Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Octobre 1996 - Entretien avec Michel Field - Partie 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8324
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Octobre 1996 - Entretien avec Michel Field - Partie 1 Dim 6 Aoû 2017 - 11:24

Pour l'émission "Mode d'emploi" diffusée sur Canal+ le 11 janvier 1997 pour promouvoir l'album "Le Danger", Françoise Hardy avait accordé une longue interview à Michel Field. Certains passages ont été utilisés dans le documentaire, d'autres ont été coupés au montage. Voici l'intégralité des échanges...

Michel FIELD : A quelqu’un qui débarque comme ça, qui ne vous connaît pas du tout, qu’est-ce qu’il faudrait lui dire tout de suite sur vous ?

Françoise HARDY : C’est difficile, parce que ça implique de se connaître soi-même suffisamment et, bien que j’aie passé beaucoup de temps à essayer de comprendre les autres et de me comprendre moi-même, on est - enfin chaque être est - un tel tissu de contradictions ...

Dire comme ça, d’emblée, à quelqu’un qui l’on est, c’est quelque chose qui m’est très difficile. Peut-être qu’en disant : "j’aime ci, j’aime ça, j’aime tel type de musique, j’aime telle sorte de livre, ou tel livre, peut-être que cela donnerait plus d’indications valables sur moi, parce que ce que je pourrais dire autrement serait fatalement ... vague ... général ... imprécis ...
On se connaît soi même au travers aussi de ce que les autres disent de vous, de l’image qu’ils vous renvoient de vous-même et dans laquelle - à tort ou à raison - on se reconnaît en partie ...  Par exemple dans les qualités que certaines personnes me reconnaissent, on parle souvent d’authenticité, et c’est sûr que l’authenticité est une qualité que je trouve importante et que j’apprécie particulièrement chez les autres, j’espère donc que je suis assez authentique. On ne l’est peut-être jamais assez et en même temps il arrive que l’on qualifie certaines attitudes d’authentiques là où il n’y a que de la naïveté et de la spontanéité ...

Michel FIELD : Comment définiriez-vous ce mot d’authenticité ? Ce serait quoi son contraire ?

Françoise HARDY : La fausseté, mais on est tous un peu faux. Moi non plus je ne me sens pas toujours vraie. Disons que la fausseté c’est dire des choses en étant suffisamment conscient que ce que l’on dit n’est pas du tout conforme à ce que l’on est et ce que l’on ressent.

Michel FIELD : Et pourquoi c’est une qualité l’authenticité ? Pourquoi est-ce une valeur ? Quel est l’intérêt d’être authentique ?


Françoise HARDY : C’est une valeur parce que ... Cette question est très perturbante, elle demande une réflexion préalable pour trouver les mots ... Il est vrai que parfois mentir peut être une bonne chose, parfois dire la vérité peut être presque criminel. Quelquefois la vérité peut blesser, d’autres fois elle peut presque tuer psychologiquement certaines personnes. Mais être authentique, cela n’implique pas forcément de dire des vérités qui assomment ou qui perturbent ou qui déstabilisent totalement, quand ça n’est pas utile de le faire. Cela veut dire avoir quand même un minimum de discernement sur soi et sur les autres et c’est peut-être la chose la plus difficile. Peut-être que vivre dans l’illusion est une forme de facilité, peut-être qu’un peu d’illusion, de rêve, c’est nécessaire pour supporter des aspects très pénibles de l’existence, mais, malgré tout, il me semble qu’avoir suffisamment de discernement pour savoir plus ou moins, qui on est, par exemple ses limites, et savoir à qui on a affaire, c’est important. Pourquoi c’est important, ça me paraît tellement évident que j’ai du mal à expliquer pourquoi c’est important de voir les choses telles qu’elles sont et non telles qu’elles ne sont pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Lil' Bear
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1253
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 03/02/2008

Message(#) Sujet: Re: Octobre 1996 - Entretien avec Michel Field - Partie 1 Lun 7 Aoû 2017 - 18:47

Elles sont redoutables, les questions de Michel Field. clown 

Moi je définirais Françoise comme sentimentale, avant toute chose. C'est la caractéristique première de son univers. Je ne peux évidemment parler que de ses chansons, mais je suppose que ses chansons la définissent, dans la mesure où elle est authentique.  clown
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8324
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Octobre 1996 - Entretien avec Michel Field - Partie 1 Lun 7 Aoû 2017 - 19:50

Il me semble que le passé de professeur de philo de Michel Field transparaît assez clairement dans sa façon de poser les questions. Wink

Françoise Hardy fait l'effort de répondre sans langue de bois et du coup ça donne un entretien inhabituel et plutôt intéressant. A suivre lors de la mise en ligne de la partie 2. clown
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
 
Octobre 1996 - Entretien avec Michel Field - Partie 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Presse-
Sauter vers: