Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 23 septembre 2016 - Arte - Françoise Hardy, la discrète

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8463
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: 23 septembre 2016 - Arte - Françoise Hardy, la discrète Lun 29 Aoû 2016 - 16:42

Documentaire d’Émilie Valentin et Matthieu Jaubert (52 mn) prochainement sur Arte.



Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8463
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 23 septembre 2016 - Arte - Françoise Hardy, la discrète Lun 29 Aoû 2016 - 16:43

Le descriptif donné par Arte : L’ex-chanteuse yéyé et idole des jeunes à la voix sensuelle s’est muée en élégante icône de la pop, dont l’influence demeure vivace chez nombre de créateurs. portrait sensible.

À travers le témoignage de la chanteuse, mais aussi de ceux qu’elle a influencés, ce film dresse un portrait sensible de la femme et de son mystère. Musiciens, producteurs, couturiers, chanteurs : partout en Europe, des artistes qu’elle a côtoyés et inspirés, comme Jean-Marie Périer, Jacques Dutronc ou encore la Grande Sophie, nous livrent leur vision de Françoise Hardy, de son apport à la musique, de sa singularité.

Autres intervenants du film : Elodie Frégé, Pierre Mikaïloff, Bertrand Burgalat, Anton Newcombe, Julien Bossena, Françoise Cactus...
http://download.pro.arte.tv/uploads/francoise-hardy.pdf

Le lien vers la vidéo de présentation
http://tinyurl.com/h24t4yz
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8463
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 23 septembre 2016 - Arte - Françoise Hardy, la discrète Lun 29 Aoû 2016 - 17:03

Françoise Hardy dit s'être largement inspiré de "D in love" de Cliff Richards pour sa chanson "J'suis d'accord"...

On entend bien un air de filiation, mais il est tout de même clair que les deux chansons sont très différentes....

Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8463
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 23 septembre 2016 - Arte - Françoise Hardy, la discrète Jeu 8 Sep 2016 - 10:41

Un autre extrait, mis en ligne par Arte, explique l'origine de "la discrète"  Wink

http://www.arte.tv/guide/fr/064471-000-A/francoise-hardy


Dernière édition par Jérôme le Mer 14 Sep 2016 - 9:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Lil' Bear
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1262
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 03/02/2008

Message(#) Sujet: Re: 23 septembre 2016 - Arte - Françoise Hardy, la discrète Mar 13 Sep 2016 - 23:45

Effectivement Jérôme (bonjour!) on voit à peu près comment la rythmique de la chanson de Cliff a pu inspirer Françoise pour "J'suis d'accord". Ce qui est amusant et ironique, c'est combien les français en s'inspirant du rythme anglais gardent une French Touch qui a gardé, selon moi, plus de fraîcheur aujourd'hui... à l'exception de ceux qui les imitaient vraiment. Charme fortuit, accidentel? Peut-être. Ce que ces jeunes français des années 60 font passer, c'est une sorte d'enthousiasme simple et communicatif... leur passion pour une musique à travers le filtre de leur perception... en tout cas c'est frappant chez Françoise, cette simplicité des premiers enregistrements dont elle renie aujourd'hui la pauvreté des arrangements, alors qu'ils font, rétrospectivement, tout leur charme. Ce swing si léger, jamais appuyé, avec guitares, basse et batterie sobres... que les anglo-saxons admirent aujourd'hui! Car les anglosaxons sont bien plus fascinés par la French Touch qu'autre chose, dans ces disques! Alors que des français à l'époque pouvaient se vanter d'obtenir un son anglais en allant enregistrer à Londres, avaient loisir d'obtenir finalement un son bien à eux à Paris ou en province. Oui, je vois une grande ironie dans cette histoire! On crée quelque chose de nouveau sans le savoir, sans même le vouloir... juste en partageant une passion toute simple, dans l'air du temps... et ce qu'on entend est la voix éternelle de la jeunesse... qui s'exprime sous diverses formes selon les individualités et les décennies.
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8463
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 23 septembre 2016 - Arte - Françoise Hardy, la discrète Mer 14 Sep 2016 - 9:41

Quel plaisir de te lire Lil' Bear.  clown

Pour qu'on puisse comparer, je remets en ligne le "J'suis d'accord" de Françoise Hardy


La jeunesse des années 60 prenait le pouvoir avec toute l'inconscience et la naïveté des pionniers. Françoise Hardy était dans la mouvance, avec des exigences plus fortes au niveau des mélodies et des textes. Mais quand on commence on a rarement le niveau auquel on prétend. zic

En avant-première, Françoise Hardy aurait aimé le reportage "La discrète".
Espérons que nous partagerons cet avis. musique
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Lil' Bear
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1262
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 03/02/2008

Message(#) Sujet: Re: 23 septembre 2016 - Arte - Françoise Hardy, la discrète Mer 14 Sep 2016 - 10:25

J'adore Mireille dans l'un des petits extraits que tu postes en lien...  coeur 3

Oui il a raison Jacques, ça lui va bien "la discrète"... en même temps tout le monde la remarque!
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8463
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 23 septembre 2016 - Arte - Françoise Hardy, la discrète Jeu 15 Sep 2016 - 9:19

Un petit article de Télérama qui laisse présager un angle documentaire bien plus axé sur la carrière de Françoise Hardy que d'habitude. ouais

Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
sundridge18
Passionné
Passionné
avatar

Féminin Nombre de messages : 581
Age : 68
Localisation : Royaume Uni
Date d'inscription : 02/01/2010

Message(#) Sujet: Re: 23 septembre 2016 - Arte - Françoise Hardy, la discrète Mar 20 Sep 2016 - 17:30

L'émission  est déjà disponible en ligne!  http://creative.arte.tv/fr/francoisehardy
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8463
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 23 septembre 2016 - Arte - Françoise Hardy, la discrète Mar 20 Sep 2016 - 19:37

C'est incroyable !
Merci pour l'info.

Françoise Hardy, la discrète
Portrait de st-creative@arte.tv
ARTE Creative
Pop
15 Septembre 2016

Découvrez en avant-première le documentaire Françoise Hardy, la discrète !

L’ex-chanteuse yéyé n’en finit plus d’être en vogue. Propulsée idole des jeunes en un seul tube, Tous les garçons et les filles, Françoise Hardy conserve avec style, un demi-siècle plus tard, son statut d’icône pop dont il est chic de raffoler.
"Anomalie" dans le paysage musical hexagonal, élue autrefois "femme idéale" par Mick Jagger, objet d'un poème de Bob Dylan, couverte d'or par Paco Rabanne : Françoise Hardy est une référence absolue, tant en matière de style que de musique. Mais derrière la mythique frange de sa jeunesse se cache un secret : comment, avec un tel départ dans la vie, est-elle parvenue à se renouveler, à durer, sans se faner ? À travers le témoignage de Françoise Hardy, mais aussi de ceux qu'elle influence, Françoise Hardy, la discrète, se penche sur la créatrice qui se cache derrière l'icône, sur le talent visionnaire derrière l'idole.

Sur ARTE
Françoise Hardy, la discrète
Un documentaire écrit et réalisé par Emilie Valentin et Matthieu Jaubert
Diffusion le vendredi 23 septembre 2016 à 22h25

Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8463
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 23 septembre 2016 - Arte - Françoise Hardy, la discrète Mer 21 Sep 2016 - 8:30

Un résumé professionnel plutôt réussi avec quelques documents rarement vus (voire pour moi "jamais" vus comme un extrait live de "Frag den abenwind" ou de la chanson "Sentimentale") mais aussi quelques scies qui auraient pu être évitées (la 1ère télé chez Mireille par exemple souvent vue et qui frise l'overdose).

Dommage cependant d'avoir confié le fil conducteur à Pierre Mikaïloff dans la mesure où il n'a pas suffisamment préparé ses interventions (manque de rigueur dans les anecdotes voire même dans les titres des chansons et aussi quelques bêtises).

Bonne idée aussi d'avoir donné la parole à quelques intervenants étrangers notamment allemands et britanniques même si les albums en langue étrangère ont plutôt été évoqués de façon subliminale.
 
Il était bien sûr difficile en 55 minutes de détailler tous les albums mais pourquoi avoir clôt l'émission avec Tant de belles choses ? L'amour fou aurait mérité au moins d'être cité !

Mais au-delà de ces petits défauts, cela fait du bien de voir aussi à quel point Françoise Hardy a recouvré la santé.
Elle est vive, dynamique et souriante drunken
On attend "une" suite rose
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8463
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 23 septembre 2016 - Arte - Françoise Hardy, la discrète Jeu 22 Sep 2016 - 13:58

Article des Inrocks
par Ana Benabs
le 22 septembre 2016 à 10h53

“Françoise Hardy, la discrète” : découvrez les dessous chics du documentaire

Rencontre avec Emilie Valentin et Matthieu Jaubert, réalisateurs du 55 minutes consacré à l’une des icônes de la chanson française : l’intemporelle Françoise Hardy. A découvrir en avant-première sur le site d’Arte et le 23 septembre au petit écran.


D’où vous est venue cette idée ? Françoise Hardy était l’une de vos passions communes ?
Emilie Valentin : En fait ce n’est pas du tout venu de nous, c’est une commande d’Arte à la base. Ils font souvent des portraits touchant à la pop culture (de Bashung à Britney Spears). Et comme Françoise Hardy est à la fois connue en France, en Allemagne et même dans toute l’Europe, ils nous en ont parlé. On n’avait jamais travaillé ensemble, et ça a été l’occasion !

Il y a beaucoup d’intervenants dans le projet venant de tous horizons (d’Anton Newcombe à Elodie Frégé, en passant par Dutronc et La Grande Sophie). Comment les avez-vous choisis ? 
E.V. : On voulait de toute façon avoir des intervenants étrangers pour montrer que ce n’était pas qu’une chanteuse des sixties de la France.
Matthieu Jaubert : Au départ c’était dans le but de dire : ” voilà l’héritage Hardy”. Elle rayonne tellement, il y a une mémoire collective qui est un peu diffuse et en fait, en se penchant de plus près, on se rend compte qu’elle a influencé un paquet de gens. Et on voulait vraiment montrer à quel point elle est moderne. On a fait beaucoup de demandes pour les intervenants, il y a eu énormément de réponses mais on n’a pas eu le temps de tout faire.
E.V. : Oui, par exemple Jay Jay Johansson était hyper fan, mais par manque de temps…
M.J. : Pour choisir les intervenants, on a lu sa bio et on s’est renseignés pour savoir qui l’avait côtoyée.
E.V. : Après, il y avait des classiques à ne pas oublier comme Jean-Marie Perier, qui l’a suivie pendant une grande partie de sa vie.
M.J. : Ou Pierre Mikaïloff, qui a écrit un excellent biopic sur sa vie, presque romancé et qui s’éloigne du truc factuel.
E.V. : Après, pour Jacques Dutronc, c’est arrivé tard parce qu’on pensait que ça serait compliqué, mais quand on a rencontré Françoise Hardy, elle nous a dit qu’elle lui demanderait et qu’il dirait oui.
M.J. : Ce qui est vraiment cool puisque au départ, on n’était même pas sûr d’avoir Françoise elle-même dans le film. On avait eu des échos comme quoi c’était un peu compliqué d’obtenir une interview et puis finalement, elle a été très gentille avec nous, elle était très généreuse et a joué le jeu jusqu’au bout.

Elle a aimé le film ?
M.J. : Elle a adoré. Moi j’étais contre lui montrer avant sa sortie mais Emilie était pour, donc on lui a montré tout en sachant que c’est une personne très critique, c’est rare les gens qui trouvent grâce à ses yeux : on pensait qu’on était foutus. Mais ça lui a plu donc on était soulagés. Elle qui est une fan de l’exactitude absolue a tiqué sur quelques points, certes, mais s’est retrouvée dans l’univers que l’on a essayé de faire transparaître. Malheureusement, il y a plein d’archives que l’on n’a pas pu mettre, par soucis de temps, et c’est dommage car c’est une artiste tellement complexe. En fait, tu regardes à plusieurs niveaux, plus tu creuses dans son univers et plus tu découvres de chose. On ne sait pas comment elle a fait 27 disques à elle seule !
E.V. : Et ce qui est marrant c’est que quand tu travailles autant sur une personne, généralement tu peux vite en avoir marre et te lasser mais avec elle, sa carrière est tellement riche que j’écoute toujours la même playlist que quand on bossait sur le documentaire.

Une chanson préférée de Françoise Hardy après tout ce travail accompli ?
E.V. : L’amour en privé je pense ! C’est Andy Votel qui nous a raconté comment avait été construite cette chanson et c’était vraiment un excellent moment. Tu as beau avoir Gainsbourg et Vannier qui composent, quand Hardy se met à chanter, le morceau lui appartient. A égalité avec un autre titre, Et si je m’en vais avant toi.
M.J. : C’est marrant, on n’a pas du tout les mêmes morceaux préférés. La Question est vraiment magnifique. A quoi ça sert j’adore aussi. Et Soleil ! Bon y’en a beaucoup !

Des anecdotes du tournage à nous raconter ?
E.V. : Matthieu a fait une partie du tournage avec 40 de fièvre !
M.J. : C’était affreux ! On avait une après-midi de break à Londres, quatre heures de rêve et j’étais endormi dans mon hôtel dans un état second.
E.V. : Sinon dans un autre registre, on a fait notre tout premier jour de tournage dans les anciens studios d’enregistrement du label Vogue à Villetaneuse. C’était un endroit magique. Hardy avait enregistré tout ses premiers disques sur ce label.
M.J. : Il y a aussi l’après tournage avec Dutronc !
E.V. : Ah oui ! Donc on va le voir en Corse pour l’interviewer, il est hyper cool, sa femme nous prépare à manger. Et à la fin de la journée, on devait partir et il nous a dit « Mais vous allez rentrer là ? Restez, dormez ici ! ». Et nous on était en train de se dire « Dutronc nous invite à dormir quoi ! » (rires)

C’est une belle chose d’avoir réussi à l’interviewer pour le documentaire !
M.J. : Oui ! Et surtout quand tu vois comment elle a réagi en voyant les images, alors qu’ils ne vivent plus ensemble depuis 20 ans… Tu sens que c’est une relation d’amitié très profonde, elle avait 20 ans à nouveau en voyant son interview, et lui était encore sous son charme donc c’était vraiment joli. Ils sont encore amoureux de ce qu’ils étaient il y a trente ou quarante ans.

Après Françoise Hardy, vous avez un autre projet du même genre en route ?
E.V. : Pas encore, on aimerait bien !

Sur qui cette fois-ci ?
M.J. : J’aimerais faire un truc sur Trent Reznor, le chanteur de Nine Inch Nails, c’est mon rêve. C’est un mec que j’admire depuis vingt ans. C’est un gourou pour un nombre incalculable d’artistes.
E.V. : Moi je ferais bien Neil Young ou quelqu’un comme ça mais ça deviendrait compliqué, je ne pourrais pas le rencontrer sans tomber dans les pommes !

Françoise Hardy, la discrète diffusé le vendredi 23 septembre à 22h25 sur la chaîne Arte et disponible en avant-première sur le site d’Arte.

Source : http://www.lesinrocks.com/2016/09/22/musique/francoise-hardy-discrete-decouvrez-dessous-chics-documentaire-11865934/
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8463
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 23 septembre 2016 - Arte - Françoise Hardy, la discrète Ven 23 Sep 2016 - 16:42

Article de La Croix
par Nathalie Lacube,
le 23 septembre 2016 à 6h57

Françoise Hardy, une icône française décryptée

Françoise Hardy, la discrète
Vendredi 23 septembre à 22 h 25 sur Arte



Françoise Hardy. / Agat Films

Raconter Françoise Hardy, c’est d’abord dérouler un incroyable carnet d’adresses, celui de tous les talents qui l’ont croisée, et l’ont fait briller de mille feux, lui conférant son statut d’icône. C’est le parti pris d’Émilie Valentin et Matthieu Jaubert pour ce documentaire qui revisite son parcours, sans révélations, mais avec brio.

Son titre, « la discrète » vient du surnom que lui a donné, excusez du peu, Jean Gabin. Aux yeux de Mick Jagger, elle était « la femme idéale ». Bob Dylan lui a écrit un poème. Michel Berger des chansons. Elle a réussi à épater Serge Gainsbourg et s’en déclare encore aujourd’hui « très fière ». Mireille l’a bizutée gentiment dans son « Petit Conservatoire ». Paco Rabanne a conçu pour elle une robe en or entrée dans la légende.

Françoise Hardy a inspiré deux chanteuses d’aujourd’hui, La Grande Sophie et Elodie Frégé, qui l’admiraient enfant, et racontent l’impact qu’elle a eu sur leur propre musique. À 18 ans, elle vendait plus de disques que La Callas. Quatre de ses chansons – Tous les garçons et les filles, Le temps de l’amour, Message personnel, Tant de belles choses –, sont devenues des classiques.

Le doc d’Arte décale habilement le regard en expliquant son impact européen. Un témoignage anglais amusant, venu de la campagne, et plusieurs interventions d’artistes allemands qui rappellent que Françoise Hardy est bilingue et chante sans accent en allemand, illustrent un rayonnement qui ne s’est pas limité à l’Hexagone.

Le plus touchant reste sans doute l’émotion de l’artiste devant des images d’archives, dont celles de son fils Thomas Dutronc, et surtout, les interventions de son compagnon de toujours Jacques Dutronc. Reconnaissant qu’il a été loin d’être « exemplaire », il laisse éclater son admiration et sa tendresse, tout en les masquant, par pudeur, derrière des remarques goguenardes. Elle réagit, de son côté, avec la même empathie, et beaucoup d’humour. Un beau moment de complicité d’un vieux couple terrible.

Nathalie Lacube

Source : http://www.la-croix.com/Culture/TV-Radio/Francoise-Hardy-une-icone-francaise-decryptee-2016-09-23-1200791116#/imageZoom
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8463
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 23 septembre 2016 - Arte - Françoise Hardy, la discrète Ven 23 Sep 2016 - 16:47

Article de Pôleculture
par Emmanuelle BATTISTI-COVIN,
le 22 septembre 2016

Arte propose un documentaire inédit sur la discrète Françoise Hardy



Elle fut l'une des égéries de l'époque yéyé, et a su traverser le temps sans jamais lasser le public. La grande dame Françoise Hardy est mise à l'honneur dans le documentaire Françoise Hardy, la Discrète, ce vendredi 23 septembre, à 22h25 sur Arte.

Déjà disponible sur le site de la chaîne Arte, le documentaire Françoise Hardy, la Discrète, promet un joli moment de télévision. Ecrit et réalisé par Emilie Valentin et Matthieu Jaubert, il retrace la carrière toute en finesse de cette grande artiste.

L’ex-chanteuse yéyé n’en finit plus d’être en vogue. Propulsée idole des jeunes en un seul tube, "Tous les garçons et les filles" Françoise Hardy conserve avec style, un demi-siècle plus tard, son statut d’icône pop dont il est chic de raffoler. "Anomalie" dans le paysage musical hexagonal, élue autrefois "femme idéale" par Mick Jagger, objet d'un poème de Bob Dylan, couverte d'or par Paco Rabanne : Françoise Hardy est une référence absolue, tant en matière de style que de musique. Mais derrière la mythique frange de sa jeunesse se cache un secret : comment, avec un tel départ dans la vie, est-elle parvenue à se renouveler, à durer, sans se faner ? À travers le témoignage de Françoise Hardy, mais aussi de ceux qu'elle influence, Françoise Hardy, la discrète, se penche sur la créatrice qui se cache derrière l'icône, sur le talent visionnaire derrière l'idole. D'autres artistes dans ce reportage rendent hommage à la carrière de l'artiste, mais aussi de la femme qu'elle est et qui impose le respect : Anton Newcombe, La Grande Sophie, Elodie Frégé...et bien sûr Monsieur Jacques Dutronc !

Françoise Hardy revient notamment dans ce documentaire sur l'un de ses plus beaux titres : "Tant de belles choses"... Un titre qui résume si bien la carrière de cette artiste qui n'a jamais défrayé la chronique. Elle a su traverser les époques, au gré de choix artistiques subtils. Sans perdre son public. En restant elle-même. « Classieux » aurait dit le maître Gainsbourg.

Nous vous proposons de (re)découvrir la chanson "Tant de belles choses", évoquée par Françoise Hardy dans le documentaire d'Arte. Les mots d'une mère malade à son fils vous toucheront sans aucun doute :



Source : http://www.poleculture.net/news/news-14746.html
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8463
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 23 septembre 2016 - Arte - Françoise Hardy, la discrète Ven 23 Sep 2016 - 16:54

La Matinale de Europe 1
par Eva Roque
le 23 septembre 2016


Eva Roque pour le programme télé

Françoise Hardy, la discrète à 22h25 sur Arte.

Quand Françoise Hardy en 2016 regarde une interview d’elle datant des années 60, ça donne une délicatesse et un rire qui rythment ce documentaire qui revient sur sa carrière, sa conception de la musique, mais aussi son rapport à la mode et les hommes qui ont compté.

Le photographe Jean-Marie Perier, Bob Dylan, Michel Berger, et bien sûr Jacques Dutronc.
Jacques Dutronc qui égrène avec pudeur quelques phrases entre vacheries et compliments et qui raconte notamment que ce surnom de La discrète lui a été attribué par Gabin.

Mais le plus intéressant, et c’est ce qui fait l’originalité de ce documentaire, c’est de s’apercevoir à quel point il n’y a pas d’influence dans sa musique et combien sa musique n’a jamais été copiée par personne. Elle est unique comme dit un critique anglais.

Pendant longtemps, Message personnel de Michel Berger qu’elle a enregistré après la naissance de son fils Thomas fut l’un de ces meilleurs titres.
Et puis est arrivée une chanson. La plus importante dit-elle et écrite pour Thomas quand elle était hospitalisée.

Un bijou que vous pourrez écouter en cliquant ici.

Le passage vidéo concernant Françoise Hardy commence à 8'15

par Europe1fr

Source : http://www.europe1.fr/emissions/le-kiosque/hollande-et-les-jeunes-le-vrai-bilan-2854240
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Lil' Bear
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1262
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 03/02/2008

Message(#) Sujet: Re: 23 septembre 2016 - Arte - Françoise Hardy, la discrète Ven 23 Sep 2016 - 23:55

Je viens de regarder cette émission (en direct à la télé  clown), c'était très joli... Jacques salue la plume de Françoise, il a raison! C'est marrant comme ils se complétaient, ces deux-là, non? L'une écrit davantage qu'elle ne compose, et l'autre c'est le contraire. L'une est une sentimentale dont on soupçonne la fantaisie (son humour transparaît à chacune de ses interventions, ainsi que dans ses livres), l'autre un fantaisiste dont on soupçonne la sensibilité...

On entend quelques notes de piano à la toute fin de l'émission, c'était très beau, je me suis demandais de qui c'était... Quelqu'un sait?
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8463
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 23 septembre 2016 - Arte - Françoise Hardy, la discrète Sam 24 Sep 2016 - 0:33

C'est le concerto en sol de Ravel (Adagio Assai)

Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Lil' Bear
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1262
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 03/02/2008

Message(#) Sujet: Re: 23 septembre 2016 - Arte - Françoise Hardy, la discrète Sam 24 Sep 2016 - 12:54

Merci infiniment Jérôme! J'adore ce morceau! Rôôô j'ai des lacunes en musique classique c'est à rougir de honte! Faut que je creuse du côté Ravel et Debussy, j'ai encore découvert des trucs sublimes dernièrement... 

Je me suis remémoré des interventions ce matin (je ne sais pas pour vous mais c'est souvent comme ça que ça se passe chez moi, je me rappelle de choses plus tard, pas tout de suite clown ), assez intéressantes: la remarque de Jean-Marie Périer sur le paradoxe de Françoise qui est très timide et en même temps a osé aller démarcher les maisons de disques... (on en avait discuté sur ce forum), qui je crois s'explique par l'innocence et la passion pour la chanson, qui ont dû lui donner une sorte de confiance. 

L'autre remarque qui m'a frappé est celle de Bertrand Burgalat (associée à une autre de Jean-Marie Périer) qui insiste sur l'étroitesse de sa chambre ou du local où elle vit, où elle se fabrique son univers rêveur, entourée de disques et de chansons... Cela rejoint aussi une des conclusions de cette émission où il est dit que Françoise ne ressemblait à personne et que personne ne lui ressemblera par la suite - ce qui est étonnamment vrai, je dis "étonnamment" parce qu'en même temps, il y a chez elle quelque chose de familier, pas du tout extra-terrestre, mais c'est une familiarité qui n'avait pas encore été incarnée de cette façon...

Qu'est-ce qui explique le phénomène Françoise Hardy, finalement? La force du rêve? 

En fait, pour aller plus loin, parce que des jeunes comme elles dans les années 60 il y en avait des milliers... (qui se lançaient dans la chanson, on découvre des EPs des sixties chaque semaine sur YouTube, merci aux collectionneurs et leur sens du partage!), ce qui fut remarquable chez elle ce fut sa productivité et son impact populaire (avec ses hauts et ses bas... je fus étonné cependant qu'on ait dit qu'elle vendait peu de disques entre "Tous les garçons..." et "Comment te dire adieu", je pensais qu'elle vendait très bien?), qui ne fut égalé/surpassé que Par Sylvie Vartan, Sheila et France Gall. 

L'angle du découragement, des petits conflits avec les producteurs est aussi abordé, et il m'est venu à l'esprit que de nombreux jeunes n'ont sorti qu'un ou deux 45t, ou cinq, ou dix... et sont passés à autre chose, à l'époque. La plupart du temps, ceux qui trouvent le courage de continuer, finissent par trouver une forme de reconnaissance. 

Et finalement, cette productivité de Françoise, est quelque chose qui a fini par la tarauder: "vais-je rester productive?" au point d'en poser la question à Brassens, dont la réponse fut très intéressante!
Revenir en haut Aller en bas
Lil' Bear
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1262
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 03/02/2008

Message(#) Sujet: Re: 23 septembre 2016 - Arte - Françoise Hardy, la discrète Sam 24 Sep 2016 - 13:21

Je me relis: "ce qui fut remarquable chez elle ce fut sa productivité et son impact populaire"  Shocked

Non, non, y'a aussi la qualité des chansons! Parfois on oublie l'essentiel.  clown

Une qualité de l'ordre de la fluidité, de la limpidité, enfin c'est un tout assez difficile à décrire, mais l'évidence est là... bon après y'a des gens que ça ne touche pas, j'en connais... mais chez moi y'a toujours une résonance immédiate (partagée par ceux qui viennent sur ce forum je suppose  clown). 

Je décrirais la voix de Françoise comme "une voix de source". Son inspiration aussi, du reste. Une source dont les enregistrements conservent l'immédiateté, la pureté... Jean-Marie Périer évoque cette pureté. "La personne la plus pure que j'ai connue", dit-il (je cite de mémoire).
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8463
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 23 septembre 2016 - Arte - Françoise Hardy, la discrète Sam 24 Sep 2016 - 16:18

Quelle analyse ! clap

Pour durer dans le métier, il faut un minimum de ventes sinon la maison de disques arrête les frais. Wink
Je pense que les ventes de Françoise Hardy se sont situées dans la bonne moyenne tout au long de sa carrière avec à intervalles réguliers des tubes marquants permettant de "valider" la bonne marche de l'entreprise.

Mais si elle dure c'est surtout parce qu'elle est fidèle à un style qui s'appuie sur des mélodies ambitieuses sur lesquelles se profile un texte ciselé. Cette qualité et cette exigence ne sont cependant rien à côté de son très grand pouvoir d'interprétation qui fait croire à celui qui l'écoute qu'elle lui murmure des confidences rien que pour lui avec une voix de velours.

Et au fil du temps, cette ambition de qualité s'est systématiquement accrue d'album en album, rendant les plus récents particulièrement séduisants même s'ils sont pourtant totalement à contrecourant de la mode d'aujourd'hui qui privilégie le rythme au détriment de la mélodie. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Lil' Bear
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1262
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 03/02/2008

Message(#) Sujet: Re: 23 septembre 2016 - Arte - Françoise Hardy, la discrète Sam 24 Sep 2016 - 19:14

Ah oui, la fameuse remarque de Gainsbourg sur la locomotive et les wagons... rappelée par Françoise. La Question fut je crois son premier album sans locomotive. Jusque-là y'avait toujours des chansons à succès (les locomotives) pour chaque album, encore que parfois je me demande lesquelles eurent du succès par rapport à d'autres. J'ai récemment trouvé le blog d'une personne qui a scanné et publié tous les Hit Parades mensuels de Salut Les Copains (de mi-63 à mi-76), qui ne reflètent pas les ventes de disques mais correspondent aux chansons que les lecteurs et auditeurs de l'émission réclament le plus souvent... et c'est souvent la chanson que j'aime le moins sur le EP qui marchait! Du moins chez l'audience "yéyé". Moins souvent chez Françoise que d'autres, toutefois. 

Alors parfois/souvent je vois un numéro 1 de ce hit parade que je ne connais pas bien, je vais l'écouter sur YT et mes yeux font  Shocked. Genre Claude François et ses matins où il se sent bien avec ses oiseaux et ses papillons... là question rythme primant sur la mélodie, c'est pas mal.  clown
Revenir en haut Aller en bas
Barnard
Initié
Initié
avatar

Masculin Nombre de messages : 19
Age : 37
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 27/01/2012

Message(#) Sujet: Re: 23 septembre 2016 - Arte - Françoise Hardy, la discrète Dim 25 Sep 2016 - 14:37

Trop d'année 60 et beaucoup trop de temps passé sur le 1er disque. La grosse dame allemande chantant "Oh oh chéri" pouvait disparaître au montage. Le journaliste inintéressant oublier qu'entre "TLGELF" et "Comment te dire adieu" il y avait eu "Mon amie la rose", "La maison où j'ai grandi"… Un fan wikipedia qui fait trop de livres sur la musique pour être crédible. Comment ne pas parler des albums magnifiques sortis entre 1996 et 2012 ! "Tant de belles…" ne servant qu'à finir sur une note dramatique.
Il aurait vraiment fallu 2 épisodes.
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8463
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 23 septembre 2016 - Arte - Françoise Hardy, la discrète Dim 25 Sep 2016 - 15:28

Si on se réfère à l'article de Inrocks (voir plus haut), Emilie Valentin et Matthieu Jaubert ont été submergés par l'ensemble des documents qu'ils avaient à disposition. De toute évidence, ils ne connaissaient pas très bien l’œuvre de Françoise Hardy et se sont laissé guider par le livre de Françoise Hardy qui s'arrête en 2007 c'est à dire sur Tant de belles choses (sans compter Parenthèses bien entendu).

Avec 55 minutes, ils se sont donc rabattus sur les périodes mises en lumière par Françoise Hardy : les années 60 + La question + Message personnel + Tant de belles choses.

Même imparfait, ce qui est remarquable dans cet opus c'est d'avoir recueilli des impressions venant de l'étranger.

Personnellement je pense qu'on aurait pu couper toutes les "reprises" chantées par les intervenants (Elodie Frégé, La grande Sophie, Stéréo Total, Anton Newcombe ...) et passer à la place des documents mettant en scène directement Françoise Hardy (comme par exemple le bel extrait de Frag den Abendwind).

J'imagine que ce sont cependant quelques concessions nécessaires pour conserver l'intérêt du grand public.

Ceci dit, je regrette moi aussi qu'il n'y ait pas eu un mot sur L'amour fou et que Françoise Hardy n'ait pas évoqué un peu plus son présent.

Mais bon, ne boudons pas notre plaisir, pour une fois c'était différent malgré les figures imposées (Mireille, Bob Dylan et autres anecdotes maintes fois rebattues) qui n'ont pu être évitées.

Comme je l'écrivais plus haut, ce qui m'a le plus gêné c'était les interventions approximatives de Pierre Mikaïloff qui dénotaient un manque de préparation suffisant. Pour le reste, attendons un prochain reportage  Wink

En 1992, dans Fréquestar, Laurent Boyer avait réussi à faire sortir Françoise Hardy des sentiers battus en faisant intervenir Jean-Noël Chaléat et Gabriel Yared. Je pense qu'un reportage où on interrogerait d'autres personnes marquantes comme par exemple Charles Blackwell pourrait apporter des informations nouvelles avec des angles de vue inédits.
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Lil' Bear
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1262
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 03/02/2008

Message(#) Sujet: Re: 23 septembre 2016 - Arte - Françoise Hardy, la discrète Lun 26 Sep 2016 - 22:00

Entre nous, une émission idéale centrée sur l'essentiel prendrait déjà quatre heures minimum.  clown
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8463
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 23 septembre 2016 - Arte - Françoise Hardy, la discrète Mar 3 Oct 2017 - 8:27

Rediffusion prévue vendredi 13 octobre 2017 sur Arte à 23h15

Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8463
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 23 septembre 2016 - Arte - Françoise Hardy, la discrète Ven 13 Oct 2017 - 18:16

A l'occasion de la rediffusion de l'émission prévue pour ce soir 23h15 sur Arte, "Le Monde" sous la plume de Martine Delahaye émet un avis particulièrement sévère sur le reportage.

Le Monde - 13/10/2017
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
 
23 septembre 2016 - Arte - Françoise Hardy, la discrète
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Actualité de Françoise-
Sauter vers: