Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 26 juillet 2013 - Nouvel Observateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3574
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: 26 juillet 2013 - Nouvel Observateur Dim 11 Aoû 2013 - 14:14

26 juillet 2013 - Nouvel Observateur
Mon "Amour fou" pour Françoise Hardy par Sophie Delassein

Pour cette série d’été sur mes albums cultes de chanson française, j’ai d’emblée écarté nos illustres défunts : ni Brassens ni Barbara ni Ferré, pas même Georges Moustaki qui reste vivant dans mon cœur.

Les artistes qui figurent dans cette série appartiennent pour la plupart à la tribu des auteurs-compositeurs-interprètes. Pour la plupart, aussi, ils passent rarement à la télévision et à la radio. Cette liste est non exhaustive, personnelle donc imparfaite. Il peut arriver que ces chansons que je vous présente à la volée ne soient des tubes que pour moi.


Françoise Hardy, Rendez-vous dans une autre vie par Telerama_BA

Il y a quelques années, j’ai écrit à propos de Françoise Hardy : "La perfection en chanson porte son nom". Je n’y étais pas allée de main morte, je le reconnais, et cela m’avait valu quelques ricanements dont je me fichais bien. C’est étrange à dire, cela peut paraître absurde, mais elle fait partie de ces artistes qui progressent et échappent à la redite, à l’arthrose de l’écriture, qui ont l’art de ne pas se plagier tout en restant eux-mêmes. 50 ans que Françoise Hardy décrit peu ou prou le même sentiment, en dégradé, au gré de ses chansons. Si vous avez manqué le début : une femme aime un homme qui ne l’aime pas, ou pas assez, ou qui ne sait pas aimer. Tout simplement. Elle en souffre beaucoup (sinon ça n’aurait aucun intérêt), mais curieusement cette situation compliquée et injuste lui procure un certain plaisir. Elle la maintient en vie.

Une même conjoncture sentimentale donc, mais qui ne donne jamais la même chanson. L’épouse de Jacques Dutronc, la mère de Thomas Dutronc est un auteur équilibriste qui sait s’entourer de grands mélodistes et d’arrangeurs tendances. Que penser de "L’amour fou", son dernier disque en date ? Françoise Hardy, qui semble appartenir aux gens qui doutent, affirme qu’il est le "meilleur de tous ses albums". Meilleur que "Le danger" ? Supérieur à "Tant de belles choses" ? Oui, selon elle, et quand on ne se chamaille pas, il peut nous arriver de tomber d’accord toutes les deux. C’est le cas.
Une formidable sortie de scène. Mais...

Après 50 ans de carrière, donc, de travail et d’introspection, Françoise Hardy tutoie en effet les étoiles avec ces chansons d’un romantisme achevé, lyrique. Des chansons comme des clichés en noir et blanc qui renvoient pour certains à une époque où les hommes se battaient en duel pour leur honneur, dans les bois et sous une lumière rasante. Calogéro, Alain Lanty et Thierry Stremler notamment ont mis les textes de Françoise Hardy en musique. Sauf "Si vous n’avez rien à me dire", poème puisé dans les œuvres complètes de Victor Hugo. Et "Normandia", petit miracle signé Julien Doré, paroles et musique. Julien Doré a écrit une grande chanson, c’est assez rare pour être signalé.

Mais le clou de l’album, son temps fort, son moment d’éternité s’intitule "Rendez-vous dans une autre vie". La guitare tranche avec le reste de l’album plutôt piano et cordes. Une guitare pour cette chanson d’adieu. Françoise Hardy serait tentée de tirer sa révérence un demi-siècle après "Tous les garçons et les filles" ? C’est du moins ce que l’on comprend dans ce texte en forme de renoncement à la chanson, de révérence au public. "Rendez-vous dans une autre vie" constituerait une formidable sortie de scène. Mais Françoise Hardy ne monte jamais sur scène.



source : http://tempsreel.nouvelobs.com/les-melodies-de-sophie/20130726.OBS1160/mon-amour-fou-pour-francoise-hardy.html
Revenir en haut Aller en bas
Elma
Critique du forum
Critique du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 2089
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 26 juillet 2013 - Nouvel Observateur Dim 11 Aoû 2013 - 17:33

La chute de l'article est excellente Laughing . Elle fait partie de ces artistes qui progressent et échappent à la redite, à l’arthrose de l’écriture, qui ont l’art de ne pas se plagier tout en restant eux-mêmes. Bel hommage, qui peut prêter à controverse quant à l'aspect redite puisque les amours contrariés ont toujours plus ou moins été le fil rouge de ses textes. Néanmoins, comme le souligne plus loin la journaliste ... mais qui ne donne jamais la même chanson...
Revenir en haut Aller en bas
 
26 juillet 2013 - Nouvel Observateur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Presse-
Sauter vers: