Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Platine - "Interview Frontstage" - 5ème extrait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8472
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Platine - "Interview Frontstage" - 5ème extrait Sam 30 Aoû 2008 - 8:23

En septembre 1993, Eric Chemouny et Patrick Robert Galéra du magazine Platine invitent Françoise Hardy à se pencher sur sa carrière dans une conversation à bâtons rompus.

A propos de l'image et du cinéma

Platine : Vous reconnaissiez-vous dans l'image de jeune fille moderne que le photographe Jean-Marie Périer projetait de vous ?
Françoise Hardy : Parler d'image me met toujours très mal à l'aise. J'ai mis des années avant de réaliser l'impact potentiel de certaines photos, de certaines attitudes ou certains propos. Je ne crois pas qu'il gérait mon image comme cela peut se faire aujourd'hui. Il m'aimait profondément et voulait simplement ce qu'il pensait être mon bien.


Platine : Est-ce lui qui vous a encouragée à faire du cinéma ?
Françoise Hardy :
Non, au contraire. Nous vivions une relation sentimentale et le tournage d'un film signifiait que j'allais m'absenter, rencontrer des gens différents qui pouvaient m'inciter à me détacher de lui. Ni lui, ni moi n'étions donc enthousiastes pour que je tourne dans "Une balle au cœur" en 1965 en m'exilant un ou deux mois en Grèce. Mais quand Jean-Daniel Pollet, le réalisateur, est venu lui parler de son projet, il m'a poussée à accepter. Et puis à l'époque, je considérais que, pour être prise au sérieux dans son travail, il y a des propositions qui ne se refusent pas. J'ai accepté beaucoup de choses dans cet état d'esprit qui provenait de mon éducation. J'étais consciente de vivre un rêve qui pouvait s'arrêter du jour au lendemain. Quant à "Grand prix" en 1967, j'ai accepté uniquement parce que je trouvais sublime le réalisateur américain John Frankenheimer. Je l'avais rencontré par hasard dans une boîte de nuit à Londres, car c'était le seul endroit où l'on pouvait dîner tard le soir après un concert. Sans savoir qui j'étais, il a vu en moi la Lisa de son film. C'était une superproduction, je touchais un cachet mirobolant : compte tenu du milieu d'où je venais, là encore je ne pouvais pas refuser. Ceci dit, sur le plan personnel, j'ai rencontré des gens fabuleux sur les tournages. Je me suis très bien entendue avec Jean-Claude Brialy sur le tournage de "Château en Suède" réalisé par Vadim en 1963 et "Grand prix" m'a donné l'occasion de rencontrer Yves Montand.

Platine : Regrettez-vous aujourd'hui de ne pas avoir persévéré dans cette voie ?
Françoise Hardy :
Pas du tout. Ce que je regrette, c'est de m'être laissée tenter par le cinéma pour lequel je n'ai pas les qualités requises. Dans la vie, je ne suis pas non plus assez comédienne, d'ailleurs.

Platine : Pourtant, Jean-Marie Périer projetait de vous faire tourner dans un remake des "Enfants terribles" avec Mick Jagger. Cela laisse rêveur…
Françoise Hardy :
Cela pourrait être mon seul regret, car lui me connaissait bien. Le résultat aurait pu être intéressant. Mais ce projet est resté de l'ordre du fantasme…

.... (à suivre) ....
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
claude
Hypermordu
Hypermordu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1057
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Platine - "Interview Frontstage" - 5ème extrait Mar 2 Sep 2008 - 13:39

Cocteau par Miss Hardy et Mick Jagger ? ? ?
J'en tremble un peu.
Pourtant, je me demande si Hardy / Dutronc ça n'aurait pas été bien dans "Le bel indifférent".
Dommage qu'elle n'ait pas été suffisamment bien conseillée à l'époque car il y avait de bons petits rôles pour elle, en particulier dans des films anglais. N'aurait elle pas été à sa place dans les rôles tenus par Birkin ? (avant Gainsbourg).
Revenir en haut Aller en bas
Elma
Critique du forum
Critique du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 2089
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Platine - "Interview Frontstage" - 5ème extrait Mar 2 Sep 2008 - 19:05

@claude a écrit:
Cocteau par Miss Hardy et Mick Jagger ? ? ? J'en tremble un peu.
A défaut de trembler, j'en rigole. Même si je respecte ces deux artistes, je n'appelle pas cela un remake mais un pastiche ou une bouffonnerie ange ou démon
Revenir en haut Aller en bas
Alain
Maître des dés
Maître des dés
avatar

Masculin Nombre de messages : 484
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Platine - "Interview Frontstage" - 5ème extrait Jeu 4 Sep 2008 - 15:23

Ca aurait pu être une comédie musicale décoiffante ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Elma
Critique du forum
Critique du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 2089
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Platine - "Interview Frontstage" - 5ème extrait Jeu 4 Sep 2008 - 18:33

Bien vu, c'est vrai que cela dépend du réalisateur zic 2
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Platine - "Interview Frontstage" - 5ème extrait

Revenir en haut Aller en bas
 
Platine - "Interview Frontstage" - 5ème extrait
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Presse-
Sauter vers: