Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParoles (en travaux)ReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Interview de la libre Belgique (dernier extrait)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 7370
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Interview de la libre Belgique (dernier extrait) Mar 13 Oct 2009 - 22:46

En novembre 2004, Françoise Hardy répondait aux questions de Dominique Simonet de La libre Belgique à l'occasion de la sortie de son album Tant de belles choses.

Dominique Simonet : "Vous continuez à vous limiter au travail en studio. Qu'est-ce que ça vous procure ?"
Françoise Hardy : "C'est la plus grande excitation, et ça l'a toujours été car c'est là où la chanson naît, où elle prend corps enfin concrètement. Et puis j'aime bien chanter en studio parce qu'on est tranquille, on a un petit peu de temps devant soi. On chante la chanson cinq ou six fois de suite, on écoute tout, et on choisit ce qu'il y a de meilleur sur les pistes."

Dominique Simonet : "Et le fait de faire des chansons ?"
Françoise Hardy : "C'est surtout un exutoire. Avec des angoisses, des chagrins ou des tourments, on fait quelque
chose d'agréable, qui est parfois intéressant. C'est ma façon de vivre, je ne sais rien faire d'autre donc, si je ne le fais pas trop mal, ça va, ça me donne une petite satisfaction."

Dominique Simonet : "Jamais le public ne vous a oubliée, et vous faites toujours de nouveaux adeptes..."
Françoise Hardy : "C'est peut-être l'un des rares avantages du vieillissement. D'être encore là, à 60 ans, vous donne une espèce d'auréole. A part ça, la condition humaine est tragique, même pour les gens qui ont eu une vie protégée ou privilégiée comme moi. Depuis très longtemps, je vois la condition humaine comme une espèce de prison, parfois dorée, où l'on est tous condamnés à mort sans savoir quand soi-même ou nos proches vont être exécutés. En même temps, il y a des choses tellement belles sur cette planète. Je m'enchante d'un paysage, d'une fleur, d'un ciel, beaucoup plus qu'avant parce que je sais qu'il n'y en a plus pour longtemps. Lorsqu'on sera de purs esprits, le plus dur sera de ne plus pouvoir boire du bon vin."
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Alexandre
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3574
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Interview de la libre Belgique (dernier extrait) Mer 14 Oct 2009 - 13:59

J'adore la conclusion sur le vin. Je trouve que ça donne une dimension originale et humaine de Françoise.
Revenir en haut Aller en bas
Elma
Critique du forum
Critique du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 2089
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Interview de la libre Belgique (dernier extrait) Mer 14 Oct 2009 - 19:45

@Alexandre a écrit:
J'adore la conclusion sur le vin. Je trouve que ça donne une dimension originale et humaine de Françoise.
Ouep, c'est sûr qu'après "la condition humaine est tragique, ... je vois la condition humaine comme une espèce de prison, parfois dorée, où l'on est tous condamnés à mort", mieux vaut un bon verre de Sauternes, de Chablis ou autre selon les goûts
Revenir en haut Aller en bas
 
Interview de la libre Belgique (dernier extrait)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Presse-
Sauter vers: