Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Françoise Hardy et Julien Doré par Libération (3ème extrait)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 7854
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Françoise Hardy et Julien Doré par Libération (3ème extrait) Sam 23 Mai 2009 - 8:35

Françoise-Marie Santucci reçoit dans une interview croisée Françoise Hardy et Julien Doré pour le magazine Libération Next du 6 avril 2009. Julien termine sa tournée alors que Françoise achève la promo de son autobiographie.

Françoise-Marie Santucci : "Quand commence votre pratique musicale ?"

Julien Doré : "Lorsque j'étais aux Beaux-Arts de Nîmes, j'avais le réflexe d'intellectualiser ma production, d'anticiper la réaction des gens. J'ai monté un groupe avec mes amis pour respirer. Mais je n'ai pas été marqué par untel ou untel. J'avais des disques de Nirvana ou d'Iron Maiden qui ne m'ont pas bouleversé du tout. J'ai commencé à jouer vers 18 ou 19 ans parce que j'étais seul, chez moi, fils unique, pas beaucoup de potes et des relations pas forcément évidentes avec les filles. Aujourd'hui c'est différent : J'ai le sentiment de devoir risquer des choses. Voilà le plus cruel : prendre conscience de ce que l'on crée."
Françoise Hardy : "Johnny, Sylvie ou moi, on n'avait pas cette conscience de nous-mêmes. Sinon, je pense qu'on n'aurait jamais rien fait. A 18 ans, je ne savais pas qu'un chanteur devait chanter en mesure, je croyais que les musiciens suivaient. Le frère de Sylvie était musicien, mais elle a atterri là-dedans par hasard puisqu'elle rêvait d'être comédienne. Quant à Johnny, il fallait une bonne dose d'inconscience pour faire ce qu'il faisait alors."


Françoise-Marie Santucci : "Quelle était votre protection ?"
Françoise Hardy : "M'exposer le moins possible, refuser le maximum de choses. J'ai toujours envié Manset de ne s'être jamais montré. Mais mes chansons n'étaient pas assez fortes pour que je me permette de rester dans l'ombre. ? (Se tournant vers Julien) Avez-vous rapidement été conscient de votre charisme – qui n'a rien à voir avec la beauté ou la laideur ? C'est une chance inouïe de crever l'écran. On n'y est d'ailleurs pour rien. J'ai pris conscience de cela assez tard car lorsque j'ai débuté, il n'y avait qu'une seule chaîne, pas de magnétoscope, et le plus souvent c'était en direct : on n'avait aucun moyen de se voir."
Julien Doré : "Je sais que je me suis transformé dans mon rapport aux autres. Mais je n'ai pas conscience de l'effet que je produis."
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Lil' Bear
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1241
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 03/02/2008

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy et Julien Doré par Libération (3ème extrait) Sam 23 Mai 2009 - 16:34

Histoire de rebondir un peu sur la remarque finale de Julien Doré, on peut d'autant moins avoir conscience de l'effet qu'on produit sur les gens que cet effet varie selon les gens! On fait un effet différent, légèrement ou largement, sur chaque personne. Et il en est toujours sur lesquels on ne fait pas d'effet du tout. J'ignore si on peut définir le charisme, ou si l'on peut dire que le charisme d'untel est incontestable. Puisque c'est dans la perception des autres que cela se cerne, on peut dire que c'est relativement subjectif, même s'il semble que certaines stars aient fait une sorte d'unanimité. Je ne sais pas, prenons Marlon Brando ou Elvis Presley: il semble que leur charisme fut incontestable. Mais le fut-il vraiment? Est-ce que ce n'est pas finalement qu'une question de consensus conventionnel dans notre rapport à la perception des choses?

Je sais qu'il y a des choses, ou des personnes, auxquelles je trouve un charme fou, qui vont laisser mon voisin totalement indifférent, et vice versa.
Revenir en haut Aller en bas
Anne
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Féminin Nombre de messages : 368
Age : 59
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 04/09/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy et Julien Doré par Libération (3ème extrait) Sam 23 Mai 2009 - 17:50

@Lil' Bear a écrit:


Je sais qu'il y a des choses, ou des personnes, auxquelles je trouve un charme fou, qui vont laisser mon voisin totalement indifférent, et vice versa.

Ben heureusement sinon il y aurait de sacrées bagarres !

Quand j'étais gamine je ne comprenais pas le succès de Marilyn que je trouvais vulgaire et mal maquillée et j'avais l'impression qu'il était "interdit" de ne pas l'aimer. Alors je ne disais rien mais cela m'intriguait beaucoup.

Les tapages médiatiques existaient donc déjà !

Ce serait intéressant de savoir si le charisme peut être universel. Qui fait absolument l'unanimité dans les personnages publics ? Je pense à Audrey Hepburn, Grace Kelly, Brando ?
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 7854
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy et Julien Doré par Libération (3ème extrait) Sam 23 Mai 2009 - 19:34

Mais Anne, comment oses-tu ! Aujourd'hui il est toujours interdit de ne pas aimer Marilyn ! Laughing

Le charisme à mon sens est le pouvoir de fascination qu'exerce une personne. Qu'on aime ou pas Marilyn on ne peut nier son charisme car quand elle apparaît sur un écran on ne voit qu'elle quelles que soient les personnes qui gravitent autour. A mon avis c'est la même chose pour Julien Doré aujourd'hui et pour Françoise Hardy, Audrey Hepburn, Brigitte Bardot, Elizabeth Taylor hier. Parce que quand même, le charisme vieillit mal quand la personne perd un peu de sa jeunesse ! Crying or Very sad Quoi que pour moi, Jean Marais avait toujours beaucoup de charisme jusqu'à la fin... clap

Pour en revenir aux échanges de Julien et Françoise sur le charisme, j'imagine qu'il est pratiquement impossible d'évaluer à chaud soi-même l'effet qu'on produit même en se voyant à la télévision. C'est sûrement plus facile à discerner avec le recul du temps. La preuve, du temps de sa splendeur, Françoise ne se rendait même pas compte de son impact en feuilletant SLC ! tire la langue
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
 
Françoise Hardy et Julien Doré par Libération (3ème extrait)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Presse-
Sauter vers: