Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Françoise Hardy dans Platine n°190 (1er extrait)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8397
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Françoise Hardy dans Platine n°190 (1er extrait) Sam 26 Jan 2013 - 9:00

Pour la sortie de l'album L'amour fou, Eric Chemouny s'entretenait avec Françoise Hardy dans Platine (numéro 190 de novembre / décembre 2012).

Eric Chemouny : "Vous déclarez que "l'amour fou' est un de vos meilleurs albums : c'est rare de vous entendre aussi satisfaite de votre travail..."

Françoise Hardy :
"Je dois cet enthousiasme à la qualité des chansons, à celle du travail de réalisateur de Dominique Blanc-Francard et de son épouse Bénédicte Schmitt. Et puis l'enregistrement s'est déroulé dans un climat très porteur, sans aucun conflit. Tout s'est passé beaucoup mieux que d'habitude."

Eric Chemouny : "Il paraît que votre fils Thomas trouve qu'il manque de guitares : vous-même, qu'avez-vous pensé de son nouvel album ?"

Françoise Hardy :
"Oui. C'est vrai (rires). J'aime beaucoup son deuxième album, qui compte des chansons formidables. Je trouve simplement qu’il s'est trompé sur le choix du premier single. "On ne sait plus s'ennuyer" aurait été plus efficace. Les deux chansons lentes qu'il a composées "A la vanille" et "Sésame", sont pour moi de petits bijoux. Il a vraiment le sens de la mélodie et du texte. Si on prend "Sésame" par exemple, le texte et la mélodie ont beau être très simples, la chanson reste très personnelle et originale."

Françoise Hardy
Eric Chemouny : "Quel a été le point de départ de votre album ?"

Françoise Hardy :
"Thierry Stremler m'a envoyé plusieurs mélodies, dont celle de "l'amour fou", sur laquelle j'ai tout de suite flashé. Comme l’atmosphère de celle-ci évoquait pour moi, le 19ème siècle, j'ai écrit dessus une histoire de comtesse censée se dérouler à cette époque. Ayant utilisé l'expression "l'amour fou" dans le texte, j'ai intitulé la chanson ainsi. Et dans un deuxième temps, j'ai envisagé d'appeler tout l'album comme ça, ce qui donnait une direction à l'ensemble des textes. Par ailleurs, j'avais cet éditeur, Stéphane Barsacq, qui m'avait arraché une autobiographie et tenait absolument à ce que je publie un nouvel ouvrage. Comme c'est toujours difficile pour moi d'avoir une accroche particulière à la sortie d'un album, dans la mesure où je ne fais pas de scène, ni rien d'autre d'extraordinaire d'ailleurs, je me suis dit que ce disque risquait de tomber aux oubliettes assez vite. J'ai donc trouvé intéressant de publier en même temps le livre et le disque, et naturellement, de leur donner ce même titre."
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Alexandre
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3574
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans Platine n°190 (1er extrait) Sam 26 Jan 2013 - 15:43

C'est bizarre ce détour immédiat par le disque de Thomas. J'aurais vu ça plus loin dans l'interview mais c'est peut-être pour mettre Françoise Hardy à l'aise en début d'entretien. jongleur

Sinon je suis assez étonné de la façon dont Françoise Hardy présente son éditeur. Quelque part on a l'impression qu'elle lui en veut : "Par ailleurs, j'avais cet éditeur, Stéphane Barsacq, qui m'avait arraché une autobiographie et tenait absolument à ce que je publie un nouvel ouvrage. " tournicoti
Revenir en haut Aller en bas
 
Françoise Hardy dans Platine n°190 (1er extrait)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Presse-
Sauter vers: