Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Les "grandes" de la période yéyé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
luc
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1649
Age : 65
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 20/07/2009

Message(#) Sujet: Re: Les "grandes" de la période yéyé Jeu 27 Déc 2012 - 11:29

3 jeunes filles jouaient les 3 grâces du yéyé, chacune dans un style différent.
Celle que je préférais, c'était Françoise, mais la plus sympa était assurément Sheila.
C'est tout de même Sylvie qui a conquis le roi de l'époque: Johnny.

Revenir en haut Aller en bas
Lil' Bear
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1253
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 03/02/2008

Message(#) Sujet: Re: Les "grandes" de la période yéyé Jeu 27 Déc 2012 - 14:38

Tu oublies France Gall. Wink
Revenir en haut Aller en bas
luc
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1649
Age : 65
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 20/07/2009

Message(#) Sujet: Re: Les "grandes" de la période yéyé Jeu 27 Déc 2012 - 15:02

France Gall arrive un tout petit peu plus tard.
En 1965, elle gagne l'Eurovision ( pour le GD Luxembourg ) à tout juste 18 ans. ( elle donnait l'impression d'en avoir 16 ). C'est à ce moment que commence sa carrière.
Françoise et Sheila démarrent en 1962 et Sylvie en 1961 !!

Par la suite, concernant Annie aime les sucettes, elle n'avait pas compris les paroles de Gainsbourg; ce qui prouve sa naïveté donc son innocence et sa jeunesse.
Revenir en haut Aller en bas
Lil' Bear
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1253
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 03/02/2008

Message(#) Sujet: Re: Les "grandes" de la période yéyé Jeu 27 Déc 2012 - 17:28

Les premiers 45t respectifs de Sylvie, Françoise, Sheila et France sont parus en 1961, 1962 et 1963. Je parlerais donc plutôt d'un mouchoir de poche. Mais il y en avait plein d'autres aussi, de chanteuses plus ou moins yéyé. Même Chantal Goya dès 64.
Revenir en haut Aller en bas
luc
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1649
Age : 65
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 20/07/2009

Message(#) Sujet: Les "grandes" de la période yéyé Jeu 27 Déc 2012 - 18:20

France Gall ne perce qu'avec Sacré Charlemagne donc en 64, mais tu as raison c'est 1 an avant l'eurovision; elles étaient plutôt dans un mouchoir de poche.

1964 : N'écoute pas les idoles
1964 : Mes premières vraies vacances
1964 : Sacré Charlemagne
1965 : Poupée de cire, poupée de son
Pourtant je ne parviens pas à l'associer aux 3 autres; pour moi, elle est à part. Il me semble que grâce à Gainsbourg et surtout à son mari, elle a pu prolonger ses succès plus longtemps que les autres. Sheila aussi a su rebondir grâce au disco et à la danse. Ce fut moins le cas de Françoise qui a décroché plus vite du grand public et qui s'est "intellectualisée".


Revenir en haut Aller en bas
Lil' Bear
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1253
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 03/02/2008

Message(#) Sujet: Re: Les "grandes" de la période yéyé Jeu 27 Déc 2012 - 19:00

luc a écrit:
France Gall ne perce qu'avec Sacré Charlemagne donc en 64, mais tu as raison c'est 1 an avant l'eurovision; elles étaient plutôt dans un mouchoir de poche.

Merci de dire que j'ai raison, mais tu restes têtu à mon goût Wink: le premier 45t de France Gall, paru en novembre 1963, "Ne sois pas si bête", fut un succès vendu à 200.000 exemplaires.

Revenir en haut Aller en bas
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8397
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Les "grandes" de la période yéyé Jeu 27 Déc 2012 - 19:02

Quand j'étais enfant, pour moi France Gall n'existait pas en tant que vedette. C'était déjà une chanteuse du passé ou tout au moins une "idole" en grand déclin. De mon point de vue (partial et personnel) France Gall a été un épiphénomène des années 60 qui n'a duré que quelques années avant de totalement péricliter jusqu'à la résurrection grâce à son Pygmalion devenu ensuite son mari. Je trouve que c'est d'ailleurs beaucoup plus une chanteuse des années 80. Wink

En revanche, en tant que gamin j'avais bien cerné l'omniprésence de Sheila et de Sylvie Vartan à la télévision. Françoise Hardy était également présente mais plus en retrait sauf pour chanter Comment te dire adieu qui passait sans arrêt en 1969...

Je vois donc ça avec mon filtre d'enfant : absence de France Gall, surmédiatisation de Sheila et Sylvie Vartan, fulgurances ponctuelles de Françoise Hardy et également à un moindre niveau apparition de Mireille Mathieu... Wink

Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Elma
Critique du forum
Critique du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 2089
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Les "grandes" de la période yéyé Jeu 27 Déc 2012 - 19:18

Très franchement, je me souviens essentiellement de Sylvie (ma préférée) et de Sheila, que j'ai appréciée jusqu'aux duos avec Ringo. Ou bien était-ce à cause de son répertoire et/ou de mon âge avec des goûts plus sélectifs ? J'ai raccroché un moment, dans les années 80 avec Pilote sur les ondes qui surfait sur la vague disco. Curieusement je n'ai pas, ou peu de souvenirs de FH si ce n'est avec Mireille au petit conservatoire. Comme le dit Jérôme elle était plus en retrait des médias, ou moins médiatisée par la Tv ?
Revenir en haut Aller en bas
MIKI
Admirateur
Admirateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 170
Age : 69
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 01/08/2009

Message(#) Sujet: Re: Les "grandes" de la période yéyé Ven 28 Déc 2012 - 0:39

Quoi qu'elle en dise, Françoise a toujours semblé différente car plus introvertie d'où une sensation de froideur, une impression de distance, plus intellectuelle et ça ne s'est pas arrangé car aujourd'hui je trouve que ses interviews sont d'une qualité et d'un niveau très au dessus de toutes les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Lil' Bear
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1253
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 03/02/2008

Message(#) Sujet: Re: Les "grandes" de la période yéyé Ven 28 Déc 2012 - 2:00

En termes de ventes, Sheila et Sylvie furent beaucoup plus populaires, quoique Françoise ait cartonné avec "Tous les garçons..." au début aussi. Sinon, d'après ce que j'ai pu lire, France Gall passait régulièrement à Salut les Copains (la radio yéyé) tout autant que les trois autres.

Musicalement, Sheila et France Gall sont pour moi plus typiquement yéyé que Françoise et Sylvie, qui ne le furent qu'à leurs débuts mais sont allées assez vite au-delà musicalement. En fait, de 61 à 63 pour Françoise et Sylvie, je dirais qu'elles furent "yéyé" (avec une forte tendance aux ballades pour FH, bien sûr). Dès 64 elles vont plus loin. Alors que Sheila et France, non. France est servie par Gainsbourg et autres, qui lui concoctent des trucs typiquement yéyé jusqu'en 65, des rythmes twist ou du rock gentil. La plus grosse vente de France Gall dans les 60's reste "Sacré Charlemagne", loin d'être sa meilleure chanson, celle de Sheila doit être "L'école est finie" (on observera un thème similaire!).

Enfin, rétrospectivement, Françoise et France sont devenues plus "cultes" (à savoir plus "respectées" musicalement) lorsqu'on réévoque les yéyé aujourd'hui. Sylvie c'est limite, et Sheila n'en parlons même pas. Personnellement je mets un point d'honneur à réhabiliter Sylvie (que j'adore et défends), et Sheila je dis pourquoi pas, car y'a de bonnes choses (et elle dansait bien).

Quand j'écoute France, ce qui me gêne le plus est parfois sa voix, trop "gamine", ça gâche un peu le plaisir de l'écoute. Sinon musicalement, elle avait des mélodies formidables, même celles qui n'étaient pas de Gainsbourg. Prenons un exemple: "Quand on est ensemble", pour moi c'est une musique merveilleuse, fluide et enchantée, par contre les paroles sont d'une niaiserie incroyable! Dommage. Gainsbourg avait le mérite de ne jamais faire de paroles niaises, au moins.

Ceci étant dit les paroles c'était pas le fort de la vague yéyé, je crois. clown

Ce qui caractérise les quatre chanteuses en tout cas, c'est leur côté midinette, leur jeunesse, leur naïveté, leur fraîcheur. Je crois que c'est principalement ça qu'on aimait chez les yéyé. Cela paraît superficiel, mais c'est sans doute plus important qu'on ne le croit. Les chanteurs étaient-ils "jeunes" avant? Evidemment la vieille garde voyait tout ça d'un air moqueur. Mais c'est exactement ce qui s'était passé outre-atlantique avec le rock'n'roll.


Dernière édition par Lil' Bear le Ven 28 Déc 2012 - 13:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lil' Bear
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1253
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 03/02/2008

Message(#) Sujet: Re: Les "grandes" de la période yéyé Ven 28 Déc 2012 - 2:47

En ce qui concerne leur évolution: Sheila et Sylvie ont continué de vendre beaucoup plus que les deux autres dans les années 70. Je pense que leur popularité relève d'un phénomène d'identification chez une jeunesse de masse. Sheila était davantage "la fille comme tout le monde", d'où le phénomène d'identification, et Sylvie était idolâtrée comme une starlette, rôle qu'elle endossait avec aisance, à échelle française. J'ai écouté ce qu'a fait Sheila dans les années 70, je ne déteste pas, il y a même des trucs que j'ai trouvés très bons en termes de production. C'est toujours énergique, dansant, plaisant. De plus, Sheila était très photogénique. Idem pour Sylvie, ses disques ont toujours été très bien produits, instrumentalement excellents, et elle travaillait ses spectacles. Vocalement, elle était aussi intéressante, capable de varier ses registres. Elle peut faire un rock suivi d'une ballade, avec une voix rauque puis suave.

Toutes les quatre se sont frottées au disco, et là il faut dire que France Gall fut servie sur un plateau d'argent par Michel Berger. Le titre "Musique" est un petit bijou dans le genre. Par contre je trouve que cette musique ne va pas du tout à Françoise, malgré tous les louables efforts de Michel Jonasz (vous me direz que ce n'était pas tout-à-fait du disco, ce qu'ils ont fait à deux, mais bon c'était quand même une tentative dansante à la même période).

France a eu un passage à vide entre 68 et 73, en gros. Egarée, sans direction. Michel Berger lui a évidemment permis de renaître. Je reste néanmoins intimement convaincu que France aurait continué de chanter avec ou sans lui, car elle avait du talent (ne serait-ce que celui de chanter). Elle n'a néanmoins pas pu continuer sans lui (et il vaut mieux qu'elle n'essaie pas, je crois qu'elle a perdu sa voix de toute façon).

Conçernant Françoise enfin, je ne trouve pas du tout qu'elle se soit intellectualisée (comme le dit plus haut Luc), je trouve plutôt qu'elle était plus "artiste" (ou du moins capable de l'être), pour nous faire un album comme La Question par exemple, ce qu'aucune des trois autres n'a jamais été capable de faire. J'ai le sentiment que Françoise a toujours été entre deux chaises: un statut de chanteuse populaire (les anglais disent MOR - "middle of the road"), et une sensibilité d'artiste un tantinet frustrée, ou trop timide. Le fait qu'elle soit restée entre l'artiste et la chanteuse populaire rend son cas intéressant. Je trouve que sa discographie des années 70, 80 et 90 reflète cette hésitation, ou ce non-choix. Est-ce de la prudence, un manque de confiance, d'implication, ou d'inspiration... Allez savoir. Et ce n'est que mon point de vue. Je n'ai aucune certitude sur ce point de vue.

Je pense qu'il est temps que je réécoute son nouvel album (toutes mes excuses, chers confrères admirateurs, j'ai pris du retard... )
Revenir en haut Aller en bas
Lil' Bear
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1253
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 03/02/2008

Message(#) Sujet: Re: Les "grandes" de la période yéyé Ven 28 Déc 2012 - 2:58

Un mot sur Mireille Mathieu (plus grande vendeuse française après Sheila): elle n'était évidemment pas yéyé mais eut un impact qui m'échappe certainement, pour l'avoir vue récemment sur YouTube chanter avec Dusty Springfield dans une émission de télé anglaise des années 70!

Elle était jolie d'ailleurs, Mireille, avec ses cheveux courts (qui change de sa coupe au bol!).
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8397
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Les "grandes" de la période yéyé Ven 28 Déc 2012 - 8:18

Ce qui caractérise le plus la période yéyé à mon avis est la prise de pouvoir des médias par la jeunesse. Jusque là les jeunes passaient directement du mode enfant au mode "apprenti adulte" aussi bien sur le plan vestimentaire que dans les choix de vie.

La vague yéyé a tout emporté sur son passage, vidant le monde de la chanson de ses interprètes compassés et ringardisant d'un coup le style rive gauche qui avait alors la cote. Comme disait Gainsbourg, on a vu arriver la chanson américaine sous titrée en français. Il y avait des places à prendre, les jeunes jusque là étaient très peu représentés dans le monde de la chanson.

D'où ce foisonnement tous azimuts avec ses vedettes éphémères, ses groupes instrumentaux, ses voix plus ou moins justes mais le plus souvent pleines d'énergie, d'enthousiasme et d'optimisme.

Pour se faire remarquer et marquer son empreinte, il fallait un talent original particulier. Les classes les plus populaires se retrouvaient en Sheila, les amoureux du swing rythmé dans la fougue de Sylvie. Françoise tranchait en composant une bonne moitié de son propre répertoire dans lequel elle évoquait des états d'âme plus profonds sur des mélodies mélancoliques. Elles avaient toutes les trois le charme de la jeunesse dont elles étaient trois représentations différentes de leur époque.

Musicalement, pour durer, il faut pouvoir traverser les modes et se renouveler. C'est Françoise qui a su le mieux conduire sa barque dans ce domaine. Wink même si dans l'instant Sheila et Vartan ont été longtemps loin devant en termes de ventes de disques.
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Lil' Bear
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1253
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 03/02/2008

Message(#) Sujet: Re: Les "grandes" de la période yéyé Ven 28 Déc 2012 - 13:15

Tu expliques ça remarquablement bien, Jérôme. Il n'y a qu'avec ton dernier avis que je ne suis pas forcément d'accord, hormis le fait que Françoise reste artistiquement un cran au-dessus, mais relativement à ses capacités, n'a t-elle pas été, en fin de compte, plus erratique que ses consoeurs qui surent mieux tirer leur épingle du jeu dans les limites de leur domaine? Je m'en tiens à la musique, ceci étant dit. Il est vrai que Françoise a un rapport plus exigeant aux textes. Je crois, du moins. Je ne voudrais pas préjuger des objectifs et qualités textuels de Sheila et Sylvie dont je n'ai pas encore suffisamment écouté les disques des années 70, 80, etc. Par exemple je voyais Sylvie comme une femme légère et joyeuse, alors qu'il y avait en elle une profonde gravité (Françoise en témoigne quelque part dans une interview que tu as rapportée sur ce forum, il me semble), éventuellement perceptible dans ses chansons.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3574
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Les "grandes" de la période yéyé Sam 29 Déc 2012 - 17:49

Je suis trop jeune pour avoir le moindre témoignage à proposer. waou

J'adore farfouiller chez les disquaires brocanteurs où on trouve des trucs improbables comme le fantastique Cresoxipropanediol en capsule...


Mais bon c'est pas très représentatif des "stocks" qui s'empilent concernant surtout Sheila, Sylvie Vartan, Françoise Hardy,Mireille Matthieu et autres Dalida.... Bref, toujours les mêmes. waou



Revenir en haut Aller en bas
Elma
Critique du forum
Critique du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 2089
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Les "grandes" de la période yéyé Sam 29 Déc 2012 - 18:54

Jolies trouvailles Alexandre. Si un jour je cherche des trucs improbables, je te fais signe . Plus sérieusement, je ne savais pas que Ginette Garcin avait chanté. Sa prestation, d'un point de vue diction, est assez époustouflante !! On est bien dans la tonalité yéyé, quant au titre en lui même, je comprends qu'il ne soit pas resté dans les annales clown
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8397
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Les "grandes" de la période yéyé Sam 29 Déc 2012 - 20:35

J'imagine qu'il n'est pas donné à tout le monde de garder le rythme sur une telle chanson...

du trisilicate anhydrique de magnésium
du quadrisulfogaiacolate de potassium
du glycérohydrato monoamoniacal
du bichlorhydrate milenicophysidal
de l'orthodioxybenzenotocophérol
du cresoxipropanediol, en ampoule
de l'aminophénisulfonacophétamide
de l'hexachlorocyclohexanysculoside
de l'acitalmine isopropyl orbiturique
de l'etabenzyl amoniocodiphosphorique
de l'acetylameniphenylarcinazole
du cresoxipropanediol, en capsule....


Celles qui ont pu relever le défi, yéyé ou pas, doivent se compter sur les doigts d'une main. clown

Y'en a au moins un qui a tenté le playback. Wink

Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
luc
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1649
Age : 65
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 20/07/2009

Message(#) Sujet: Re: Les "grandes" de la période yéyé Sam 29 Déc 2012 - 21:00

Trés, très bon....et plein d'humour.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les "grandes" de la période yéyé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Discussions générales :: Artistes et Célébrités-
Sauter vers: