Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Françoise Hardy dans Psychanalyse Magazine (4ème extrait)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 7871
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Françoise Hardy dans Psychanalyse Magazine (4ème extrait) Mar 15 Déc 2009 - 20:53

En janvier 2004, Françoise Hardy se confiait à Philippe Brunet pour Psychanalyse Magazine.

Philippe Brunet : Dans quels moments vous sentez-vous la plus heureuse ?
Françoise Hardy : Quand mon fils fait des choses qui l'intéressent et qui l'épanouissent. Plus banalement, quand je l'ai au téléphone et que j'entends à sa voix qu'il va bien. Cela vaut aussi pour son père et pour mes amis. Si tout mon petit monde se porte à peu près bien, voir un bon film, lire un bon livre, écouter une belle musique est pour moi une source de bonheur absolument inépuisable.

Philippe Brunet : Quel est le secret de la longévité de votre relation avec Jacques Dutronc que vous avez rencontré en 1966 ?
Françoise Hardy : L'intensité de ce que nous avons vécu ensemble, en particulier notre fils, a soudé notre relation même si elle est très différente aujourd'hui de ce qu'elle était hier. J'ai par ailleurs souvent eu l'occasion de dire que nous sommes aussi “ ours ” l'un que l'autre. Il y a eu une forte idéalisation réciproque, entretenue par nos activités professionnelles respectives, qui favorisait le maintien d'une distance salutaire entre nous.

Philippe Brunet : La jalousie vous a-t-elle souvent habitée ?
Françoise Hardy : Étant allée au bout de toutes les affres que le sentiment amoureux entraîne, j'ai fini par me libérer du poison de la possessivité et de la jalousie. La jalousie est alimentée par le manque de confiance en soi et, par voie de conséquence, en l'autre. C'est un sentiment immature et négatif qui peut détruire la relation à laquelle on tient le plus. J'en ai souffert comme tout le monde mais il me semble que, globalement, j'ai gardé cette souffrance pour moi, plus souvent que je n'en ai accablé l'autre.

Philippe Brunet : L'infidélité est-elle à vos yeux une idée acceptable dans un couple si elle se borne à de simples escapades physiques ?
Françoise Hardy : Ce n'est pas une idée, c'est une réalité à laquelle il faut faire face et qu'il vaut mieux accepter. Il y a une prétention ingénue à penser que l'on puisse suffire à l'autre sur tous les plans et pendant toute la vie. De plus, j'ai toujours été amoureuse d'hommes objectivement séduisants qui plaisaient beaucoup aux femmes. Parmi elles, il y en avait forcément de très séduisantes aussi, auxquelles je pensais qu'ils ne résisteraient pas quand elles se jetteraient à leur cou. Ça vaut dans les deux sens : si un homme extraordinairement attirant me tombe dans les bras, je ne résiste pas non plus. Malheureusement, il y a beaucoup moins d'hommes séduisants que de femmes attirantes !


Dernière édition par Jérôme le Jeu 17 Déc 2009 - 19:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Elma
Critique du forum
Critique du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 2089
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans Psychanalyse Magazine (4ème extrait) Jeu 17 Déc 2009 - 19:15

"Étant allée au bout de toutes les affres que le sentiment amoureux entraîne, j'ai fini par me libérer du poison de la possessivité et de la jalousie"
Tant mieux pour FH. De toute expérience, surtout douloureuse, c'est une chance d'en tirer le positif pour aller de l'avant. Elle ne fait pas allusion par contre aux "séquelles" qu'elle a pu en conserver, bien qu'elle parle du fait qu'elle a gardé cette souffrance pour elle.
En attendant, j'aime beaucoup sa dernière note, non dénuée d'humour : il y a beaucoup moins d'hommes séduisants que de femmes attirantes !
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3574
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans Psychanalyse Magazine (4ème extrait) Ven 18 Déc 2009 - 10:17

J'aime bien la photo d'illustration. On voit bien que la plus grande réussite de ce couple un brin tordu est leur fils... qui le leur rend bien et avec affection.
Revenir en haut Aller en bas
Elma
Critique du forum
Critique du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 2089
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans Psychanalyse Magazine (4ème extrait) Sam 19 Déc 2009 - 11:46

Sur ce point là, il n'y a effectivement aucune ambiguité
Revenir en haut Aller en bas
 
Françoise Hardy dans Psychanalyse Magazine (4ème extrait)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Presse-
Sauter vers: