Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParoles (en travaux)ReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 19 avril 2017 - Françoise Hardy, un long chant d'amour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 7339
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: 19 avril 2017 - Françoise Hardy, un long chant d'amour Lun 6 Fév 2017 - 9:34

A paraître aux éditions l'Archipel le 19 avril 2017

Françoise Hardy, un long chant d'amour de Frédéric Quinonero

On ne peut distinguer la femme Françoise Hardy de sa production artistique. Depuis ses débuts en 1962, à 18 ans, où elle chante son quotidien d’adolescente en mal d’amour, elle aura su toucher le public en exprimant de sa voix douce et envoûtante la difficulté d’aimer et d’aller vers l’autre.
Que retient-on, en 2017, de la mystérieuse Françoise Hardy, elle qui commença la chanson à l’aube des années 1960 ? Des titres et des albums mémorables, ses débuts comme icône de Salut les Copains et égérie de la mode sous l’influence de son compagnon Jean-Marie Périer, un succès qui a franchi les frontières, une relation tumultueuse avec Jacques Dutronc, l’initiation à la spiritualité et à l’astrologie dans les années 1980, un passage à vide, des adieux à répétition, une respectabilité définitivement acquise au cours du troisième millénaire… Mais encore ?
Elle, qui a su traverser les générations avec tant d’élégance et fait fantasmer les plus grandes stars mondiales, a toujours entretenu avec pudeur un certain flou sur sa vie privée comme sur les zones d’ombre de sa carrière.
Mais ses récents problèmes de santé, qui faillirent lui coûter la vie, ont refait parler d’elle. Ses derniers albums et ouvrages augurent-ils une retraite discrète ?

Source : https://www.leslibraires.fr/livre/11111417-francoise-hardy-un-long-chant-d-amour-frederic-quinonero-archipel


Dernière édition par Jérôme le Dim 23 Avr 2017 - 11:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 7339
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 19 avril 2017 - Françoise Hardy, un long chant d'amour Lun 6 Fév 2017 - 10:27

C'est donc au tour de Françoise Hardy d'être "étudiée" par Frédéric Quinonero.

On doit déjà à l'auteur les biographies suivantes :

Jane Birkin, La vie ne vaut d'être vécue sans amour, éditions L'Archipel, 2016
Sophie Marceau : La belle échappée, version enrichie et mise à jour, éditions Carpentier, 2015.
Johnny, la vie en rock, version revue et augmentée, éditions L'Archipel, 2015.
Julien Doré : LØVE-TROTTER, éditions Carpentier, 2015.
Johnny, la vie en rock, éditions L'Archipel, 2014.
Sardou : Vox populi, éditions Didier Carpentier, 2013.
Sheila : Star française, éditions Didier Carpentier, 2012.
Johnny Live : 50 ans de scènes, préface de Michel Mallory, éditions L'Archipel, 2012.
Juliette Binoche : Instants de grâce, éditions Grimal, 2011.
Sophie Marceau : La belle échappée, préface de Robert Hossein, éditions Didier Carpentier, 2010.
Les Années 60 : Rêves et révolutions, préface de Jean-Jacques Debout, éditions Didier Carpentier, 2009.
Édith Piaf : Le temps d'illuminer, préface de Fred Mella, éditions Didier Carpentier, 2008.
Sylvie Vartan : Jour après jour, préface de Carlos et de Jean-Jacques Debout, éditions Didier Carpentier, 2008.
Sheila : Biographie d'une idole, éditions Tournon, 2007.
Johnny Hallyday : L'éphéméride, préface de Michel Mallory, éditions Tournon, 2006.
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Brice
Initié
Initié
avatar

Masculin Nombre de messages : 35
Age : 38
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 04/01/2013

Message(#) Sujet: Re: 19 avril 2017 - Françoise Hardy, un long chant d'amour Sam 15 Avr 2017 - 19:44

J'ai hâte d'être à mercredi pour voir si le livre tient ses promesses Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 7339
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 19 avril 2017 - Françoise Hardy, un long chant d'amour Ven 21 Avr 2017 - 11:10

Françoise Hardy, Un long chant d'amour par Frédéric Quinonero

Un sympathique article de présentation du livre sur "Idole Mag" : http://www.idolesmag.com/article-6149-Francoise-Hardy-Un-long-chant-d-amour-par-Frederic-Quinonero.html
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 7339
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 19 avril 2017 - Françoise Hardy, un long chant d'amour Dim 23 Avr 2017 - 9:23

J'ai presque terminé le livre et je dois dire que c'est une très bonne surprise. clap

L'ouvrage de 416 pages (et non pas 280 comme l'annonce presque tous les sites de vente en ligne !) est divisé en 7 grands chapitres complétés par un prologue, un épilogue et plus de 60 pages d'annexes.

Les 7 chapitres suivent les grandes étapes de l'évolution de Françoise Hardy sur le plan personnel et sur le plan professionnel :
1944 - 1962 : "Me sortir un jour de l'enfance"
1962 - 1963 : "Le temps des copains"
1963 - 1967 : "La fenêtre ouverte sur le monde"
1966 - 1969 : "Parce que les yeux des autres sont moins bleus que les tiens"
1969 - 1972 : "Ma cage est grande ouverte et ma prison t'attend"
1973 - 1987 : "Tous ces mots qui font peur quand ils ne font pas rire"
1988 - 2012 : "Me passer du mystère de Mister"


Épilogue
2012 - 2017 : "A pas de loup je quitte les clous"

Annexes
Discographie
Filmographie
Bibliographie


L'auteur a choisi de suivre la carrière discographique de Françoise Hardy, ce qui permet une narration chronologique du parcours créatif, des tournées, des télévisions ainsi que de l'évolution sentimentale de Françoise Hardy. Il s'emploie à citer avec pertinence de nombreux extraits de chanson en les liant à des événements précis.

L'auteur mérite d'être particulièrement remercié pour un véritable travail d'investigation auprès de personnages clés ou de grands témoins directs de l'aventure de Françoise Hardy. Cela permet d'éviter de reproduire sans vérification les anecdotes aussi légendaires que rebattues tout en apportant des éléments nouveaux.

Ainsi, par exemple, en reportant son échange avec Zouzou, qui était présente lors de la mythologique entrevue entre Françoise Hardy et Bob Dylan de 1966, il décrit une réalité moins idéalisée voire contradictoire mais non moins crédible.

Il s'emploie à décortiquer les dates des tournées, ce qui permet notamment de certifier que la dernière scène de Françoise Hardy avant son arrêt définitif fût un spectacle à Kinshasa (ce que Françoise Hardy répétait depuis des années) et non pas son dernier récital au Savoy. Il y a bien sûr ça et là quelques petites erreurs ponctuelles mais qui restent très mineures au sein d'une si riche mine d'informations.

Amusant, en investiguant sur le spectacle expérimental de 1969 de René Koering au Festival d'Art Moderne de Saint-Paul de Vence dans les jardins de la fondation Maeght, il dément le fait que la représentation de Françoise Hardy ait été annulée.... Françoise Hardy aurait plutôt fini par penser que ça n'avait jamais eu lieu (en mettant en avant un impondérable) mais... en fait la représentation aurait réellement été assurée...

Grâce à un travail en profondeur, l'auteur donne une vision cohérente de l'ensemble du parcours de Françoise Hardy.

Ce livre devrait trouver écho favorable auprès des fans en soif de mieux connaître le parcours professionnel de Françoise Hardy. Il est très riche en informations mais ne comporte aucune photo et ne surfe pas sur la vague du sensationnel. Il prouve aussi qu'il est possible d'écrire un livre sur Françoise Hardy sous le prisme d'une approche nouvelle et sérieuse sans tomber dans la facilité ou le rébarbatif.
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Barnard
Initié
Initié
avatar

Masculin Nombre de messages : 18
Age : 37
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 27/01/2012

Message(#) Sujet: Re: 19 avril 2017 - Françoise Hardy, un long chant d'amour Dim 23 Avr 2017 - 10:44

@Jérôme a écrit:
J'ai presque terminé le livre et je dois dire que c'est une très bonne surprise. clap
Voilà quelqu'un qui sait se servir des infos postées sur le net à la différence des collaborateurs de Schnock…
Il a l'honnêteté de dire que sans Erik Doorme, Romain Pontaud ou les fans qui communiquent sur la chanteuse rien n'aurait été possible.
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 7339
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: A paraître aux éditions l'Archipel le 19 avril 2017 Dim 23 Avr 2017 - 11:44

Je pense qu'il ne faut pas mettre un trimestriel sur le même pied d'égalité qu'un livre même s'ils ont tous deux l'ambition de dresser une biographie subjective.

Le trimestriel a fait de son mieux. Après avoir donné carte blanche à chacun de ses rédacteurs, il n'a malheureusement pas su trouver un coordinateur général pour assurer une relecture critique efficace. Le résultat était loin d'être honteux mais au final trop émaillé d'erreurs pour donner pleine satisfaction.

Pour continuer à évoquer ce sujet particulier, merci de répondre dans le post dédié à Schnock, Ici

Frédéric Quinonero disposait de davantage de temps (du moins je le suppose), ce qui lui a permis de se documenter sur le net et de creuser des points obscurs ou peu souvent traités en interviewant diverses personnalités comme : Ermes Alesi (un des musiciens de Françoise Hardy) Marie-Françoise Hendrickx, René Koering, Zouzou etc. De plus, disposant d'une réelle capacité d'analyse, il a su trier les informations pour en extraire un parcours complet, cohérent et convaincant.

Il est d'ailleurs selon moi très positif que l'auteur ait limité la partie consacrée au cinéma à une évocation minimale, ce média ayant joué un rôle fort anecdotique dans la carrière de Françoise Hardy.

Par ailleurs, j'ai rarement vu une annexe aussi riche détaillant chaque chanson et ses reprises où il est clair que le site a joué un rôle source important. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Brice
Initié
Initié
avatar

Masculin Nombre de messages : 35
Age : 38
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 04/01/2013

Message(#) Sujet: Re: 19 avril 2017 - Françoise Hardy, un long chant d'amour Jeu 27 Avr 2017 - 11:41

Au niveau global, je remercie les efforts de l'auteur à suivre la chronologie des événements et à détailler la carrière internationale de Françoise Hardy. On sent un réel travail de recherche (même si quelques relectures avec des "spécialistes" auraient pu éliminer certaines coquilles, cela dit plutôt mineures mais qui risquent d'offusquer les "puristes".)

J'ai beaucoup aimé le témoignage de Marie-Hélène Taphorel qui donne un éclairage très intéressant sur l'envers du décor. Elle souligne l'importance du rôle de Lionel Roc dans la gestion du début de la carrière de Françoise Hardy. Son dévouement et son efficacité sont mis en relief, ce qui permet de rééquilibrer le portrait quelque peu dévalorisé qu'avait ébauché de lui Françoise Hardy dans son autobiographie.

J'ai apprécié le passage détaillant la législation de l'époque au sujet du dépôt des œuvres à la SACEM. Ca m'a fait réaliser que "l'effet SACEM" (qui a pénalisé Françoise Hardy à ses débuts en la contraignant à partager ses droits de composition avec Roger Samyn) avait également touché Cécile Caulier, obligée de s'associer avec Jacques Lacome pour pouvoir déposer "Mon amie la rose".

Pour mieux savourer la bio, je la lis à petites doses (le livre est très dense et sans aucune photo hormis le beau cliché de la page de couverture).
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 7339
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 19 avril 2017 - Françoise Hardy, un long chant d'amour Jeu 27 Avr 2017 - 14:27

Google play donne accès à un extrait numérique gratuit du livre.

Il suffit de cliquer ici

source : https://play.google.com/store/books/details?id=Mzy8DgAAQBAJ&rdid=book-Mzy8DgAAQBAJ&rdot=1&source=gbs_vpt_read&pcampaignid=books_booksearch_viewport
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
erik doorme
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 264
Age : 63
Localisation : anvers
Date d'inscription : 25/09/2009

Message(#) Sujet: Re: 19 avril 2017 - Françoise Hardy, un long chant d'amour Mar 2 Mai 2017 - 13:34

C'est un livre truffé d'inexactitudes qui a le mérite de porter à l'attention des lecteurs la carrière internationale de Françoise. J'aurais préféré que l'auteur m'avait contacté au lieu de me remercier à la fin du livre. Je trouve les témoignages très intéressantes mais sans photos ou un lay-out attrayant on se retrouve souvent devant une énumération assommante de dates et de lieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://erikdoorme.be
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 7339
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 19 avril 2017 - Françoise Hardy, un long chant d'amour Mar 2 Mai 2017 - 16:34

Le livre est très riche (voire trop riche). Du coup, il vaut mieux le parcourir tranquillement, un peu comme on boit un alcool fort, à petites gorgées. Wink

Au-delà de certaines inexactitudes, qui existent mais qui sont tout de même à mettre en regard de très nombreuses informations intéressantes (notamment grâce aux témoignages de personnages clés de l'époque), je trouve que ce livre mérite qu'on s'y attarde.

J'imagine qu'il n'y a aucune photo par souci d'économie car les bios d'artistes sont rarement rentables  et les clichés souvent très chers.

Après, il aurait probablement été judicieux de faire relire le livre par un "expert" et d'alléger l'énumération des dates pour ne retenir que l'essentiel à la fois pour éviter les erreurs et pour fluidifier la lecture.

Je considère néanmoins qu'au global ce livre est très bon.
Après un passage au crible d'experts "ès Françoise Hardy", une deuxième édition pourra être encore meilleure. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
erik doorme
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 264
Age : 63
Localisation : anvers
Date d'inscription : 25/09/2009

Message(#) Sujet: Re: 19 avril 2017 - Françoise Hardy, un long chant d'amour Mar 2 Mai 2017 - 19:20

Au risque qu'on me reproche de chercher la petite bête voici qqs "inexactitudes" qui me sautent aux yeux. Des inexactitudes qui sont inévitables (et qui auraient pu être évitées) quand on ne connaît pas l'intéressée qui en plus n'a pas donné son accord pour cette biographie ( l'auteur a écrit une lettre à Françoise qui ne lui est pas parvenue) et n'a pas pu exercer son droit de regard qui permettrait de rectifier certaines choses. Je trouve que ça frôle l'arrogance malgré les bonnes intentions de Frédéric qui me semble bien sympa. (me basant sur des messages tous récents).

1. p. 89 invitée de "Télé Dimanche" le trou de mémoire dans "Le premier bonheur du jour" ( chanson créée en 1963) remonte au Télé-Dimanche du 13 novembre 1966 (elle porte le smoking YSL) et pas à 1963. 


2. p. 95 Au grand gala aux Pays-Bas (12/10/63) Françoise a interprété "Tous les garçons et les filles" et "Ton meilleur ami" ( et pas la version anglaise "Only friends" qu'elle chantera dans une autre télé hollandaise enregistrée le 6 juillet 1964)


3.  p. 125 J-M Périer a tourné les séquences du Piccadilly Show en octobre 1965, 4 mois après Koralnik "Journal Françoise Hardy" en 9-10 juin 1965 


4  p. 174. Françoise a fait une tournée promotionelle de 5 jours au Québec (février 1968) mais sans Udo Jürgens. C'est une erreur qui persiste sur Internet et qui est reprise sans plus. 


5 aussi p.174 Françoise ne rentre pas sans réveillonner avec sa mère et sa soeur à l'issue d'un spectacle à Ravels, près d'Anvers. Mais non. Elle révèle à Ravels au journaliste qu'elle est allée au théâtre avec sa mère et sa soeur et elles sont rentrées après. sans avoir réveillonné..


6  p. 180-181 "Eddy Mitchell tombe sur un document à tomber par terre. Il découvre une émission des Academy Awards Music datant de 1967. Ce sont les Everly Brothers qui gagnent mais dans le même programme vous avez Burt Bacharach qui passe, puis Quincy Jones et tout à coup Françoise Hardy, telle une apparition, qui vient chanter "The Girl From Ipanema" ...Elle est d'une beauté extraordinaire et elle chante divinement bien"...... Eh bien c'est moi qui tombe par terre. Remplacez 1967 par 1965. Remplacez Burt Bacharach par Steve Lawrence et Quincy Jones par Sammy Davis Jr. Ce n'est pas une émission des Academy Awards mais simplement l'émission Hullabaloo (traité dans le livre à la page 120) diffusée le 13/04/65 qui est placée sous le signe des Grammy Awards 'qui aura lieu le 13/04), destinés à couronner les succès musicaux de l’année précédente. Françoise Hardy (correct!!) chante "The Boy From Ipanema" Je ne trouve pas qu'elle chante divinement bien , elle est trop nerveuse pour ça mais bon... Pour les fans qui croient avoir manqué une émission intéressante qu'ils se rassurent. Il s'agit du Hullabaloo Show.


7. p. 187  Concernant la chanson "Comment te dire adieu, l'auteur dit qu'il existait déjà une version chantée (et ignorée par FH) "It hurts to say goodbye" par l'américaine Margaret Whting en 1967. Mais Vera Lynn (toujours en vie) chantait déjà  "It hurts to say goodbye" en 1954. Vera Lynn est citée dans les annexes mais on mentionne Margaret Whting comme créatrice de la chanson en 1966 !


8 p. 125 Il me semble que Pierre Koralnik et son équipe n'assistent pas aux sessions de son prochain album ( qui auront lieu vers la fin de l'année 1965) mais de son EP sur lequel figurent 3 titres qu'on entend dans l'émission : "Bout de lune" et "J'ai bien du chagrin' ( 2 titres qui figurent sur aucun album)  et puis "Le temps des souvenirs" 


9 p. 128 Blackwell a écrit "Just call and I'll be there" pour P.J. Proby en 1964 (et pas pour Françoise ni pour Samantha Jones). Samantha Jones l'a chanté sur un disque sorti en avril 65 et puis c'est Françoise qui reprendra ce titre en anglais et français ( "Le temps  des souvenirs").
Revenir en haut Aller en bas
http://erikdoorme.be
erik doorme
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 264
Age : 63
Localisation : anvers
Date d'inscription : 25/09/2009

Message(#) Sujet: Re: 19 avril 2017 - Françoise Hardy, un long chant d'amour Mar 2 Mai 2017 - 19:22

10. Concernant "Comment te dire adieu". J'ai toujours lu que le texte de Gainsbourg était lié à la rupture de Bardot mais je ne me rappelle pas que La Piscine ,dont le tournage débuta le 19 août 1968 y était pour qch. Quand Françoise chantait au Savoy (avril/mai 1968) Gainsbourg lui a téléphonné le texte de "Comment te dire adieu' ( d'après Françoise), quand même 3 à 4 mois avant le tournage du film. J'ai des doutes sur la chronologie des faits présentés dans le livre.(p. 188-189). Ca n'empêche pas que Gainsbourg pouvait vivre dans l'angoisse de perdre Jane à Delon, des mois avant le début du tournage.


11. p. 184 J'étais content de lire que les trois derniers galas de Françoise ont eu lieu à Kinshasa. Je connaissais les lieux où elle s'était produite ( salle Cultrana, cinéma Albertum) mais jamais trouvé sur Internet les dates précises ( 8 et 9 juin 1968). J'en ai parlé à Frédéric parce que ça prouverait que Françoise a raison et que ce n'était pas au Savoy (le 4ème Savoy. J'ai beaucoup aimé que l'auteur parle des 4 tours de chant au Savoy et pas les 3 comme Françoise a longtemps prétendu) comme les journalistes ont toujours affirmé. Mais Frédéric n'a rien pour soutenir ses dates. D'abord il me dit qu'il les a trouvé sur Internet et puis qu'ils les a eu par le biais d'une fan


Et ainsi de suite mais je crains que la majorité des lecteurs de mon discours soient endormis.
Revenir en haut Aller en bas
http://erikdoorme.be
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 7339
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 19 avril 2017 - Françoise Hardy, un long chant d'amour Mer 3 Mai 2017 - 0:54

Frédéric Quinonero a tenté de solliciter Françoise Hardy à plusieurs reprises. Il n'a pas obtenu de réponse.
Aussi, dans la mesure où il respecte pleinement l'intimité de Françoise Hardy en ne faisant aucune intrusion dans sa vie privée au-delà de ce que tout le monde connaît, tout en fournissant un travail sérieux, cela ne me gêne pas que la biographie ne soit pas officiellement autorisée. Ça me gêne d'ailleurs d'autant moins que le livre est surtout axé sur le volet professionnel et qu'il y a un réel travail d'investigation.

Depuis de nombreuses années je m'intéresse aux reprises de chansons de Françoise Hardy. Aussi, je me permets, par rapport aux commentaires émis, de confirmer que le premier enregistrement de "It hurts to say goodbye" a été réalisé par Margaret Whiting en 1966. Vera Lynn n'a enregistré la chanson qu'en 1967.  L'affirmation d'une interprétation de la chanson par Vera Lynn en 1954 est une erreur qui est reprise de façon incorrecte par de nombreux internautes.

Sinon, pour en revenir au livre, je trouve qu'en dépit de certaines imperfections, il mérite d'être mieux accueilli. Dire qu'il est truffé d'inexactitudes me semble excessif. Même avec ses défauts, le livre apporte un éclairage différent à certaines anecdotes rebattues ainsi que des éléments nouveaux sur le parcours professionnel de Françoise Hardy.

Au vu du nombre des détails fournis sur les enregistrements discographiques, les télévisions et les galas, ce livre m'est précieux, même avec ses erreurs (qui à mes yeux restent des inexactitudes vénielles).

Je me souviens qu'il existait aussi des erreurs dans le livre de Daho pourtant relu en son temps par Françoise Hardy.
Elle-même n'a d'ailleurs dans sa propre autobiographie évoqué que 3 Savoy sur les 4 qu'elle a pourtant honorés.
Cela ne m'a jamais empêché d'aimer ces deux ouvrages aussi. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Lil' Bear
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1229
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 03/02/2008

Message(#) Sujet: Re: 19 avril 2017 - Françoise Hardy, un long chant d'amour Mer 3 Mai 2017 - 14:57

Il y a un site très utile pour aider à recouper ses sources sur les chansons originales: https://secondhandsongs.com/

Je suppose que vous le connaissiez déjà, mais on ne sait jamais.  clown
Revenir en haut Aller en bas
Brice
Initié
Initié
avatar

Masculin Nombre de messages : 35
Age : 38
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 04/01/2013

Message(#) Sujet: Re: 19 avril 2017 - Françoise Hardy, un long chant d'amour Mer 3 Mai 2017 - 17:04

Hum Hum. Beaucoup de remarques qui me semblent un peu relever de la tempête dans un verre d'eau. rose  

Concernant par exemple l'anecdote apparemment "très grave", rapportée au sujet de la surprise d'Eddy Mitchell découvrant Françoise Hardy chantant "The Girl for Ipanema", il y a effectivement une erreur concernant le show concerné. Pour autant, il ne s'agit pas à proprement parlé d'une erreur de Frédéric Quinonero....

En effet, l'objectif de ce passage du livre est d'illustrer le fait que Françoise Hardy n'est pas "culte d'elle-même" ni "obnubilée par ses souvenirs" en citant les propos d'Eddy Mitchell tels que retranscrits dans le livre de Didier Varrod "Il faut rentrer maintenant...". C'est en fait Eddy Mitchell qui s'est un peu embrouillé dans son récit en mélangeant les dates et les noms, l'objectif étant surtout pour lui d'arriver à la conclusion que Françoise Hardy se fichait complètement qu'il ait pu découvrir une belle archive télévisée la concernant....

Frédéric Quinonero ne pouvait pas changer les propos qu'avait tenus Eddy Mitchell...

En revanche, il est effectivement dommage qu'à la suite de cette retranscription, il n'ait pas ajouté une petite note rectificative pour expliquer que la "fameuse" prestation, dont Françoise n'a cure, avait en fait pour origine le Hullabaloo du 13 avril 1965.

Plus je lis le bouquin, plus je trouve qu'il est le "complément indispensable" du désespoir des singes qu'il complète très judicieusement.

Merci beaucoup M. Quinonero et merci aussi beaucoup Erik pour ta vigilance concernant les inexactitudes non détectées avant la publication.


Dernière édition par Brice le Mer 3 Mai 2017 - 17:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Brice
Initié
Initié
avatar

Masculin Nombre de messages : 35
Age : 38
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 04/01/2013

Message(#) Sujet: Re: 19 avril 2017 - Françoise Hardy, un long chant d'amour Mer 3 Mai 2017 - 17:12

@Lil' Bear a écrit:
Il y a un site très utile pour aider à recouper ses sources sur les chansons originales: https://secondhandsongs.com/
Je suppose que vous le connaissiez déjà, mais on ne sait jamais.  clown

Merci Lil' Bear. Il y a aussi le lien vers les reprises étudiées par Jérôme directement sur le site -->
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 7339
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 19 avril 2017 - Françoise Hardy, un long chant d'amour Dim 7 Mai 2017 - 18:56

Trouvé aujourd'hui une photo de Joan Miro avec Françoise Hardy à la réception offerte pour le 75ème anniversaire du peintre par la fondation Maeght de Saint-Paul-de-Vence (juillet 1968)



La photo en elle-même, bien que connue, est intéressante, mais ce qui est à mes yeux encore plus passionnant est le message associé à la photo sur Pinterest par Yoyo Maeght. (Yoyo Maeght est la petite-fille d'Aimé Maeght qui a créé la Fondation Marguerite et Aimé Maeght à Saint-Paul-de-Vence....)

Yoyo Maeght a écrit:
Françoise Hardy avec Joan Miró, à la Fondation Maeght. Je m'en souviens très bien, elle est venue chanter, non pas de la variété, car, les fameuses "Nuits de la Fondation Maeght" ont fait découvrir la musique contemporaine de Cecil Taylor, Terry Riley, Sun Ra, Albert Ayler, mais aussi Françoise Hardy, René Koering, Les Percussions de Strasbourg interprétant Xenakis, La Monte Young… Magiiiiiique !

source : https://fr.pinterest.com/pin/556757572661993633/

Encore un indice pour accréditer l'hypothèse avancée par Frédéric Quinonero, à savoir que la prestation de Françoise Hardy avec René Koering à Saint-Paul-de-Vence n'aurait pas été annulée.... clown
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
 
19 avril 2017 - Françoise Hardy, un long chant d'amour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Actualité de Françoise-
Sauter vers: