Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParoles (en travaux)ReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Françoise Hardy et l'Olympia (3ème extrait)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 7606
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Françoise Hardy et l'Olympia (3ème extrait) Sam 23 Mar 2013 - 8:18

En janvier 1964, Françoise Hardy faisait la couverture du magazine Musica à l'occasion de son récent passage à l'Olympia. Raymond Mouly lui consacrait un article laudateur.

Il restait à Françoise à passer son épreuve de consécration définitive devant le tout-Paris. Là, on l'attendait. Une ancestrale tradition veut qu'un soir de première claironnée, tout ce qui a un nom dans le spectacle soit invité à se retrouver à l'orchestre : mille places gratuites pour les gloires défuntes ou toujours fraîches, pour les stratèges de l'édition musicale ou photographique, pour les météorologues de la chanson et pour les journalistes dont les articles du lendemain devront _ si possible _ exprimer quelque chose de personnel et _ obligatoirement _ d'anecdotique. Devant ce jury disparate, dont certains membres entendaient bien se payer du bon temps (ne serait-ce que pour amortir le prix de location de leur habit de soirée, réputé "de rigueur" sur les cartons), Françoise est apparue, forte d'un programme de neuf chansons, dont quatre inédites.

Richard Anthony - Françoise Hardy - Olympia

A la première, les gens ont applaudi du bout des doigts : cela laissait présager un succès. A la troisième ("Le premier bonheur du jour", un vrai chef-d’œuvre), les bravos se sont faits vraiment sonores : dans le contexte sociologique, cela équivalait à un triomphe. Quand les critiques publièrent leurs comptes rendus, la bataille était déjà gagnée pour Françoise Hardy. L'Olympia, entre-temps vibrait déjà des 1800 fauteuils de son vrai public, celui du samedi soir. Richard Anthony, vedette en titre de ce spectacle dont Françoise n'était que "l’américaine", pouvait se réjouir d'avoir fait confiance à cette consœur qu'il avait choisie. Bruno Coquatrix annonçait à Françoise : "Mon petit, tu devais durer un mois,. Mais nous savons déjà par la location que ce sera "bourré" tous les soirs. Alors nous prolongeons au moins pendant une semaine.". Et elle, si peu vedette, si peu monstre sacré _ ne disait-elle pas à la TV quelques jours avant : "Je ne suis pas solide..." _ a répondu : "Ce n'est sûrement pas pour moi qu'ils viennent. C'est pour Richard...". Il y a vraiment des succès qui font plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
luc
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1645
Age : 65
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 20/07/2009

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy et l'Olympia (3ème extrait) Sam 23 Mar 2013 - 9:57

On peut donc dire que Françoise n'aura pas connu les affres de la bataille d'Hernani, mais la jouissance de la victoire d'Austerlitz ( là, je crois que la couche est un peu grosse, mais un bon courtisan se doit de flatter, à elle de bien tenir son fromage ... ). drunken
"bourré" ? Ah, j'avais mal lu: c'est l'Olympia qui serait bourré, pas Françoise; je me disais aussi ...
Revenir en haut Aller en bas
Elma
Critique du forum
Critique du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 2089
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy et l'Olympia (3ème extrait) Dim 24 Mar 2013 - 18:43

Le passage sur les "invités" est tout aussi intéressant. Le dédain du journaliste est à la hauteur du succès de Françoise ou ce public détaché finit par succomber. Son vrai public lui n'a pas dû bouder son plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 7606
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy et l'Olympia (3ème extrait) Dim 24 Mar 2013 - 21:29

Le charme de l'ingénuité a touché l'ensemble du public, même les personnes les plus blasées. En revanche l'idée qu'elle pouvait avoir réussi ce tour de force n'a même pas été imaginé l'espace d'un instant par la principale intéressée... waou
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
 
Françoise Hardy et l'Olympia (3ème extrait)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Presse-
Sauter vers: