Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 1966 - La maison où j'ai grandi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8469
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: 1966 - La maison où j'ai grandi Lun 20 Aoû 2007 - 19:22



12 titres :

1. Je changerais d'avis
2. Si c’est ça
3. Rendez-vous d'automne
4. Je serai là pour toi
5. Peut-être que je t’aime
6. Il est des choses
7. Comme
8. Mes jours s’en vont
9. Qu'ils sont heureux
10. Surtout ne vous retournez pas
11. Tu es un peu à moi
12. La maison où j'ai grandi

10 des 12 titres sont sortis également sur EP :

chansons : Il est des chosesLa maison où j'ai grandi + deux titres non repris dans l'album (Je ne suis là pour personne, Tu verras)
chansons : CommeJe changerais d’avisPeut-être que je t’aimeRendez-vous d’automne
chansons : Je serai là pour toiQu’ils sont heureuxSi c’est çaSurtout ne vous retournez pas


A noter (pour la France) :

Les chansons : Mes jours s’en vont et Tu es un peu à moi ne bénéficieront pas de sortie sur 45 tours.

Les chansons Je ne suis là pour personne et Tu verras bénéficieront dès 1966 de sortie sur des albums de compilation.


Remarques

On trouve sur l’album de très nombreuses créations de Françoise Hardy :
2. Si c’est ça (Hardy)
3. Rendez-vous d'automne (Bourgeois – Rivière)
4. Je serai là pour toi (Hardy)
5. Peut-être que je t’aime (Hardy)
7. Comme (Hardy)
8. Mes jours s’en vont (Hardy)
9. Qu'ils sont heureux (Popp - Marnay)
10. Surtout ne vous retournez pas (Hardy)
11. Tu es un peu à moi (Hardy)

On trouve également trois adaptations de chansons italiennes :
1. Je changerais d'avis (De Chiara Costanzo – Morricone – Lanzmann - Hardy) popularisée sous le titre Se telefonando par Mina
6. Il est des choses (Sabato – Vianello – Hardy) d'après le titre Ci sono cose più grandi d'Edoardo Vianello.
12. La maison où j'ai grandi (Celentano – Beretta – Del Prete – Marnay) d'après l'immense succès Il ragazzo della via Gluck créé par Adriano Celentano.

Françoise Hardy qui aimait passionnément les chansons de Vianello et de Celentano enregistrera aussi en italien Ci sono cose più grandi et chantera pour la télévision italienne sa version de Il raggazo della via Gluck constituée d'une première partie en italien suivie d'une seconde partie en français (derniers couplets de La maison où j'ai grandi). Cette version hybride de Il raggazo della via Gluck ne sortira cependant pas en vinyle.


Dernière édition par le Sam 16 Fév 2008 - 16:37, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
claude
Hypermordu
Hypermordu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1057
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 1966 - La maison où j'ai grandi Mar 21 Aoû 2007 - 11:23

J'ai eu l'occasion de voir quelques fois F. H. à la télévision italienne (seulement la RAI à l'époque) dans des émissions comme "Tintarella", et je me demandais si, justement, dans ses archives, la Rai ne disposerait pas de petites perles qu'on pourrait se procurer comme on le fait en France avec l'INA.
On pourrait peut être comme ça connaître la version italo-française dont tu parles.
Idem pour la Grande Bretagne d'ailleurs où j'ai vu plusieurs fois F.H. à la B.B.C., en particulier lors des concerts au Savoye.
Mais RAI et BBC ont elles des sites visitables ?
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8469
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 1966 - La maison où j'ai grandi Mar 21 Aoû 2007 - 12:51

On peut avoir un aperçu du texte et (en version dégradée) du rendu audio de l'interprétation de Françoise en cliquant sur l'image :

Il ragazzo della via Gluck (lien vers le site de Rolf Ludwig)
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Jmolo
Admirateur
Admirateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 167
Localisation : Naxos (Grèce)
Date d'inscription : 14/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 1966 - La maison où j'ai grandi Mar 21 Aoû 2007 - 13:34

C'est une des périodes de la discographie de Françoise que j'ai le plus aimée.

Si c’est ça, Tu verras et surtout Peut-être que je t'aime ont longtemps étaient parmi mes chansons préférées.

La version italienne de La maison où j'ai grandi me semble très soignée, tant au niveau de la diction que de l'accompagnement. L'italien va vraiment bien à Françoise, et particulièrement sur cette chanson.
Revenir en haut Aller en bas
http://naxos.forums-actifs.com/
claude
Hypermordu
Hypermordu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1057
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 1966 - La maison où j'ai grandi Ven 24 Aoû 2007 - 11:21

Décidément Jmolo, on a des goûts jumeaux.
Je trouve aussi que c'est une période discographique très intéressante surtout avec le penchant marqué de Françoise pour l'Italie à ce moment là.
Il faut dire que les italiens étant d'éternels amoureux, la voix, l' image, les chansons de Françoise ne pouvaient que leur plaire.
A propose d'Italie, j'étais à San Rémo lors du festival auquel à participé Francoise......
Non, je n'étais pas dans la salle de concert. Non, je ne l'ai pas vue en chaire et en os (surtout en os disent les mauvaises langues).
Je ne l'ai vue que sur écran géant (en fait une télé grand écran) devant lequel étaient agglutinés la population locale et les touristes impécunieux comme moi.
La chanson qu'elle défendait était loin d'être parmi les favorites, même si j'avais pu glisser plusieurs bulletins dans l'une des urnes placées au grand théatre local (et non pas au casino car, c'est à cette époque que je l'ai appris, les casinos sont interdits en Italie sauf dans le val d'Aoste) mais elle est arrivée cependant en finale, ce qui nous a permis de l'entendre à nouveau le lendemain.
Et si elle est arrivée en finale, c'est bien grâce à Françoise dont tout le monde reconnaissait que l'interprétation qu'elle en avait donnée était saisissante. C'est vrai qu'elle y avait mis beaucoup de coeur et de fougue contrairement à son partenaire italien qui s'était contenté, lors du premier tour, de chanter platement la chanson qu'il avait pourtant écrite je crois.
Pour ce qui est de cette chanson, aucun des enregistrements que je peux en avoir (les différentes compils où apparait ce titre) n'est bon. La stéréo est à ch...
J'ai déjà dû poser cette question quelque part, mais je n'ai toujours pas de réponse : existe t il un enregistrement où cette chanson est audible correctement ?
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8469
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 1966 - La maison où j'ai grandi Ven 24 Aoû 2007 - 13:01

Le 16ème festival de la chanson italienne de Sanremo s'est déroulé du 27 au 29 janvier 1966.

Françoise Hardy accéda en finale en interprétant Parlami di te composée par Edoardo Vianello, sur un texte de Vito Pallavicini.

Adriano Celentano se présenta avec une création autobiographique : Il ragazzo della via Gluck sans être retenu pour accéder à la finale.

C'est après avoir entendu cette chanson que Françoise Hardy décida de l’adapter en français pour son nouvel album. Elle deviendra La maison où j'ai grandi, une des chansons les plus marquantes de sa carrière.

Il existe une vidéo de la prestation de Françoise Hardy au festival de Sanremo. La prestation est émouvante. La bande son de la vidéo est hélas très mauvaise.

Un extrait peut être écouté en cliquant sur la photo (lien vers le site de Rolf Ludwig) :



Dernière édition par Jérôme le Lun 24 Mar 2008 - 7:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Jmolo
Admirateur
Admirateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 167
Localisation : Naxos (Grèce)
Date d'inscription : 14/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 1966 - La maison où j'ai grandi Ven 24 Aoû 2007 - 13:54

Jérôme, je m'attendais à voir des images en cliquant sur la photo..... mais c'est toujours un plaisir pour moi d'entendre Françoise chanter en direct, (malgré les claquements de dents entre chaque phrase.... le trac sans doute)

Cette chanson n'est pas dans le répertoire où elle se sent le plus à l'aise, mais, sans faire de la béatitude niaise systématique, c'est formidable comme Françoise parvient à moduler sa voix, même en la poussant, et qui plus est dans une langue qui n'est pas la sienne.

Finalement qui a gagné ? Peut-on écouter le vainqueur ? Nul doute que si Françoise avait chanté Il raggazzo.... elle serait montée sur la première place du podium : SA place !
Revenir en haut Aller en bas
http://naxos.forums-actifs.com/
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8469
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 1966 - La maison où j'ai grandi Ven 24 Aoû 2007 - 16:48

La chanson gagnante de 1966 fut Dio come ti amo, interprétée par Domenico Modugno et Gigliola Cinquetti (gagnante de l'Eurovision en 1964 avec Non ho l'età (Per amarti))

Dio come ti amo interprétée par Gigliola Cinquetti (cliquer sur l'image) :
1/ En direct (mais en espagnol) :
[/url]

2/ Dans le film du même nom (cliquer sur l'image) :


La même chanson chantée à Sanremo par Domenico Modugno (cliquer sur l'image) :


Dernière édition par le Dim 30 Déc 2007 - 22:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Jmolo
Admirateur
Admirateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 167
Localisation : Naxos (Grèce)
Date d'inscription : 14/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 1966 - La maison où j'ai grandi Ven 24 Aoû 2007 - 17:17

Très jolie chanson et palmarès tout à fait justifié. Ma version préférée est celle en direct par Gigliola Cinquetti, bouleversante d'émotion et de ressenti. Sa voix (pouvant rivaliser avec celle de Céline)est heureusement contenue.

J'aime bien aussi les violons romantiques qui montent dans la version film et le jeu de la chanteuse est parfaitement crédible. Je ne me souvenais pas qu'elle avait fait du cinéma. Qui sont ces charmants adolescents éperdument amoureux de leurs dulcinées ? Ont-ils fait carrière ?

J'aime nettement moins le challenger de Françoise et sa version Georges Guétary moustachu. Non, non, là Françoise aurait dû l'emporter......
Revenir en haut Aller en bas
http://naxos.forums-actifs.com/
claude
Hypermordu
Hypermordu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1057
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 1966 - La maison où j'ai grandi Lun 27 Aoû 2007 - 12:09

J'allais ramener ma science en donnant les résultats, mais je vois que c'est fait et tellement mieux et plus que ce que j'aurais su dire.
Merci.
Moi, la version Domenico Modugno me plaît bien, mais peut être est ce dû à mes racines italiennes, ce chanteur étant parmi les piliers de la chanson italienne (avec Johnny Dorelli).... Je parle des années 50 ou tout début 60.
Pour ce festival, chaque chanson est associée à une ville d'Italie et, pour Françoise, c'était une ville du grand sud si je me souviens bien (Reggio di Calabria peut être bien).
Quant à Celentano, je confirme, il a été hué, à la grande surprise de tous les étrangers qui avaient tous apprécié "Il ragazzo.." Françoise ne s'y est d'ailleurs pas trompé.
Et je peux même affirmer, mes cousins dixit : la version Françoise, même en français, était plus connue que l'originale et même beaucoup pensaient que la version de Celentano était une adaptation de la chanson française, comme sa chanson "Preghero" était une adaptation d'une chanson américaine (je n'en trouve plus le titre).
Moi aussi j'aime bien Cinquetti, surtout sa chanson "La rosa nera" et, physiquement, je crois qu'elle est toujours restée mignonette.
Revenir en haut Aller en bas
Jmolo
Admirateur
Admirateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 167
Localisation : Naxos (Grèce)
Date d'inscription : 14/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 1966 - La maison où j'ai grandi Lun 27 Aoû 2007 - 16:07

Cest bizarre que les Ritals n'apprécient pas trop Celentano car, vu de France, il fait très italien, cette voix un peu cassée de mâle basané.... Du coup, çà m'a donné envie de quérir son Preghero, pour voir de quoi il en retourne côté Ricains.

Dio como te amo m'a donné l'envie d'écouter toute l'oeuvre de Gigliola. A priori La rosa nera chère à Claude, n'est pas ma tasse de chianti (un côté Je veux qu'il revienne) mais j'espère y trouver d'autres perles que le trop connu Nono l'eta (enlève ta main où j'appelle papa....)

Que d'envies naissent grâce à ce forum.... Merci Jérum !
Revenir en haut Aller en bas
http://naxos.forums-actifs.com/
Alain
Maître des dés
Maître des dés
avatar

Masculin Nombre de messages : 484
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 1966 - La maison où j'ai grandi Mar 28 Aoû 2007 - 10:29

Une chose m'intrigue ! D'après la vidéo, il semble que Domenico Modugno ait chanté seul.

Pourtant Gigliola Cinquetti et Domenico Modugno ont tous deux gagné avec la même chanson Dio come ti amo....

Ont-ils chanté en duo ou bien chacun séparément en solo la même chanson ?
Revenir en haut Aller en bas
claude
Hypermordu
Hypermordu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1057
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 1966 - La maison où j'ai grandi Mar 28 Aoû 2007 - 12:03

Tant pis pour le chianti ! Je garde ma rose.
La seule compil des chansons de Cinquetti que j'ai pu trouver est un ramassis de remix style années 80, si tu as trouvé une compil avec les originaux, je suis prêt à beaucoup de choses pour que tu me donnes l'info.
Lors du festival, chaque chanson était interprétée deux fois, à chaque fois par un des deux interprètes prévus.
C'est pourquoi, on peut affirmer que Françoise à sauvé sa chanson puisqu'elle est passée en second et a offert une interprétation qui a été très appréciée (de plus, très franchement et sans exagération, elle était plus que belle ce soir là et tous les mâles italiens, si prompts à la détente, en étaient bouches bées). Elle a ainsi mené cette chanson en finale au cours de laquelle Vianello n'a pas été à la hauteur, d'où un résultat dans le fin fond du classement.
L'année suivante, si mes souvenirs sont bons (et j'y étais à nouveau......ah, la vie d'étudiant !!!), c'est encore Gigliola Cinquetti qui, associée à France Gall, a remporté le festival avec "La pioggia" (l'orage).
Cela faisait trois fois que la Cinquetti remportait ce festival :
- Non ho l'eta ;
- Dio come ti amo ;
- La pioggia.
Et pourtant cette chanteuse n'a pas eu une carrière extraordinaire, elle a toujours été un second rôle en quelque sorte.
Quant à Celentano, les avis étaient (et le sont encore plus depuis qu'il se mêle de politique) très partagés. Son côté rock avec une voix voilée (pas facile à dire) n'est pas trop la tasse de Lacrima Christi (vin trop sucré à mon goût, mais Jmolo m'a piqué le chianti) des italiens, de plus, c'est un milanais et les milanais ne sont pas vraiment très appréciés du reste des italiens (qui les prennent pour des nouveaux riches).
Celentano a fait un peu une carrière à la E. Mitchell : des succès mais pas une présence de tout premier plan, et il a aussi fait du cinéma, mais là, il n'est même pas arrivé à la cheville d'E. Mitchell.
Depuis "Svalutations" on ne peut pas dire qu'il ait connu de grands succès.
Revenir en haut Aller en bas
Jmolo
Admirateur
Admirateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 167
Localisation : Naxos (Grèce)
Date d'inscription : 14/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 1966 - La maison où j'ai grandi Mar 28 Aoû 2007 - 12:24

Claude, tu m'as l'air bien introduit dans le festival de San Remo. Existe-t-il toujours aujourd'hui ?

Ma compilation de Gigliola en cours d'acquisition (63%) s'intitule Collezione Privata 2004. Quand je l'aurai à 100%, je te dirai chinquil'en est et nous pourrons fêter l'évènement autour de quelques Larmes du Christ.

Quant à Adriano, j'aime beaucoup son Salutations, surtout la rythmique de la guitare. Que fait-il en politique ?
Revenir en haut Aller en bas
http://naxos.forums-actifs.com/
claude
Hypermordu
Hypermordu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1057
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 1966 - La maison où j'ai grandi Mar 28 Aoû 2007 - 13:44

Le festival doit exister toujours mais est devenu, il y a déjà quelques années, une simple présentation des catalogues de nouvelles chansons. Il ne sert même plus à désigner la chanson représentant l'Italie à l'Eurovision.
Je n'y vais plus depuis longtemps (je ne suis plus étudiant et je n'y ai plus le même port d'attache). Je ne m'y intéresse plus et ne peux donc suivre que de très loin ce qui peut s'y passer (d'ailleurs cette année, je n'en ai même pas entendu parler).
Il a dû devenir un simple événement local, en tous les cas il n'a plus le retentissement qu'il a pu avoir jusque vers 1970-75.
Pour Celentano, il a été anti Berlusconi, comme tout le monde, mais il semblerait qu'il ait été aussi anti tout et n'importe quoi, tant et si bien que la "gauche" italienne l'a un peu renié.
Franchement, depuis qu'il a annulé au tout dernier moment un spectacle du "Canta Europa" à Grenoble et qu'on a appris dès le lendemain qu'il avait préféré passer la soiré à Couchevel plutôt que d'honorer son engagement (photos à l'appui dans le Dauphiné Libéré), je ne le porte plus vraiment dans mon coeur.
Je ne suis pas rancunier mais je déteste être déçu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: 1966 - La maison où j'ai grandi

Revenir en haut Aller en bas
 
1966 - La maison où j'ai grandi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: L'univers de Françoise :: Discographie :: Albums originaux-
Sauter vers: