Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Novembre 1991 - Entretien au moment de la sortie de Notes Secrètes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8463
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Novembre 1991 - Entretien au moment de la sortie de Notes Secrètes Mar 7 Mar 2017 - 9:05

En lisant un article de Guillemette de Sairigné paru fin 1991, j'ai été interpelé par ce que disait Françoise Hardy à l'époque : elle évoquait notamment à mots couverts l'existence de son récit "L'amour fou" interloqué et avouait avoir parfois aimé la scène affraid ....

Je retranscris ici quelques propos recueillis lors de cet entretien.


Vous confirmez dans ce texte avoir souffert d'une "timidité pathologique" : pourquoi accepter de vous livrer ainsi ?
Je n'ai pas voulu ce livre, je ne vois même pas d'un strict point de vue commercial qui il peut intéresser, mais bon, je me suis laissé faire. Pour ce qui est de me livrer, il y a bien plus de moi dans la plupart des textes de mes chansons.


Un jour, vous envisagez d'écrire vos souvenirs ?
Sûrement pas. (Silence.) J'ai bien commencé un récit il y a longtemps, une sorte de longue analyse de situations, de sentiments, d'émotions...


Comment la musique est entrée dans votre vie ?
L'année de mes dix-huit ans, j'ai téléphoné à une maison de disques - Vogue, celle de Johnny Hallyday - pour passer une audition. Ça se faisait beaucoup à l'époque, il n'y avait pas le même embouteillage que maintenant. Évidemment, j'étais persuadée que ça raterait comme tout ce que je faisais...


Vous n'avez vraiment jamais aimé faire des spectacle ?
Vers la fin peut-être, parce que j'avais de bons musiciens derrière moi, trois choristes, une tenue de Courrèges dans laquelle j'étais bien. Mais je n'ai jamais été une artiste de scène : j'étais trop limitée vocalement avec des problèmes de souffle en rapport avec les rigidités héritées de l'enfance. Et puis physiquement, je ne savais pas bouger avec mon corps.


Les stars, pour vous, n'ont pas tous les droits ?
Mais, je ne me suis jamais sentie telle ! Peut-être parce que fondamentalement j'ai plus une âme de fan que de vedette. Si j'ai eu envie de faire quelque chose dans la chanson, c'était par amour de ce mode d'expression mais aussi dans l'espoir de rencontrer des artistes qui me fascinaient.

Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Lil' Bear
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1262
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 03/02/2008

Message(#) Sujet: Re: Novembre 1991 - Entretien au moment de la sortie de Notes Secrètes Mar 7 Mar 2017 - 12:32

Les choristes s'appelaient-elles les Hardiettes ou les Françoisettes?  clown

Je l'avais acheté, ce bouquin, je l'ai toujours.  Smile
Revenir en haut Aller en bas
 
Novembre 1991 - Entretien au moment de la sortie de Notes Secrètes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Presse-
Sauter vers: