Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 14 octobre 2008 : Purpeople - Gala

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zorba
Embrasé
Embrasé
avatar

Masculin Nombre de messages : 674
Age : 68
Localisation : Naxos Grèce
Date d'inscription : 14/12/2007

Message(#) Sujet: 14 octobre 2008 : Purpeople - Gala Mer 15 Oct 2008 - 8:54

Françoise Hardy : 'Mon cancer ne serait pas trop méchant…

Comme Purepeople.com l'évoquait récemment, en découvrant les extraits de l'autobiographie de Françoise Hardy (Le Désespoir des singes… et autres bagatelles, éditions Robert laffont), la compagne de Jacques Dutronc, a pris la plume pour écrire un récit sans complaisance, cela, précise-t-elle, afin de couper l'herbe sous le pied des éditeurs qui auraient été tentés de publier, de son vivant ou non, des bios non autorisées et pas forcément appréciées.

Passant méticuleusement tous les pans de sa vie au crible des émotions, "son registre", elle dit tout, notamment au sujet de ce couple quasi légendaire, ces amants terribles du paysage artistique français.

Cette semaine, les hebdos Gala et VSD accueillent dans leurs pages une interview consacrée à cette publication garantie sans plume de bois. Pour eux, elle revient encore une fois sur cette histoire d'amour avec ce voyou au coeur tendre de Jacques Dutronc : "Cet amour a tenu le coup une vingtaine d'années et ma seule famille reste Thomas et son père. Mais quand on connaît quelqu'un depuis plus de quarante ans, la relation évolue vers une amitié particulière, plus fraternelle qu'autre chose."

Comme en écho à la chanson de son talentueux rejeton ("Jeune, je ne savais rien…"), elle ajoute joliment : "Jeune, je pensais qu'aimer impliquait d'être au service de l'autre. En vieillissant, je me suis rendu compte que sous l'abnégation, il y avait l'aspiration moins altruiste à se rendre indispensable." De Jacques,elle évoque cette "autre femme dans sa vie depuis une dizaine d'années", puis, sur la demande du journaliste de Gala, son coup de foudre pour un autre en déclarant : "En amour il y en a toujours un qui souffre et un qui s'ennuie. En général, celui qui souffre finit par s'évader. C'est donc moi qui suis partie la première."

"Vous formez toujours un couple ?" lui demande-t-on. "D'une certaine façon, oui", répond-elle très sereinement.

Plongeant un peu plus encore dans l'intimité quotidienne du couple et des individus, elle révèle le don pour le bricolage de son ancien amour dont elle partage toujours la vie et dresse, dans VSD, le bilan des tracas de santé, anecdotiques ou pas, qui viennent avec l'âge : "Jacques et moi, on a eu notre premier coup de vieux ensemble, à partir de 50 ans. Quand il a eu son problème de hanche, moi j'ai eu mon problème de genou. (…) A présent, il ne se passe plus une semaine sans que quelque chose se détraque en moi."

Toujours sans ambages, elle s'ouvre sur le lymphome qu'on lui a diagnostiqué : "C'est un cancer du système lymphatique et a priori mon lymphome ne serait pas trop méchant. Enfin, pour le moment. Il n'empêche que lorsque le médecin m'a annoncé cette maladie, je me suis effondrée : malaise vagal."

Une révélation faite sans effet d'annonce. En étant impudique… avec pudeur : c'est précisément ce qu'elle voulait. Et ce qu'elle a fait.

Guillaume Joffroy


http://www.purepeople.com/17206-Francoise-Hardy-Mon-cancer-ne-serait-pas-trop-mechant-.html
Revenir en haut Aller en bas
http://naxos.forums-actifs.com/
Alexandre
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3574
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 14 octobre 2008 : Purpeople - Gala Mer 15 Oct 2008 - 14:21

Les articles qui se succèdent révèlent tour à tour des extraits du livre. La plupart du temps ce sont des événements douloureux ou tragiques. Sad

Il doit bien malgré tout rester quelque part des événements heureux ! Pitié !

Heureusement qu'elle a eu son petit Thomas amour parce qu'à part ça... je cherche mais je ne vois pas quelle est la partie ensoleillée de ce livre... ou de sa vie ! confus

J'ai en mémoire les chapitres sur les décès de sa soeur et de sa mère... et c'est vraiment pas ce qu'il y a de plus rigolo pale
Revenir en haut Aller en bas
Zorba
Embrasé
Embrasé
avatar

Masculin Nombre de messages : 674
Age : 68
Localisation : Naxos Grèce
Date d'inscription : 14/12/2007

Message(#) Sujet: Re: 14 octobre 2008 : Purpeople - Gala Mer 15 Oct 2008 - 14:36

Alexandre a écrit:
Il doit bien malgré tout rester quelque part des événements heureux !

Je n'en suis qu'au chapître 5, m'étant imposé par mortification volontaire la lecture d'un seul chapître quotidiennement, et ce n'est absolument pas l'impression que celà me donne.

Connaissant l'aptitude de Françoise à dramatiser, et qu'entre deux maux (mots?) elle aurait tendence à choisir le pire... je trouve qu'au contraire la biographie est, pour l'instant, plutôt légère, comme ses prestations télévisuelles d'ailleurs.

La jovialité et le rayonnement dont elle fait preuve au cours de ses nombreuses prestations, sont pour moi, en parfaite harmonie avec le ton du bouquin.
Revenir en haut Aller en bas
http://naxos.forums-actifs.com/
 
14 octobre 2008 : Purpeople - Gala
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Actualité de Françoise :: Archives :: Le désespoir des singes... et autres bagatelles (promo)-
Sauter vers: