Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Le rendez-vous avec Françoise Hardy - 7ème extrait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8321
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Le rendez-vous avec Françoise Hardy - 7ème extrait Mar 24 Fév 2009 - 20:51

Le 1er janvier 2009, Laurent Goumarre recevait Françoise Hardy sur France Culture dans son émission Le rendez-vous à l'occasion de la parution en octobre de son livre Le désespoir des singes et autres bagatelles chez Robert Laffont.

Au sujet de sa rencontre avec Michel Houellebecq
Françoise Hardy: "Ah Michel Houellebecq ! Je l'ai connu dans d'autres circonstances. Je raconte ça dans mon récit. En fait, y a eu tout ce battage quand il a sorti son livre Les particules élémentaires. Y a eu un battage médiatique considérable qui moi m'a agacée. C'est vrai que, à partir du moment, chaque fois qu'on allume la télévision on tombe sur la même personne, au bout d'un moment on n'en peut plus ! Et je regardais pas trop.
Et puis un jour, j'ai quand même… je me suis dit : "Bon allez, j'vais quand même jeter un coup d'œil". Et je le regarde. Et je l'ai trouvé tellement, lui aussi, hors norme ... alors aussi j'ai perçu toute une souffrance quoi, qu'il trimballe et qui m'a émue. Ca m'a beaucoup émue cette souffrance, j'ai la fibre maternelle voilà, alors tout de suite j'ai senti vraiment cette chose là. Et comme à cette époque là, je travaillais pour une revue astrologique spécialisée qui me demandait régulièrement de faire des interviews de personnalités, parce que c'était un peu… mon nom… c'était un peu pour le rédacteur en chef de cette revue, c'était "sésame ouvre toi !" donc jusque là c'était le rédacteur en chef qui m'avait proposé d'interviewer Jean d'Ormesson et d'autres, Philippe Delerm ou autres. Et là, je l'appelle, je lui dis : "Ecoute, pour le prochain numéro, j'aimerais beaucoup interviewer Michel Houellebecq !". Alors, il était pas très chaud curieusement, alors que je me disais : "Si j'arrive à l'interviewer, ce sera génial pour la revue !".
Bon. Et puis donc finalement, j'envoie une lettre à Michel Houellebecq via sa société d'édition et il m'appelle très rapidement quelques jours après. Il me téléphone avec une voix complètement chuchotée hésitante etc. Il me dit : " Alors c'est…", enfin je sentais qu'il était presque intimidé et donc j'ai reconnu que c'était lui. Et ce qui était curieux, c'est que on était finalement aussi intimidés l'un que l'autre, par l'autre. Et parce que, bon, il se trouvait qu'il aimait bien mes chansons, il a accepté tout de suite que je l'interviewe pour cette revue. Donc, c'est dans ces circonstances, donc l'interview, que je raconte, qu'a été surréaliste elle aussi… Il est surréaliste, comment dire, dans sa façon d'être. Il est... oui, il est hors norme. Il a une façon d'être très, très, très, très curieuse…
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
claude
Hypermordu
Hypermordu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1057
Age : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Le rendez-vous avec Françoise Hardy - 7ème extrait Mer 25 Fév 2009 - 13:27

Dites donc, heureusement qu'elle n'écrit pas comme elle parle !
Revenir en haut Aller en bas
Lil' Bear
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1253
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 03/02/2008

Message(#) Sujet: Re: Le rendez-vous avec Françoise Hardy - 7ème extrait Mer 25 Fév 2009 - 19:49

claude a écrit:
Dites donc, heureusement qu'elle n'écrit pas comme elle parle !

Lui non plus!
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8321
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Le rendez-vous avec Françoise Hardy - 7ème extrait Mer 25 Fév 2009 - 20:56

Effectivement, à l'écrit, le rendu est bien différent. Pour vous laisser en juger, voici un extrait de l'interview de Michel Houellebecq par Françoise Hardy parue dans "Astrologie naturelle" en mai 1999.

Michel HOUELLEBECQ.
Un saturnien bien particulier
Phénomène littéraire de l'automne 1998, il a bien failli obtenir le prix Goncourt pour son sulfureux deuxième roman, Les particules élémentaires.
Provocateur, paradoxal, sarcastique, désespérément lucide, Michel Houellebecq est tout sauf politiquement correct. Françoise Hardy l'a rencontré pour nous.
Né le 26/2/1958 à 10h00 TU à Saint-Pierre de la Réunion


Françoise Hardy : "Avez-vous déjà eu des raisons de penser que le ciel sous lequel on naît est susceptible de conditionner en partie notre personnalité et par là même notre destin, dans la mesure où il nous arrive en partie ce que nous sommes ?"
Michel Houellebecq : "Dans le principe, je ne crois pas à l'astrologie, je reste fidèle au raisonnement scientifique, etc... mais je trouve que je ressemble davantage au portrait des Poissons qu'à celui des onze autres, ce qui m'arrange bien, car c'est un Signe assez sympa.

Françoise Hardy : "En quoi par exemple ?
Michel Houellebecq : "La compassion... Ce n'est pas un Signe dur... En fait, que je croie ou non à l'astrologie, je trouve la description du caractère des douze Signes vraiment parlante, elle évoque des types psychologiques qui existent réellement. Même si ce n'était que ça, ce serait déjà une magnifique tentative de caractérologie. Personnellement, il m'arrive en voyant certaines personnes, de penser qu'un tel correspond au Bélier, tel autre au Cancer... Je sens assez bien ce que cela recoupe...

Françoise Hardy : "La partie la plus importante de votre ciel : votre Signe solaire les Poissons, vos dominantes planétaires Saturne et Pluton vous prédisposait à la base à être déconnecté du monde extérieur, à vous y sentir plus ou moins étranger, d'autant plus que la dissonance Lune Pluton sensibilise à l'excès et dès la prime enfance à la moindre attitude apparemment ou effectivement excluante, rejetante, de l'environnement immédiat... Un contexte familial relativement équilibré, suffisamment aimant atténue cette sensibilisation, sinon il l'amplifie. À la faveur de cet éclairage astrologique, on est tenté de supposer que la mère dénaturée que vous dépeignez dans Les particules élémentaires a quelques points communs avec la vôtre. Vous est-il possible d'en parler ?"
Michel Houellebecq : "Je suis effectivement très sensible aux attitudes excluantes. Dès que je sens des signes d'appartenance à une bande, une tribu, un milieu, des codes, dès qu'un groupe se constitue, je suis automatiquement en dehors... Je suis mal avec les riches, mal avec les pauvres, mal avec les branchés, mal avec les BCBG traditionnalistes, mal avec les bandes de jeunes ou les milieux professionnels... A la sortie de mon premier livre pourtant, je me suis rendu compte que j'étais écrivain parce que je "collais" au milieu éditorial où je me sentais crédible... C'était une appartenance facile que je n'avais jamais ressentie avant, sauf dans les hôpitaux psychiatriques : je me sens bien avec les fous alors que j'ai rejeté ou me suis senti rejeté par tous les milieux ordinaires avec la plus grande violence. C'est très net et très constant dans ma vie : dès que je sens qu'un point de vue consensuel commence à se manifester, j'ai un vif désir d'apporter le trouble dans cet ensemble et j'y parviens en général."
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Alexandre
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3574
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Le rendez-vous avec Françoise Hardy - 7ème extrait Jeu 26 Fév 2009 - 13:46

J'arrive à peu près à suivre les réponses de Houellebecq salut et je suis même admiratif qu'il ait pu répondre...

En fait je comprends rien du tout aux répliques de Françoise... pale

Ca veut dire quoi : "la dissonance Lune Pluton sensibilise à l'excès et dès la prime enfance à la moindre attitude apparemment ou effectivement excluante, rejetante, de l'environnement immédiat... " ? girl
Moi ça me fait peur affraid
Revenir en haut Aller en bas
Elma
Critique du forum
Critique du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 2089
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Le rendez-vous avec Françoise Hardy - 7ème extrait Jeu 26 Fév 2009 - 19:43

Jérôme a écrit:
Michel HOUELLEBECQ. "A la sortie de mon premier livre pourtant, je me suis rendu compte que j'étais écrivain parce que je "collais" au milieu éditorial où je me sentais crédible... ."
Là je pense qu'il a du bien être plus qu'aidé/guidé par son éditeur mort de rire pour affirmer/ressentir cela. Je ne porterai pas de jugement sur le bien fondé de ses déclarations car je ne le connais pas et que j'ai tendance à me méfier de ce qui est médiatisé. Néanmoins, cela me parait un peu naïf quelque part jongleur
Revenir en haut Aller en bas
 
Le rendez-vous avec Françoise Hardy - 7ème extrait
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Radio-
Sauter vers: