant de « Tant des belles choses » avec un tirage aussi limité, seulement quelque centaine de copies… Je n´ai rien pensé, mais il y était quelque liaison inconnue en tout ça, une liaison pas cherchée et pas admise, je n’imaginais pas qu’on puisse voir cette liaison dans quelque place au-delà de mon jardin... Chanson « duty-free », on dirait mieux, dehors de n’importe quelle loi du marché. Chanson libre. Les avions qui volent et laissent une trace brillante c’est pourquoi notre jardin, je crois, c’est au dessus des importantes routes aériennes et on voit dans le ciel des blanches traces quand le ciel est bleu et toi t’allonge par terre sur le pré en regardant en haut… Non, je ne connaissais pas VIP avant d’avoir lu votre blog. pirat
Revenir en haut Aller en bas
claude
Hypermordu
Hypermordu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1057
Age : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Mar 16 Sep 2008 - 13:51

Tout d'abord, avoir une maison de campagne en Ombrie, c'est déjà un premier pas vers le bonheur.
Ensuite, aucun reproche ni quant aux rapprochements avec F. Hardy, ni quant au côté surréaliste du texte. Simplement, comme tout poème c'est nettement mieux dans la langue d'origine. Et quand c'est de l'italien, c'est un deuxième pas vers le bonheur.
"Joué sur la possibilité d'un voyage dans l'âge tendre, dans l'éternelle jeunesse"....en dehors des chansons ou des poèmes, s'il y a une recette, je suis preneur. Et ce sera le troisième et dernier pas vers le bonheur total.
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8317
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Lun 6 Oct 2008 - 21:15

Un ami italien a tenté de traduire la chanson... mais beaucoup de questions restent sans réponses...
En espérant que la traduction ne sera pas trop éloignée de la pensée de Massimo.

La petite fille revient jusqu'à ce qu'elle sache
quand les lilas fleuriront
quand les bandes blanches
auront mis leurs frontières bleues
pendant qu'on en aura dispersé ensemble sur l'herbe.
Libres, regardons en haut.

Au-dessus de Paris se lève la lune.
Au fond, à la même heure
Sur ton visage est écrit
une chanson hors taxe.
La voix et la guitare
sont de Françoise Hardy.

Donc, les mots écrits
ont coupé comme les vagues.
Chaque chanson se confond si
ce qui nous fait différents
ce qui nous rend égaux
ce sont seulement nos amours, oui...

Rester en flottaison, ou plutôt voler.
Au fond, un disque c’est aussi une hélice,
l'ombre géométrique d'un accordéon,
le vent dans les cheveux
d'une saison magique.

À qui ressemblent certains, on le sait.
C’est seulement celui qui s’arrête qui ne reste pas.
L'avion vole et laisse une veillée claire.
C’est la photo du temps avant de partir.

Donc, les mots écrits
ont coupé comme les vagues.
Chaque chanson se confond si
ce qui nous fait différents
ce qui nous rend égaux
ce sont seulement nos amours, oui...

Donc, les mots écrits
ont coupé comme les vagues.
Chaque chanson se confond si
ce qui nous fait différents
ce qui nous rend égaux
ce sont seulement nos amours, oui...

Donc, les mots écrits
ont coupé comme les vagues.
Chaque chanson se confond si
ce qui nous fait différents
ce qui nous rend égaux
ce sont seulement nos amours, oui...
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
claude
Hypermordu
Hypermordu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1057
Age : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Mar 7 Oct 2008 - 13:07

Ouf, je n'avais pas dit trop de bêtises dans ma traduction.
Et je maintiens : en italien c'est beau, en français c'est décevant. mais la poésie c'est ça, heureusement. C'est inhérent à chaque langue.
"les sanglots longs des violons de l'automne" en italien c'est certainement moins mélodieux.
Reste que les chansons "duty free" ou "hors taxes", ça demeure toujours de l'hébreux pour moi.
Quelle chance tu as Jérôme, d'avoir un ami italien !
Revenir en haut Aller en bas
maxputti
Admirateur
Admirateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 105
Age : 66
Localisation : florence
Date d'inscription : 22/09/2008

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Mar 9 Déc 2008 - 19:00



Vous êtes incroyables, les amis! On pourrait dire avec Picasso «Je ne cherche pas, je trouve». Bien, j'avait dit en quelque part du blog à propos de ma chanson italienne traduite en français «j'attends que quelqu'un en France la veuille chanter!». Ah, maintenant il n'est pas possible pour moi de dire la même chose, je suis enchanté encore de ma chanson en la repetant avec ma voix et ma guitare en langue française! Si la première fois pour vivre Paris j'avait fait le dessin de coverture du CD, maintenant, je le crois pour longtemps, j'ai le projet d'apprendre Quand les lilas fleuriront.

Claude, je suis d'accord que le style poétique, comme chaque style, «(...) il y a une terre natale, un ciel, un soleil » comme Chateaubriand dit. Mais... in septembre moi j'était enchanté de Nana Mouskouri qui chante Au coeur de septembre (Try to remember en version française) et maintenant de Quand les lilas fleuriront (Quando fioriscono i lillà encore en version française). Ah... quelle chance vous avez, les amis, de vivre à Paris! J'aimerai trouver (sans la chercher) l'occasion de rester quelque temps à la table d'un bistrot bien caché avec notre divine Françoise Hardy comme une belle chose de tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.massimopresciutti.com
claude
Hypermordu
Hypermordu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1057
Age : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Mer 10 Déc 2008 - 13:19

Tout ça me rappelle une chanson que chantait Gigliola Cinquetti "J'ai le coeur plus tendre que du lilas".
Je vais essayer samedi prochain de rester quelques instants à une table avec Françoise, le temps qu'elle me dédicace son livre.
Peccato, je n'aurais pas de lilas à lui porter !
Revenir en haut Aller en bas
Elma
Critique du forum
Critique du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 2089
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Mer 10 Déc 2008 - 18:41

Bah, avec ton super sourire (au visu de ta photo) et ton admiration émue (cela va sans dire), cela devrait être facile ! génial
Revenir en haut Aller en bas
claude
Hypermordu
Hypermordu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1057
Age : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Ven 12 Déc 2008 - 13:26

Mon Dieu Elma, que n'ai je 20 ans pour te déclarer ma flamme !
Revenir en haut Aller en bas
maxputti
Admirateur
Admirateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 105
Age : 66
Localisation : florence
Date d'inscription : 22/09/2008

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Sam 9 Mai 2009 - 0:32

Le fait d’aller seulement chaque deux semaines à ma maison en Ombrie m’a empêché de voir cette année les lilas en plein floraison, je l’ai vus avant pas encore bourgeonné et ensuite un peu fanés. Françoise Hardy à ecrit un beau et mélancolique livre, j’ai trouvé le mots ecrits que je cherchais dans ma chanson peut être (Donc, les mots écrits ont coupé comme les vagues...), pendant que je lis Le desespoir des singes et autres bagatelles elle n’est plus dans le ciel avec les étoiles. Mais la fille chaque printemps revient, difficile à classer, les yeux rêveurs. Récemment j’ai acheté une vieille revue de l’avril 1964 chez un bouquiniste ou il y a une Gigliola Cinquetti rêveur. J’ai ainsi imaginé une Françoise Hardy mélancolique (la mélancolie créative de Dürer et de tant d’autres dessinateur et peintres).

soleil

Revenir en haut Aller en bas
http://www.massimopresciutti.com
maxputti
Admirateur
Admirateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 105
Age : 66
Localisation : florence
Date d'inscription : 22/09/2008

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Jeu 4 Juin 2009 - 1:09

« La beauté (…) Inaccessible et pourtant familière par son evidence même, elle est le révélateur du manque que nous cherchons à combler sans le savoir. Ne tenant qu’à un fil, fragile, éphémère dans sa forme, en même temps qu’intemporelle et éternelle dans son essence, elle renvoie au tragique de la condition humaine qu’elle sublime et justifie » (Le desespoir des singes... p. 21). Quand j’avait ecrit Quando fioriscono i lillà je ne pouvais penser de trouver mon fil d’Arianna, mon fil de perles dans une « ... veillée claire / C’est la photo du temps avant de partir ». Oui, je crois que au bout de ce fil il y a la vie, mais... « La vie est un songe, et les songes ne sont que des songes »... et comme Marco Polo nous enseigne... « le commerce est un songe aussi » clown

Revenir en haut Aller en bas
http://www.massimopresciutti.com
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8317
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Dim 2 Aoû 2009 - 21:34

Voici une carte postale vidéo de Maxputti qui vient d'enregistrer expressément pour le blog la version française de Quando fioriscono i lillà à partir de la traduction faite sur le site Wink Pour les impatients : La chanson commence à 1'00 de la vidéo.

Merci pour cette carte postale de vacances ! clap

Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
claude
Hypermordu
Hypermordu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1057
Age : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Lun 3 Aoû 2009 - 14:12

On est artiste ou on ne l'est pas.
Apparemment Max est artiste, c'est le moins qu'on puisse dire.
Revenir en haut Aller en bas
Elma
Critique du forum
Critique du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 2089
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Lun 3 Aoû 2009 - 19:06

Il ne manque que la senteur délicate et exquise du Lilas soleil
Revenir en haut Aller en bas
maxputti
Admirateur
Admirateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 105
Age : 66
Localisation : florence
Date d'inscription : 22/09/2008

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Sam 21 Nov 2009 - 8:16

bonjour paris! voilà des images, des bruits, des harmonies et des commentaires qui viennent du lilas!
:47:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.massimopresciutti.com
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8317
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Sam 21 Nov 2009 - 9:28

Merci pour ce tumulte de joie de vivre et de jeunesse éternelle... amour 2
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
claude
Hypermordu
Hypermordu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1057
Age : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Jeu 26 Nov 2009 - 13:40


Et c'est peu de le dire !
Revenir en haut Aller en bas
maxputti
Admirateur
Admirateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 105
Age : 66
Localisation : florence
Date d'inscription : 22/09/2008

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Lun 30 Nov 2009 - 2:24



Cette vidéo et cette chanson de Françoise Hardy en italien, «Devi ritornare» («Je veux qu’il revienne») c’est peut-être le terrain d'où mes lilas ont fleuris, comme «Tant de belles choses» est la chanson pour les faire refleurir encore. Avant tout on parle du retour et ma chanson parle d’un retour («Torna bambina finché si sa» / «La petite fille revient jusqu'à ce qu'elle sache»). Entre ces deux chansons de Françoise Hardy, «Devi ritornare» (1965) et «Tant de belles choses» (2003) il y a un arc de vie stupéfiant en ce qui me concerne: je quitte mon pays (1966) et ma mère s’en va (2003). Et j’aime une chose encore dans cette vidéo: regardez le visage de Françoise Hardy à 2’27 de la vidéo et sa réaction à quelque chose qui entre maladroitement dans la situation. C’est une soudaine résistance, c’est le coup d’aile de l’humour... il y a vraiment tout dans cette oeuvre-ci.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.massimopresciutti.com
Lil' Bear
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1253
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 03/02/2008

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Lun 30 Nov 2009 - 5:15

Oui, amusante, cette expression, cette façon de dire "allons bon, qu'est-ce qu'il se passe encore?" d'un air las et blasé... ce qui souligne combien Françoise aimait se donner en représentation (ironie!), et ce sentiment qu'elle trouve tout ça un peu ridicule ou insignifiant... Pas à l'aise, Françoise, dans le milieu du spectacle. L'antithèse d'une Sylvie Vartan, dont elle avoue envier l'aisance dans son dernier livre.
Revenir en haut Aller en bas
joseph
Amateur
Amateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 70
Age : 61
Localisation : paris
Date d'inscription : 08/08/2009

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Lun 30 Nov 2009 - 18:59

Ce n'est pas un clip vidéo mais un extrait de film avec Gianni Morandi. "Altissima pressione" je crois et l'intrusion du personnage perturbant était peut-être dans le scénario ? Par rapport à Sylvie Vartan, c'est vraiment en effet l'antithèse car autant Sylvie aime la scène autant elle semble empruntée lors des interviews à la télé alors que Françoise est très à l'aise, maniant l'humour, l'ironie avec un grand recul par rapport à elle et à son métier.
Revenir en haut Aller en bas
Elma
Critique du forum
Critique du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 2089
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Lun 30 Nov 2009 - 19:21

C'est vrai que Sylvie est très à l'aise sur scène; je l'ai constaté et apprécié par deux fois. Si à l'inverse FH est plus à l'aise lors d'interviews, son phrasé "je réfléchis à haute voix", la rend souvent incompréhensible ou très tortueuse à suivre dans ses réflexions...
Revenir en haut Aller en bas
maxputti
Admirateur
Admirateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 105
Age : 66
Localisation : florence
Date d'inscription : 22/09/2008

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Lun 22 Fév 2010 - 2:27


Dessin de Mesmer par Edward Sorel (Horizon, A Magazine of the Arts, New York - Autumn 1970)

Je suis d’accord Elma, oui, elle est peut etre incompréhensible ou très tortueuse à suivre dans ses réflexions. confused Pour les italiens c’est beaucoup en plus. interloqué En ce qui me concerne une qualité de l’art de Françoise Hardy est dans le regard exalté par une faible voix ; ses yeux chantent et moi ont donné toujours du magnétisme. Le médecin allemand Franz – Anton Mesmer (1734 –1815) , qui publie en 1766 à Vienne De l'influence des planètes sur le corps humain, fut fortement influencé par les théories sur le magnétisme. santé Bon. Pour toute sa vie Mesmer avait été guidé par l’idée d’un invisible fluide magnetique ou tous les corps sont plongés (en ce moment c’est vraiment vraiment vrai avec le niveau de pollution électromagnétique que nous avons) affraid . Par ailleurs Igmar Bergman dans son film Le Visage nous parle de l’incroyable pouvoir du monde de la rapresentation par l’histoire d’un medecin mesmeriste, qu’il est aussi un artiste, qu’il est un visage. What a Face Dans le troisième voyage du Les Voyages de Gulliver (1726) il y a, merci à des aimants geants, une île volant (effectivement je me rappelle de mon père en disant que la television nous portait le monde dans la maison – et il y était Françoise Hardy aussi naturalement). Bien, je suis hypnotisé, pas de critiques s’il vous plaît, voilà mon Hypnotisme. ange

Revenir en haut Aller en bas
http://www.massimopresciutti.com
maxputti
Admirateur
Admirateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 105
Age : 66
Localisation : florence
Date d'inscription : 22/09/2008

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Lun 22 Fév 2010 - 8:58

Et voilà le reveille amour, les lilas et le tumulte de joie de vivre et de jeunesse éternelle fleurissent encore. Bonjour Paris il pleut sur Florence et pourtant c'est magnifique aller à travailler plus tard!

Le temps fait gris
je me cache dans mon lit
il pleut dehors et moi je rêve encore
d´une mélodie, d´une certaine harmonie
qui seraient mon aujourd´hui
http://www.mon-amie-hardy-rose.com/actualite-de-francoise-f41/la-pluie-sans-parapluie-t690.htm

Je suis hypnotisé par La pluie sans parapluie , j'attend la version de Françoise Hardy sunny Bonne Journée!

Revenir en haut Aller en bas
http://www.massimopresciutti.com
claude
Hypermordu
Hypermordu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1057
Age : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Mer 24 Fév 2010 - 14:04

La pluie sans parapluie à Florence, si ça ce n'est pas une approche du paradis qu'on aille me chercher Tuca !
Revenir en haut Aller en bas
maxputti
Admirateur
Admirateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 105
Age : 66
Localisation : florence
Date d'inscription : 22/09/2008

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Dim 4 Juil 2010 - 0:35

Il y a une chanson que j’adore dans le nouveau CD de Françoise Hardy, venu directment de la France à Florence, Le temps de l’innocence : «Les larmes qui défigurent, les besoins du moi, je / Et autres impostures, jouer le jeu». J’ai fini mes travaux des trois seasons et je peux me dedier au chansons et dessins de les grandes vacances quand avec ma famille féminin sauf moi (il y a aussi une nouvelle petite chatte qui tourne autour maintenant), je peux partager les même expériences jusq’au bout. J’ai eu le palaisir de connaître ce Blog dans l’automne de 2007 en cherchant dans google, comme je fais souvent, les sites qui me concernaient en quelque manière. Une année après, en septembre 2008, je me suis inscrit sur le Blog «Mon-amie-hardy-rose» comme pour connaître mieux moi-même en considérant une dynamique profonde entre l’histoire de mon privé qui devient de plus en plus publique e l’histoire des personnages publics qui se plongeant dans l’histoire de la propre vie comme pour donner a tout le monde une image veritable, entière, et inaliénable d’eux même sans renier l’aspect commercial qui a leur donné la chance d’etre maîtres d'eux même. En ce qui me concerne après Le desespoir des singes ... et autres bagatelles Françoise Hardy n'est plus, bien sûr, la fille et la femme qui a inspiré ma chanson, deposée le 11 septembre 2000 au S.I.A.E. (Société Italienne des Auteurs et des Éditeurs), en me donnant la chance inattendue de la reconnaître aujourd'hui come une veritable et belle interlocuteur culturel des mes trois Projects Comenius («Linguistic Adventures», «Art of living», «Happy S.C.I.E.N.C.E. »,– Search-Creativity-Instruction-Education-Nature-Culture-Europe) soutenus par le Parlement Européen (secteur Instruction et Formation) à travers le Programme Lifelong Learning. J’ai travaillé pendant quatre ans sur Gargantua et Pantagruel et maintenant je me souviens de l'abbaye de Thélème ou nous avons une solution de logement très genial dans sa simplicité resumée avec la règle suivante: FAY CE QUE VOULDRAS. « (...) j’avais au coeur que notre future abitation nous offre, à Jacques et moi, assez d’autonomie pour avoir chacun un espace où recevoir qui nous voudrions sans nous déranger mutuellement» (Le desespoir des singes ... et autres bagatelles, p.343). La France c’est toujours la France! Merci France. J’aime beaucoup cette regle et je crois que ça soit le fil qui me lie à l’esprit français. Je partecipe à votre Blog en Liberté, Égalité, Fraternité, partageant mes sentiments et apprenant toujours beaucoup des choses. La connaissance c’est le project des ponts entre nous et les autres, entre un pays et les autres, mais ça c’est possible seulment si nous mettons en jeu nous meme. «Rien ne peut être donné si tu n’es pas ce que tu trasmets, (…)» (Le desespoir des singes ... et autres bagatelles. p. 368 – Citation de Omnia Pastor). «Be the change you want to see in the world – Sois le changement que tu veux voir dans ce monde» (Mahatma Gandhi). «Quand il me demanda de quelle religion j'étais j’ai répondu: "Agnostique". (...) Bon, il y a beaucoup de religions, mais je crois que, tous ensemble, ils adorent le même Dieu» (Bertrand Russel). «Les grands livres ont été ecrit. Les grands dits ont été prononcé» (Bob Dylan). Donc, les amis, merci pour l’hospitalité que j’ai toujours reçue chez vous dans votre espace utopique Hardy en revenant de Florence, de l’Ombrie, de la Bulgarie ou de la Turquie comme dans ce cas ci. Bonnes vacances.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.massimopresciutti.com
Alexandre
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3574
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Mar 6 Juil 2010 - 11:30

Bonnes vacances ! L'Italie animée qui émerge de l'Europe m'a beaucoup plue. Very Happy
Dans la vidéo, on sent une ambiance de fête simple et confraternelle. Il manque juste Françoise Hardy. Wink
Revenir en haut Aller en bas
maxputti
Admirateur
Admirateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 105
Age : 66
Localisation : florence
Date d'inscription : 22/09/2008

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Dim 27 Fév 2011 - 2:25



La connaissance ne suive pas un parcours linéaire en direction du progrès mais il ya un mouvement circulaire où tout revient (l'éternel retour dont Nietzsche parle est un cycle). Revient la petite fille de la chanson «Quand les lilas fleuriront» comme revient la floraison même des lilas, mais chaque fois c’est la première fois aussi.



Dans cette chanson et dans cette clip on peut voir les pochettes des disques de ma jeunesse (années soixante et soixante-dix), entre lesquels la pochette 45 tours disques Vogues 1962 «Oh oh chéri» (Face A) et «J’ai jeté mon cœur» (Face B). Ici nous avons une Françoise Hardy en blanche e noir, une jeune fille vraiment mignonne. Les années colorées en blanche et noir. Ma chanson s’appelle «La vita a colori» /«La vie en couleurs», une invitation à l’amour et à la vie en rose qui toujours revient en suivant l'éternel retour. Merci encore Paris.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.massimopresciutti.com
Alain
Maître des dés
Maître des dés
avatar

Masculin Nombre de messages : 484
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Dim 27 Fév 2011 - 8:50

Beaucoup de poésie dans le clip comme toujours. sunny
Avec un moment d'humour qui tranche (l'apparition de BB mort de rire ) et fugitivement les pochettes qui défilent en italien avec l'exception notable de Françoise pour une pochette en français. musique
Revenir en haut Aller en bas
maxputti
Admirateur
Admirateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 105
Age : 66
Localisation : florence
Date d'inscription : 22/09/2008

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Mar 24 Mai 2011 - 0:46



Le temps du lilas! Mes compliments pour la nouvelle vague graphique de Mon-amie-la-rose-Blog. J’aime beaucoup ça qui change en restant le même, c'est la vie! J’ai chantée «Quando fioriscono i lillà» à Florence in Piazza Signoria, mais j’ai n’ai pas un bon enregistrement audiovisuel, en échange j’ai des images et une chanson significative: «Non ti perdere» («Ne te perds pas»).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.massimopresciutti.com
maxputti
Admirateur
Admirateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 105
Age : 66
Localisation : florence
Date d'inscription : 22/09/2008

Message(#) Sujet: Re: Françoise et le lilas... Dim 11 Mar 2012 - 17:16







Je crois cette chanson ci soit juste pour cette espace. Nous sommes a «L’Archivio del tempo che passa» («Archives du temps qui passe»), à Compiobbi, près de Florence. Au débout du clip on peut voir une machine qui raconte des histoires, on tourne une manivelle comme avec un distributeur automatique (slot machine ou, je ne sais pas… on dit appareil à sous ?) et on peut lire une histoire surréel par la combinaison fortuite des paroles et propositions. Un éloge du cas. Mais aussi un éloge du retour du printemps. La chanson est un récit de la vie qui toujours revient (après un échappée noyade en mer et un se retrouver dans un port inconnu) et ne peut jamais mourir. "La mort, le plus atroce de chaque mal, n’existe pas pour nous. Tandis que nous vivons la mort n’y est pas, tandis que il y est nous ne sommes pas (Epicuro)". Bonne floraison des lilas les amis !

Revenir en haut Aller en bas
http://www.massimopresciutti.com
maxputti
Admirateur
Admirateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 105
Age : 66
Localisation : florence
Date d'inscription : 22/09/2008

Message(#) Sujet: Lilas pur Françoise Ven 25 Avr 2014 - 14:11

C'est le temps du lilas
 soleil  flower  amour  rose  rose 

Revenir en haut Aller en bas
http://www.massimopresciutti.com
 
Françoise et le lilas...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Françoise ...-
Sauter vers: