Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 14 avril 2013 - Theartsdesk.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8471
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: 14 avril 2013 - Theartsdesk.com Dim 14 Avr 2013 - 21:59

CD: Françoise Hardy – L’amour fou

Despite including a career highlight, the new album from French icon sticks with what she knows best
by Kieron Tyler - Sunday, 14 April 2013
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Françoise Hardy's 'L’amour fou': issued 53 years on from her first release

"Stately" is the best adjective for Françoise Hardy’s similarly measured follow-up to 2010’s La pluie sans parapluie. Fifty-three years on from her first release, there is no need for Hardy to break new ground or hare off on a tangent, but her regular release schedule suggests a contentment with sticking to what she knows best.
That stretches to the creation of the album itself, where the lyrics are mostly hers but all the music is composed by others. As a pioneering singer-songwriter, it is sad this aspect of her creative self has been surrendered. Writing books seems her focus now.
Despite the overused title, little is uncontrolled or suggestive of obsession. Restraint is key. Drums are muted, guitars are distant, strings faraway and crystalline. Her voice is an exhalation. “Normandia” is stunning – a wholly beautiful reverie that swirls like snowflakes in a breeze and builds like an expanding soufflé. Her voice cracked, she sings of seeing the faces of children in the ocean, the rain in her stupid heart and grass in the wind. This startling piece – lyrics and music by Julian Doré – overshadows the rest of L’amour fou, which otherwise does not achieve such heights, either emotionally or compositionally. Only the uncharacteristically (almost) mid tempo “Soie et fourrures” comes anywhere near. The album ends with the upbeat, acoustic guitar-centred “Rendez-vous dans une autre vie”.
L’amour fou, released in the UK six months after [url=http://www.theartsdesk.com/search node/france]France[/url], is a pretty, misty album. But those highlights suggest it could have been something more than an elongated sigh. Still, it soars far above virtually all albums by anyone, from anywhere, of Hardy’s vintage.

Watch Françoise Hardy perform “Normandia”, from L’amour fou


source : http://www.theartsdesk.com/new-music/cd-fran%C3%A7oise-hardy-%E2%80%93-l%E2%80%99amour-fou
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Alexandre
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3574
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 14 avril 2013 - Theartsdesk.com Lun 15 Avr 2013 - 15:09

Si on ne tient pas compte de la boulette annonçant les 53 ans de carrière de Françoise, l'article est plutôt louangeur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] et se focalise à nouveau sur Normandia (très bon choix [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image])

Ma petite traduc : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Majestueux" est le meilleur adjectif pour l'album de Françoise Hardy suivant La pluie sans parapluie de 2010. Cinquante-trois ans après sa première version, il n'est pas nécessaire pour Hardy d'innover ou de tirer des lièvres sur une tangente (quelle drôle d'expression ?), mais ses publications régulières suggèrent une satisfaction de s'en tenir à ce qu'elle connaît le mieux.

Ceci s'étend à la création de l'album lui-même, où les paroles sont la plupart du temps les siennes mais où toute la musique est composée par d'autres. En tant que chanteuse-compositeur-interprète pionnière, c'est triste qu'elle ait abandonné cet aspect d'elle-même en tant que créatrice. Écrire des livres semble désormais son centre d'intérêt.

Malgré le titre galvaudé, tout est sous contrôle avec peu d'évocations obsessionnelles. La retenue est la clé de l'oeuvre. Les tambours sont mis en sourdine, les guitares distantes, les cordes lointaines et cristallines. Sa voix est une exhalation.

"Normandia" est magnifique - une rêverie complète, belle comme des flocons de neige qui tourbillonnent dans une brise et se construit comme un soufflé en pleine expansion. Sa voix se brise, elle chante pour voir les visages des enfants dans l'océan, la pluie en son cœur imbécile et l'herbe dans le vent. Cette piste étonnante - paroles et musique de Julien Doré - éclipse le reste de L'amour fou, qui par ailleurs n'atteint pas de tels sommets, que ce soit émotionnellement ou en terme de composition. Seul le (presque) inhabituel mid tempo « Soie et fourrures » s'en rapproche. L'album se termine avec optimisme, avec une guitare acoustique sur "Rendez-vous dans une autre vie".

L'amour fou, qui sort au Royaume Uni six mois après la sortie française, est un joli album brumeux. Mais ces sommets saillants suggèrent qu'il aurait pu donner quelque chose de plus qu'un soupir étiré. Pour autant, l'album plane virtuellement bien au-dessus de presque tous les albums de n'importe qui, de n'importe où, comme tout crû Hardy.
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8471
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 14 avril 2013 - Theartsdesk.com Mar 16 Avr 2013 - 19:58

Décidément il n'y en a que pour Normandia outre manche ! soleil
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: 14 avril 2013 - Theartsdesk.com

Revenir en haut Aller en bas
 
14 avril 2013 - Theartsdesk.com
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Actualité de Françoise :: Archives :: L'amour fou (promo)-
Sauter vers: