Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Françoise Hardy sur Nostalgie Belgique (8ème extrait)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8471
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Françoise Hardy sur Nostalgie Belgique (8ème extrait) Sam 20 Juin 2009 - 9:26

Le 10 novembre 2008, Brice Depasse recevait Françoise Hardy sur Nostalgie Belgique à l'occasion de la sortie de son autobiographie Le désespoir des singes et autres bagatelles chez Robert Laffont.

La solitude en général et dans le mariage en particulier

Françoise Hardy : "Evidemment, y a la solitude voulue et la solitude subie. Moi j'ai connu les deux. Alors ça a commencé par la solitude subie et petit à petit, ce qui est bien avec la solitude subie, c'est que petit à petit vous appréciez, vous en venez à apprécier cette solitude à tel point que vous ne pouvez plus vous en passer. Ca m'est arrivé de dire à Jacques que finalement il m'avait dressée à la solitude et que maintenant c'était une drogue et que je ne peux plus m'en passer (Rires). Et donc oui, ben oui, mais on était très différents. Lui a toujours beaucoup vécu avec ses copains etc. etc. Il fuyait un peu les tête-à-tête alors que moi évidemment je ne rêvais que, comme toutes les jeunes filles, comme beaucoup de femmes, je ne rêvais que de tête-à-tête, de soirées romantiques, de nuits torrides et de tout ce qui s'en suit, mais lui, il voulait … j'sais pas, il préférait entre guillemets "déconner" avec les copains...

Brice Depasse: "Il s'ennuyait, il n'avait goût à rien vous écrivez en tout cas dans une scène…"
Françoise Hardy : "Non mais alors ça, pas tout le temps. Pas tout le temps. Mais c'est vrai qu'il arrivait régulièrement qu'il soit prostré. C'est arrivé aussi, quand il a décidé d'arrêter l'alcool. Alors là, il était vraiment très prostré. Oui mais bon. C'est quelqu'un qui est sujet à ça, par moments quoi où on a l'impression que rien ne l'intéresse. Et c'est vrai que c'est douloureux quand on est amoureux de quelqu'un et qu'il est sensé être amoureux de vous et que rien ne l'intéresse, parce que comme… j'crois que c'est Flaubert qui le disait, et Serge Gainsbourg a beaucoup repris ça, que en amour, il y en a toujours un qui s'ennuie et l'autre qui souffre. Donc c'est forcément celui qui s'ennuie qui aime le moins . Ca on le sait et c'est douloureux quand on fait le constat que l'autre s'ennuie."
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Anne
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Féminin Nombre de messages : 368
Age : 59
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 04/09/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy sur Nostalgie Belgique (8ème extrait) Sam 20 Juin 2009 - 18:56

Quelle angoisse ce couple quand elle raconte des trucs comme ça ..... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3574
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy sur Nostalgie Belgique (8ème extrait) Lun 22 Juin 2009 - 11:02

J'ai jamais compris comment elle avait fait pour rester aussi longtemps avec lui compte tenu de toutes les couleuvres qu'elle a dû avaler. Mais bon de l'extérieur un couple est toujours un peu incompréhensible... Rolling Eyes

Elle devait être vraiment très très très amoureuse pour supporter tout ça. Y a pas d'autre explication. Même si Balzac avait raison, En amour il y en a toujours un qui souffre et l'autre qui s'ennuie, parfois il faut savoir prendre la poudre d'escampette ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
claude
Hypermordu
Hypermordu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1057
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy sur Nostalgie Belgique (8ème extrait) Lun 22 Juin 2009 - 13:36

"Elle devait être vraiment très très amoureuse pour supporter tout ça"......ou très très maso.
Quand on l'écoute, et quand on la lit, on a vraiment l'impression qu'elle se complait dans ce genre de situation, et ça ne devait pas pousser J. Dutronc à s'améliorer.
Vue la relation qu'ils semblent avoir eu, comment ils ont fait pour avoir un enfant ? Parce que si mes souvenirs sont bons, pour ça il faut être deux (au moins) et en même temps, ou alors c'est la méthode Picard, le congelé cher à la sémillante Céline et au non moins vibrant René.
Revenir en haut Aller en bas
Elma
Critique du forum
Critique du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 2089
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy sur Nostalgie Belgique (8ème extrait) Lun 22 Juin 2009 - 19:39

@claude a écrit:
"Elle devait être vraiment très très amoureuse pour supporter tout ça"......ou très très maso.
Quand on l'écoute, et quand on la lit, on a vraiment l'impression qu'elle se complait dans ce genre de situation, et ça ne devait pas pousser J. Dutronc à s'améliorer.
Rien à ajouter, complètement en phase avec Claude, sachant que contrairement à vous tous je découvre et donc sensée être sans a priori car pas de relation "d'admiration". C'est vraiment l'image qu'elle me donne.
Sur la partie enfant, je n'ai pas les dates en tête, mais peut être qu'ils étaient l'aube de la généralisation de la contraception et/ou c'était peut être le cadet des soucis de JD ?
Revenir en haut Aller en bas
Anne
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Féminin Nombre de messages : 368
Age : 59
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 04/09/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy sur Nostalgie Belgique (8ème extrait) Mar 23 Juin 2009 - 9:09

Autant J. DUTRONC je pense, préférait nettement la compagnie de sa foule de copains aux tête-à-têtes avec Françoise, autant (et elle est assez explicite la-dessus dans le bouquin) il était partant pour construire une famille même si, je pense, sa notion de famille restait plutôt monoparentale, compte-tenu de sa présence en pointillé. Il était même favorable à une fratrie.

Et puis si je puis me permettre, pour la bagatelle, il devait toujours trouver du temps entre deux fiestas avec ses potes. Il faut être 2 pour ça, oui Claude, mais ça peut se faire très vite très vite !
Revenir en haut Aller en bas
claude
Hypermordu
Hypermordu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1057
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy sur Nostalgie Belgique (8ème extrait) Mar 23 Juin 2009 - 14:03

Deux et très vite.
J'ai bien fait de laisser tomber ce genre de distraction !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy sur Nostalgie Belgique (8ème extrait)

Revenir en haut Aller en bas
 
Françoise Hardy sur Nostalgie Belgique (8ème extrait)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Radio-
Sauter vers: