Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Françoise Hardy dans "Femme de, fille de" (dernier extrait)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8311
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Françoise Hardy dans "Femme de, fille de" (dernier extrait) Mar 12 Fév 2013 - 20:30

En 2005 Valérie Domain nous proposait les portraits de femmes d'influence dans son livre Femmes de, Filles de. Un chapitre était consacré à Françoise Hardy.

Avec Françoise, la parole est sans fin, les mots n'ont pas de limite, la conversation est vive et directe. Rien d’étonnant alors à ce qu'on ait autant de mal à la quitter. Avec elle, on aimerait aborder tous les sujets, elle a réponse à tout, elle ne décortique rien, a déjà tout analysé. Elle est le naturel incarné. Françoise fonctionne à l’instinct. Elle vous offre sa confiance puis vous la retire aussitôt. Et de vous étonner avec son discours franc, ses réflexions à l'emporte-pièce. Vous étiez arrivé avec une rose, elle vous a jeté un merci lunaire, vous félicitant de ne pas avoir choisi un bouquet car elle n'a pas de grands vases. Ça lui rappelle ces invités qui vous offrent une énorme gerbe de fleurs dont vous ne savez que faire quand vous êtes déjà tellement occupée à préparer le dîner : "Qu'est-ce que ça m'agace !" soupire-t-elle, excédée.

Françoise Hardy
Puis, lorsque vous lui confiez à quel point vous êtes ravie qu'elle ait accepté de vous recevoir aussi spontanément, elle vous lance un : " Je devais être de bonne humeur ! ", suivi de son rire de gorge. Et vous repensez à tout cela, debout devant le vieux perroquet en bois à côté de la porte blindée, hésitant entre la bise amicale et la poignée de main professionnelle. Ce sera la seconde option, choisie par une maîtresse de maison qui, vous le sentez, a maintenant hâte de retourner à ses occupations quotidiennes. Où il y a tant de belles choses. Encore.
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
luc
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1649
Age : 65
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 20/07/2009

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans "Femme de, fille de" (dernier extrait) Mar 12 Fév 2013 - 21:52

Avec Françoise, la parole est sans fin, les mots n'ont pas de limite, la conversation est vive et directe.

A Bruxelles, on aurait d'elle que c'est une zievereir !!! ( ou zieveresse )
Ou éventuellement qu'elle babbel de trop: que c'est une babelutte.
clown
En France, on dit plutôt pinailleuse ou pipelette.
C'est l'impression qu'elle me donne en tout cas et c'est ce que traduit poliment la phrase reprise ci-dessus.
Au début de sa carrière, c'était plutôt l'inverse.
Est ce cela l'émancipation féminine ???
drunken
C'est pour cela que les journalistes l'aiment tant.
Pour les médias, elle est nettement meilleure cliente en tout cas que son époux.
Revenir en haut Aller en bas
Elma
Critique du forum
Critique du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 2089
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans "Femme de, fille de" (dernier extrait) Mer 13 Fév 2013 - 18:43

Moi elle me fait plutôt l'effet de quelqu'un de lunatique. Quant à son tact légendaire, il est très bien illustré à plusieurs reprises dans l'article clown (ses réflexions à l'emporte-pièce, Qu'est-ce que ça m'agace, Je devais être de bonne humeur). En fait, il faut saisir à la volée les moments de grâce qu'elle peut offrir ! Entre les deux, sortir son Kevlar Smile
Revenir en haut Aller en bas
 
Françoise Hardy dans "Femme de, fille de" (dernier extrait)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Presse-
Sauter vers: