Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Mars 1963 - Albert Simonin et Françoise Hardy - Dernière partie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8528
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Mars 1963 - Albert Simonin et Françoise Hardy - Dernière partie Sam 25 Mar 2017 - 11:36

A.S. - Vous allez consulter des astrologues ?
F.H. - Je suis allé en voir une fois... Mais enfin, j'aimerais vraiment m'intéresser au côté sérieux de la chose.

A.S. - Vous voudriez être du côté des astrologues ?
F.H. - Oui, oui, c'est ça. Je pense qu'il doit y avoir, sur l'astrologie, des ouvrages très sérieux et passionnants à lire. Je voudrais me rendre compte de ce qu'il peut y avoir de vrai là-dedans, de vrai et de faux. Ce qui me plait, c'est qu'il y a là un petit côté fantastique.

A.S. - Quand vous lancez une nouvelle chanson, essayez-vous de savoir si la journée est favorable ou non ?
F.H. - Oh ! non, pas du tout. Alors là, j'en suis revenue ! C'est amusant au début, c'est tout, mais c'est triste aussi.

A.S. - Moi, je lis même les horoscopes, la veille de signer un contrat. Mais comme je lis plusieurs journaux, ils se trouvent être contradictoires le plus souvent... Mais ça me plait parce qu'il n'est pas mauvais de rester dans une certaine incertitude. Et en fait d'incertitude, cet entretien ne m'a pas apporté d'éclaircissement sur la jeunesse parce que Françoise Hardy est très pudique, très secrète, et nous n'avons pas pu lui poser de question indiscrète. D'ailleurs je n'oserais pas !
F.H. - Pourquoi ?

A.S. - Peut-être sommes-nous pudiques tous les deux. En tous cas, nous semblons avoir en commun une méconnaissance de la génération qui ne nous concerne pas. Ça doit être physiologique. J'avais le sentiment que mes parents ne comprenaient rien à rien.
F.H. - Moi, je n'ai pas du tout ce sentiment alors ! Je pense que c'est personnel parce que j'ai de très bons parents. Mais ce qui m'étonne beaucoup, c'est qu'on pense qu'il y a un "problème" de la jeunesse. C'est vraiment crispant. Je pense que ça agace tout le monde.

A.S. - Moi, je ne pense pas qu'il y ait de problème parce que je ne pense pas qu'il y ait de jeunesse. Ça, c'est mon point de vue et je n'en démordrai pas.
F.H. - Non, moi je ne trouve pas. C'est un des points où l'on n'est vraiment pas d'accord. Moi, je pense qu'on sait quand on est jeune...
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Lil' Bear
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1280
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 03/02/2008

Message(#) Sujet: Re: Mars 1963 - Albert Simonin et Françoise Hardy - Dernière partie Dim 26 Mar 2017 - 12:24

Ce qui me frappe dans cet entretien c'est que Françoise n'a finalement pas beaucoup changé. Il y a pas mal de gens qui changent ou évoluent beaucoup avec le temps, mais Françoise (comme d'autres aussi), non, elle est déjà telle qu'en elle-même dès 1963. En tout cas sur les points abordés dans l'entretien, je ne vois pas de grande différence avec ce qu'elle dirait aujourd'hui. Dans le fond, du moins. Dans la forme, elle serait sans doute moins réservée.
Revenir en haut Aller en bas
 
Mars 1963 - Albert Simonin et Françoise Hardy - Dernière partie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Presse-
Sauter vers: