Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Décembre 1962 - Entretien à la sortie du 2ème 45 tours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8143
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Décembre 1962 - Entretien à la sortie du 2ème 45 tours Lun 20 Fév 2017 - 8:52

Celle en qui personne ne croyait
FRANCOISE HARDY
" J'avais déjà fait le tour de presque toutes les maisons de disques mais en vain.
Ma chance m'attendait derrière la dernière porte "
.

Mon premier contact avec l’art vocal ? Les cantiques que je chantais à l’école privée où je faisais mes études. Bien sûr, je n’avais qu’une idée : échapper à ces cours fastidieux ! Je n’avais pas vraiment envie de chanter : ce qui m’intéressait surtout, c’était la chanson elle-même.

J’ai commencé sérieusement à composer lorsque j’ai eu une guitare, après avoir réussi mon premier bac. Puis je suis allée au Petit Conservatoire de la chanson. Ce fut pour moi une très bonne école, et peu après je téléphonai à plusieurs firmes de disques pour passer une audition. La maison Vogue me donna ma chance. Je devais enregistrer des chansons de Johnny Hallyday, mais la séance dut être annulée, car je ne connaissais pas encore assez bien le solfège et ne pouvais chanter en mesure avec l’orchestre.

Quelqu’un de la maison me fit travailler ; et une seconde audition, satisfaisante celle-ci me mena à l’enregistrement de « Tous les garçons et les filles » qui a marqué mon vrai début. Mon ambition, n’est d’ailleurs pas de devenir une vedette, mais de faire des programmes à la radio. Ne serait-ce pas le meilleur métier pour rester en contact direct avec la chanson ? Dans ce domaine, je préfère le slow et la ballade. Bien sûr, j’aime le twist, mais uniquement comme danse, car la musique elle-même n’est pas très intéressante. Les chanteurs du style Jacques Brel et Leny Escudero sont mes favoris.

Je tiens aussi à dire que j’aime les crêpes aux confitures, les jus de fruits, les liqueurs sucrées, les villes, les gens, les rues animées, les magasins, le jazz, la VIIème Symphonie de Beethoven et les opéras de Verdi. Mais je déteste les gens qui vous font attendre et ceux qui mentent.
Puisque nous sommes au chapitre de la sincérité, je ne cache à personne que je cherche à être « commerciale » (j’ai horreur de ce mot, car il a pris un sens péjoratif mais c’est le mot juste). Je cherche à plaire dans la mesure où je veux continuer à être Françoise Hardy.

Ah ! J’oubliais : je suis paresseuse, froussarde et inquiète à l’idée de décevoir mon public. D’ailleurs, je ne dors plus la nuit depuis que mon second disque est sorti. Les copains l’aimeront-ils ? C’est d’eux que dépend la suite.


Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Lil' Bear
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1252
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 03/02/2008

Message(#) Sujet: Re: Décembre 1962 - Entretien à la sortie du 2ème 45 tours Mar 21 Fév 2017 - 0:16

"Je tiens aussi à dire que j’aime les crêpes aux confitures"  waou


Toute une époque  clown
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8143
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Décembre 1962 - Entretien à la sortie du 2ème 45 tours Mar 21 Fév 2017 - 9:09

Ce qui est amusant c'est que dans une autre interview de la même époque, elle évoque aussi son amour pour les crêpes à la confiture. On voit d'ailleurs ici une "démo" de dégustation sur la petite photo waou

Dans cet article Françoise Hardy explique qu'elle a obtenu une guitare en récompense de son premier bac. A l'époque, le premier bac était une étape obligatoire pour pouvoir accéder à la terminale et passer l'année suivante le baccalauréat.

Comme pour beaucoup, la récompense ne pouvait que couronner l'obtention finale du diplôme (c'est à dire le baccalauréat), une confusion est née dans l'esprit des journalistes, laissant entendre que Françoise Hardy aurait eu la guitare pour son bac à 16 ans. C'est d'ailleurs souvent ce qu'on comprend quand Françoise s'exprime à ce sujet de nos jours car elle a fini par adhérer elle-même à cette croyance.  girl On retrouve très souvent cette erreur dans les articles de presse qui ne sont que des copies les uns des autres.  rose

En réalité elle a eu sa guitare à 15 ans pour l'obtention de son premier bac. Son diplôme, c'était à 16 ans avec deux ans d'avance, ce qui est particulièrement remarquable .  clap On comprend d'ailleurs pourquoi Françoise Hardy se sentait mal à l'aise avec ses camarades de classes "bien plus vieilles" qu'elle. Razz

Nous avions déjà évoqué cette anecdote Ici
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
 
Décembre 1962 - Entretien à la sortie du 2ème 45 tours
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Presse-
Sauter vers: