Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Françoise Hardy dans Libération (1er extrait)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8472
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Françoise Hardy dans Libération (1er extrait) Sam 17 Oct 2009 - 9:39

Le 17 novembre 2004, pour le journal Libération, Françoise Hardy rencontrait Françoise-Marie Santucci à l'occasion de la sortie de l'album Tant de belles choses.

Françoise Hardy reçoit dans son appartement près de l'Etoile, avec moquette épaisse dans le hall et ascenseur privé desservant un triplex : premier étage pour Dutronc, deuxième à elle, rez-de-chaussée commun. C'est là qu'on s'assied, autour d'une table basse en bois foncé, veillée par un bouddha. Ses vêtements laissent voir sa maigreur ; poitrine creuse, hanches étroites, salières. Le nouvel album de Françoise Hardy, 60 ans, s'appelle Tant de belles choses, que la dame promotionne avec une grâce un peu gauche. Elle rit plus qu'on n'imagine et parle volontiers, presque en pipelette, par nervosité suppose-t-on. A son âge ? Justement, c'est le disque d'une femme qui se retire du jeu (amoureux), chantant notamment (Soir de gala) : " Hier, le coeur en bandoulière, j'aurais tué père et mère pour un seul regard. "
Aujourd'hui, dit-elle : " Je suis libérée de certains états : passion, jalousie ".

Ironie. Reste une "endive" encore très belle, qui emploie des mots choisis tels "faire fi" ou "enquiquiner" et suggère, comme trame de vie en chanson, une élégance tenant autant de l'understatement anglo-saxon que du "pas d'histoire" bourgeois ­ bien qu'elle se défende d'être une bourgeoise.

Exemple de cette légère ironie sur Grand hôtel, sorte d'écho un peu las au sexy La Sieste (Décalages, 1988) : " Un pianiste inspiré / joue mes airs préférés / allez-vous bâiller d'ennui / ou prendre ma main ?" Ailleurs, l'humeur se fait plus sombre, elle propose même : " Laissons faner les roses / gardons nos portes closes. " Et, dans Jardinier bénévole, constatant que "dans les armoires / il ne reste rien", de suggérer un lâcher-prise en réponse à l'un de ses livres préférés, l'âge de l'innocence d'Edith Warton. " Cette jeune femme qui sent que son mari aime ailleurs, mais qui fait tout pour le retenir : quelle horreur. Quand les sentiments de quelqu'un refroidissent, je trouve terrible d'essayer de les retenir ; mieux vaut les laisser s'envoler. Mais bon, une chanson comme ça, je n'aurais pas pu l'écrire à 30 ans."
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Alexandre
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3574
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans Libération (1er extrait) Lun 19 Oct 2009 - 13:34

Je savais pas que "enquiquiner" était un "mot choisi" ...
Revenir en haut Aller en bas
Elma
Critique du forum
Critique du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 2089
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans Libération (1er extrait) Lun 19 Oct 2009 - 18:58

Certes, "importuner" eût été quelque peu plus adéquat ! Au moins elle ne dit pas que "ça la gave"
Revenir en haut Aller en bas
claude
Hypermordu
Hypermordu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1057
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans Libération (1er extrait) Mar 20 Oct 2009 - 13:34

Eh bien moi ça me gave ces mots choisis. C'est justement ce que je regrette, les mots choisis : la mort de la spontanéité, de la fraîcheur, du naturel.
Ainsi, elle ne dirait plus maintenant "C'est à l'amour auquel je pense" mais bien plutôt "C'est ce sentiment logé au plus profond du coeur qui est l'objet de toutes mes pensées". Et ainsi on est passé de Melle Hardy à Melle de Scudéry.

"Importuner eut été quelque peu plus adéquat". Elma, tu as repéré une place à prendre à l'Académie française ?
Revenir en haut Aller en bas
Elma
Critique du forum
Critique du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 2089
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans Libération (1er extrait) Mar 20 Oct 2009 - 19:20

@claude a écrit:
Eh bien moi ça me gave ces mots choisis. C'est justement ce que je regrette, les mots choisis : la mort de la spontanéité, de la fraîcheur, du naturel.
C'est une réflexion qui revient de façon de plus en plus récurrente dans les post concernant FH. En mûrissant nous perdons peut-être un peu de tout cela ? Pas certain. Ou on ''se lâche" ou on se bride ? Faudrait demander à Mamie Castor.

@claude a écrit:
"Importuner eut été quelque peu plus adéquat". Elma, tu as repéré une place à prendre à l'Académie française ?
Je tranposais ! Claude, j'adore lire et écrire du bon français (sur ce dernier point moi aussi j'ai une belle marge de progression). Maintenant, si tu m'entendais parler "au naturel"... !
Revenir en haut Aller en bas
claude
Hypermordu
Hypermordu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1057
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans Libération (1er extrait) Mer 21 Oct 2009 - 13:19

Donc tu as les qualités requises pour l'Académie.

Pour ce qui est de se brider, ou se lacher, Mademoiselle Hardy, lorgnant sur l'étiquette "chanson à texte", me semble surtout avoir tout entrepris pour se défaire de l'étiquette Yéyé.
Revenir en haut Aller en bas
Elma
Critique du forum
Critique du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 2089
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans Libération (1er extrait) Mer 21 Oct 2009 - 19:26

C'est dommage; comme on l'a dit dans un autre topic, le yéyé dégageait une sacrée joie de vivre malgré des questions existentielles que l'on retrouve à chaque génération. C'est compréhensible, voire salutaire, de vouloir se renouveller. Se défaire du passé c'est se renier non ?
Revenir en haut Aller en bas
joseph
Amateur
Amateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 70
Age : 61
Localisation : paris
Date d'inscription : 08/08/2009

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans Libération (1er extrait) Mer 21 Oct 2009 - 19:37

Je suis certain qu'entre 62 et 67 elle aurait pu dire (elle a dit ?) enquiquiner.
C'est un mot qui lui va bien et je n'imagine pas qu'elle ait jamais dit autre chose
quand un truc la dérangeait.
A force de chercher des poux dans la tête…
Vous croyez quoi ? Que les yéyés disaient "ça me fait ch..." ?
Revenir en haut Aller en bas
Elma
Critique du forum
Critique du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 2089
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans Libération (1er extrait) Mer 21 Oct 2009 - 19:47

Non, là on parle des Yéyés, pas de ce que FH dit en 2004.
Revenir en haut Aller en bas
joseph
Amateur
Amateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 70
Age : 61
Localisation : paris
Date d'inscription : 08/08/2009

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans Libération (1er extrait) Mer 21 Oct 2009 - 20:04

Je ne comprends pas votre réponse ?
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3574
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans Libération (1er extrait) Ven 23 Oct 2009 - 13:29

Quelle polémique !

Enquiquiner est un mot simple mais la journaliste le considère comme un "mot choisi". C'est cette perception de journaliste que je trouve un peu sotte !

De là à imaginer que Françoise Hardy utilise des expressions triviales, faut pas exagérer !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans Libération (1er extrait)

Revenir en haut Aller en bas
 
Françoise Hardy dans Libération (1er extrait)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Presse-
Sauter vers: