Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParoles (en travaux)ReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Françoise Hardy - Sa grâce et le timbre de sa voix...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 7319
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Françoise Hardy - Sa grâce et le timbre de sa voix... Ven 11 Juil 2008 - 19:47

Dans le magazine Chorus (n° 50 – Hiver 2004-2005), Alain Lubrano est interrogé par Michel Troadec au sujet Françoise Hardy.
Michel Troadec : Avec Eaux troubles, vous avez sorti en 1993 un disque dont Françoise Hardy a écrit la quasi-totalité des textes. C'est plutôt exceptionnel ?
Alain Lubrano : Une grosse chance, dont je ne m'étais pas rendu compte tout de suite, dans la mesure où on avait pas mal bataillé en travaillant sur ce disque. Elle avait une petite maison d'édition et s'était engagée à le sortir. Elle croyait dans ce projet. On a fait ensemble quelques show cases à l'époque. Et aussi un duo télé, à Taratata.

http://video.mytaratata.com/video/iLyROoaftDTe.html

Michel Troadec : Quel est son plus gros talent ?
Alain Lubrano : D'abord sa grâce et le timbre de sa voix, naturel, immédiatement reconnaissable, exceptionnel. Et son talent d'auteur. Elle écrit toujours à la première personne et même si elle arrive à brouiller les cartes, c'est très personnel, si personnel que ça en devient universel.

Michel Troadec : Vous n'avez pas tout à fait la même vision de la musique ?
Alain Lubrano : Elle ne peut pas écrire si la mélodie ne la fait pas vraiment vibrer. Elle est insensible à ce qui peut être une posture, à l'aspect sociologique ou politique de la musique. Pour elle, dans la musique, il y a les sons harmonieux et ceux qui ne le sont pas. C'est ce qui fait sa force. Mais ce qui s'adresse au ventre ou au corps, la basse, la dance music… lui échappe complètement. Elle est plus intellectuelle. Elle a un côté immuable. Elle recherche toujours la même chose.

Michel Troadec : Ce n'est donc pas, pour le musicien que vous êtes, toujours facile à suivre ?
Alain Lubrano : Elle a un peu trop tendance, à mon goût, à aller dans le sens du classicisme, à chercher ce qui est joli, au risque de tomber dans le kitsch. Et je me refuse à aller vers les formules éculées de la variété. J'ai plus envie d'utiliser des sons moins conventionnels. Ce sont donc des négociations pied à pied… Les réalisations peuvent ainsi avancer dans la douleur. Cela peut être plus que conflictuel. En même temps, nous sommes vraiment amis, d'une amitié fidèle et très forte.


Dernière édition par Jérôme le Sam 12 Juil 2008 - 15:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Alexandre
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3574
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy - Sa grâce et le timbre de sa voix... Sam 12 Juil 2008 - 9:09

Il est perspicace cet Alain Lubrano. Je trouve que sa formule tape dans le mille :
Elle écrit toujours à la première personne et même si elle arrive à brouiller les cartes, c'est très personnel, si personnel que ça en devient universel
clap
Revenir en haut Aller en bas
 
Françoise Hardy - Sa grâce et le timbre de sa voix...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Presse-
Sauter vers: