Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParoles (en travaux)ReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Françoise Hardy répond aux astro PLUMES (6ème partie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 7370
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Françoise Hardy répond aux astro PLUMES (6ème partie) Sam 27 Aoû 2011 - 8:28

Pour la sortie de son livre Les rythmes du zodiaque, Françoise Hardy acceptait en 2003 de répondre aux questions de l'astrologue Anne-Marie Louis-Turbil pour le compte des astro PLUMES (fédération des astrologues francophones).

Anne-Marie Louis-Turbil : « En rapport avec les mouvements diurnes et nocturnes, en astrologie moderne, chaque signe a son signe inverse, par exemple, aux Gémeaux, c'est la décroissance de la nuit minimale, alors qu'au Capricorne c'est la décroissance de la nuit maximale. Ainsi chaque signe retrouve son complément ou son opposé en développant les qualités ou les défauts inverses de l'autre signe ? »

Françoise Hardy : « C'est là l'une des clés trouvées par Jean-Pierre Nicola, bien utile pour comprendre les signes. Ce qui fait la force du Capricorne, signe de la plus longue nuit en déclin : la distanciation, l'aptitude à dire non à ce qui ne paraît pas essentiel, la fidélité à l'absolu trouvé -, toutes ces qualités manquent aux Gémeaux, signe de la nuit la plus courte qui continue de diminuer. Inversement, ce qui fait la force des Gémeaux - signe du jour le plus long qui augmente encore - : la disponibilité tous azimuts à ce qui s'offre d'intéressant dans l'instant, la largeur du registre, la vivacité, la mobilité, la souplesse, manquent en général cruellement aux natifs du premier signe d'hiver. »

Anne-Marie Louis-Turbil : « Selon les théories de l'astrologie conditionaliste, vous énoncez ce principe: " Les natifs des signes de printemps sont « nature », ceux des signes d'automne sont « culture ». Autrement dit, les signes de printemps sont primaires et les signes d'automne, secondaires. Ou encore, " L'astrologie moderne attribue l'espace à l'été et la culture à l'automne ", ainsi page 100, dans ses moments d'inadaptation, le Gémeaux est "l'éparpillé ", est-ce dire que les signes de printemps, sont moins concentrés que les signes d’automne ? »

Françoise Hardy : « Le Bélier et les Gémeaux sont dans la primante de I' "ici et maintenant", mais le Taureau qui concentre l'énergie printanière est plus secondaire. Être "nature", c'est fonctionner selon ses propres critères bien plus que selon ceux du milieu. Être "culture", signifie que l'on est davantage conditionné par sa socioculture et que l'on a tendance à réagir davantage en fonction des critères qu'elle inculque, qu'en fonction des instincts individuels profonds. L'automnal est plus civilisé, plus "politique" que le printanier qui est essentiellement basique... »
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
 
Françoise Hardy répond aux astro PLUMES (6ème partie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Presse-
Sauter vers: