Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Françoise Hardy dans Rock'n'France - 1er extrait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8463
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Françoise Hardy dans Rock'n'France - 1er extrait Jeu 27 Nov 2008 - 18:24

Le 1er janvier 2005, à l'occasion de la sortie de l'album Tant de belles choses, Pierre Derensy interviewait Françoise Hardy pour Rock'n'France.

A propos du rapport à la lecture

Pierre Derensy : Est-ce que lire est aussi compulsif que le rapport que vous entretenez avec la musique ?
Françoise Hardy :
"Je ne lis pas de romans contemporains ou très peu. Objectivement : j'ai beaucoup moins de temps devant moi que derrière (rire). Donc je lis par exemple le dernier Patrick Modiano qui est un ami mais surtout un immense écrivain dont j'ai toujours été envoûté par son écriture mais je ne suis pas attirée par ces romans contemporains avec des scènes de sexe sur 10 pages. Cela ne m'intéresse pas. Quand c'est Houellebecq et son Domaine d'Extension de la Lutte c'est excellent parce qu'il y a un humour derrière mais sinon je préfère relire. Au Canada la semaine dernière j'ai relu Le désir de l'amour de François Mauriac qui est un chef-d'oeuvre absolu et qui du coup m'a donné l'envie de découvrir d'autres romans de cet auteur. J'ai relu Le Portrait de Dorian Gray également."

A propos du rapport à l'hiver

Pierre Derensy : Pour en revenir à votre album, il a une tessiture qui correspond à du velours, est ce un album d'hiver ?
Françoise Hardy :
"On peut dire ça, je préfère ça à une autre journaliste avant-hier qui me parlait de bouquet de fleurs (rire) en me regardant fixement. Je ne savais pas quoi lui répondre ! Velours cela me fait penser au son. "

Pierre Derensy : Vous notez les dates où vous avez écrit vos chansons sur le livret et elles sont aussi écrites presque toutes en saison froide ?
Françoise Hardy :
"J'ai eu beaucoup de mélodies d'un seul coup au mois d'août 2003 et la chanson que je préfère s'il faut en choisir une c'est Tant de Belles Choses que j'ai reçue en janvier 2004 et qui fut pour moi un mois très noir et heureusement que j'avais cette mélodie et que j'ai pu exprimer ce que j'avais dans le coeur à ce moment là."

Pierre Derensy : Tant de Belles Choses est justement une chanson d'espoir très triste si je peux me permettre ?
Françoise Hardy :
"Bien sûr ! J'ai opté pour ça. Ca n'enlève pas la détresse par laquelle on passe quand on a l'impression que la vie s'en va. Là, c'était vraiment le désir de réparer à l'avance les dégâts que cela peut faire dans l'entourage. La chanson m'a toujours aidée à exprimer ce que je vivais dans la réalité. C'est comme expurger quelque chose, on entre dans un mécanisme de sublimation. Ce qui vous fait beaucoup de mal, tenter d'en faire quelque chose que je serais tentée de dire beau, car une chanson c'est beau quand elle est réussie (rire) c'est une grande satisfaction. On a l'impression que ce n'est pas inutile à ce moment là. »

(source : http://www.rocknfrance.free.fr/chronique-album.php?id_album=10086)
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
claude
Hypermordu
Hypermordu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1057
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans Rock'n'France - 1er extrait Ven 28 Nov 2008 - 14:24

Je vais me faire traiter de snob blasé, mais, dites moi, est ce que dans ces quelques lignes elle ne passe pas son temps à enfoncer des portes ouvertes ?
Et puis j'aimerais qu'on me rafraîchisse la mémoire : peut on me rappeler le son du velours ?
C'est ce que je n'aime pas chez FH, quand elle perd sa "fraîcheur", sa simplicité, sa spontanéité (cf. ses chansons) elle devient grandiloquente, un tantinet précieuse("qui est un chef d'oeuvre absolu") et absconse ("Velours, celà me fait penser au son").
Mais il faut dire que le journaliste l'y aide bien : "chère et grande amie, ne nous auriez vous pas concocté un album d'hiver avec une tessiture qui s'apparente au velours alors que d'autres avant était plutôt tweed, ce qui donnait des albums demi-saison".
Continue Jérôme, j'adore ces entretiens et ça me permet de laisser éclater ma mauvaise humeur, puisque je suis d'humeur toujours égale : toujours mauvaise !
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8463
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans Rock'n'France - 1er extrait Ven 28 Nov 2008 - 20:07

Même si elle est un tantinet précieuse comme tu l'écris, j'ai au moins un point commun avec Françoise Hardy, celui de beaucoup apprécier Patrick Modiano et également François Mauriac dont notamment le désert de l'amour. En revanche j'ai une allergie complète à Houellebecq...

Sinon, elle s'est mise au niveau de son interlocuteur. A question étrange, réponse bizarre... A tessiture de velours, album d'hiver que peut-on vraiment répondre sans paraître ridicule ? Elle ne s'en sort pas si mal. Il eut été surprenant qu'elle répondit avec une imitation du cri de la carotte. Wink Et on a souvent dit que Françoise avait une voix de velours, feutrée, apaisante... Je le conçois comme ça, un disque plein de confidences intimistes.

Sa réponse sur la signification de la chanson Tant de belles choses à la lumière de la maladie qu'elle évoque dans son livre prend aussi un écho particulier qui s'éloigne de l'artifice. Enfin c'est mon avis et nul n'est obligé de le partager. Même pas toi Claude. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
claude
Hypermordu
Hypermordu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1057
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans Rock'n'France - 1er extrait Lun 1 Déc 2008 - 13:45

Eh bien voilà comment on se fait remettre à sa place.
Merci Jérôme !
Moi aussi j'aime (bien) Modiano (surtout "Rue des boutiques obscures"), (beaucoup) Mauriac (en particulier Thérèse Desqueyroux) et plutôt beaucoup Houellebecq (plus particulièrement "L'extension...").
On est bien d'accord, elle s'est mise au niveau de son interlocuteur. C'est peut être pas ce qu'elle a fait de mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Elma
Critique du forum
Critique du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 2089
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans Rock'n'France - 1er extrait Lun 1 Déc 2008 - 19:32

@claude a écrit:
On est bien d'accord, elle s'est mise au niveau de son interlocuteur. C'est peut être pas ce qu'elle a fait de mieux.
Je suis en phase sur ce point, ce n'est pas forcément la meilleure "tactique". On est pas obligé d'être aussi c.. ou prétentieux que son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
 
Françoise Hardy dans Rock'n'France - 1er extrait
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Presse-
Sauter vers: