Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 20 novembre 2012 - 7 sur 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8472
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: 20 novembre 2012 - 7 sur 7 Mar 20 Nov 2012 - 21:11

L'amour fou selon Françoise Hardy: une histoire douloureuse
Par Déborah Laurent
20/11/12 - 18h53

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
© photo news.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'amour fou, Françoise Hardy sait ce que c'est. Elle l'a connu. Avec Jacques Dutronc, notamment, auquel elle est toujours marié. Mais l'amour fou qui a traversé sa vie ne fut pas forcément heureux. Bien au contraire. Il fut souvent insaisissable, douloureux, éreintant. Et pour apaiser sa souffrance, Françoise Hardy l'a couché sur papier, pendant des années. Au bout de trente ans, enfin, cette indécise, poussée par ses proches, a accepté de publier son premier roman ("L'amour fou, Albin Michel). Il accompagne un disque du même nom.

"Ce livre raconte une façon d'aimer qui est extrême et qui ne peut amener que des choses négatives", a confié Françoise Hardy dans une interview en France. Et effectivement, la femme du roman est follement éprise d'un homme aux comportements ambigus. Elle ne vit que pour lui, par sursaut, quand il lui montre un peu d'affection et elle meurt à petit feu quand il se désintéresse de son cas. C'est une histoire intemporelle.

Il lui déclare sa flamme pour la repousser aussitôt, il lui dit des mots tendres pour mieux l'ignorer ensuite. Quand il s'installe dans une autre relation, elle le pense malheureux, forcément manipulé par sa nouvelle conquête, elle s'imagine qu'elle est son seul recours, son seul apaisement.

Évidemment, elle s'imagine des sentiments réciproques qui n'en sont pas, elle invente un amour qu'elle est la seule à ressentir. Pas une seule fois, elle admet qu'il ne l'aime pas. Et quand elle le fait, c'est un éclair fugace de lucidité, aussitôt remplacé par d'autres espoirs, par un autre point de vue qui lui permettrait de garder la flamme allumée.

C'est tantôt dur, souvent vrai. L'écriture est parfois compliquée, autant que les sentiments éprouvés. Ça sent le vécu. Ceux et celles qui sont tombés amoureux fous une fois dans leur vie vont vibrer et remercier le ciel de s'en être tirés (en espérant que ça soit le cas). Ceux qui sont impliqués dans une histoire impossible comprendront peut-être qu'il n'y aura pas de fin heureuse et y trouveront le coup de pouce nécessaire au renoncement.

(source : http://www.7sur7.be/7s7/fr/1520/Sexe-Relations/article/detail/1537161/2012/11/20/L-amour-fou-selon-Francoise-Hardy-une-histoire-douloureuse.dhtml )
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Alexandre
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3574
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 20 novembre 2012 - 7 sur 7 Sam 24 Nov 2012 - 12:38

Citation :
C'est tantôt dur, souvent vrai. L'écriture est parfois compliquée, autant que les sentiments éprouvés. Ça sent le vécu. Ceux et celles qui sont tombés amoureux fous une fois dans leur vie vont vibrer et remercier le ciel de s'en être tirés (en espérant que ça soit le cas). Ceux qui sont impliqués dans une histoire impossible comprendront peut-être qu'il n'y aura pas de fin heureuse et y trouveront le coup de pouce nécessaire au renoncement.
Cette conclusion est totalement déprimante.... No Ce n'est plus tellement une critique du livre mais plus un plaidoyer pour le suicide. ange vert

C'est pas parce qu'on aborde un livre difficile qu'il faut tout voir en noir. Pff... Les amours heureuses ça existe aussi ! Wink

En tout cas ça donne pas tellement envie de lire le livre. confuse
Revenir en haut Aller en bas
Elma
Critique du forum
Critique du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 2089
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 20 novembre 2012 - 7 sur 7 Sam 24 Nov 2012 - 19:01

C'est vrai, à se demander si l'auteur ne fait pas un transfert par rapport à une expérience personnelle et perd toute objectivité ! Même si un amour "fou" peut engendrer des souffrances, il faudrait être encore plus fou pour passer à côté clown
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8472
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 20 novembre 2012 - 7 sur 7 Sam 24 Nov 2012 - 19:40

Cela étant, la lecture du livre est assez pénible tellement la narratrice est en souffrance du début à la fin. On a plein d'empathie pour elle mais évidemment c'est un peu épuisant et ça tend à montrer l'amour fou uniquement sous son volet le plus négatif. confused
Je soupçonne la journaliste d'avoir le même genre d'expériences que Françoise et de projeter un peu trop fort son vécu. confuse
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: 20 novembre 2012 - 7 sur 7

Revenir en haut Aller en bas
 
20 novembre 2012 - 7 sur 7
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Actualité de Françoise :: Archives :: L'amour fou (promo)-
Sauter vers: