Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 27 mars 2010 - La voix du Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8463
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: 27 mars 2010 - La voix du Nord Sam 27 Mar 2010 - 9:49

Françoise Hardy, sans garde-fous, ni faux-semblants

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

On passerait des heures avec elle. Françoise Hardy, l’icône, est aussi une femme déroutante de franchise et de vérité, à l’instinct sûr. Sans doute la raison pour laquelle elle ne s’est jamais trompée dans ses choix artistiques. Son dernier album, « La Pluie sans parapluie », en est la preuve  : un bijou pur. Rencontre.

PAR VIRGINIE CARTON
vcarton@lavoixdunord.fr PHOTO PATRICK SWIRC
Elle est arrivée, détachée, longue et belle, dans un grand manteau noir, sous son bonnet et ses pulls de cachemire empilés qui trahissent une certaine frilosité. Casanière, solitaire, oui, c’est sa nature, depuis l’enfance. Sans doute parce que lorsque l’on est aussi épris de vérité, on apprend vite à se protéger. Pourtant, quand elle sort de « sa tour d’ivoire », c’est un pur bonheur.
Au sous-sol d’un hôtel parisien, à l’occasion de la sortie de son album La pluie sans parapluie, une merveille de finesse, d’harmonie et de grâce, Françoise Hardy, avenante, se confie sans concession, ne botte pas en touche, ne trouve aucune question taboue, n’hésitant pas à aller loin dans l’intime, l’humain. Avec elle, on peut parler musique, écriture mais aussi des hommes, de l’amour, de la sexualité des femmes, de Jacques Dutronc, de la façon dont ils ont élevé Thomas… Et l’on a tout à apprendre de cette amoureuse au goût sûr et à l’élégance innée.
Françoise Hardy ne triche pas et pratique très volontiers l’autodérision lorsque l’on évoque, par exemple, sa propension à se tromper de train quand elle voyage ou son attirance pour le mystère et les hommes mystérieux (qu’elle chante dans Mister) : « Si dans un couple les deux jouent du mystère, il faut qu’à un moment, l’un accepte de se dévoiler, sinon, il ne se passe jamais rien ! ».
De son propre aveu, beaucoup de ses chansons anciennes s’adressaient à Jacques Dutronc. À l’écoute du premier – et sublime – titre Noir sur blanc , composé par Calogero et co-écrit avec Patrick Loiseau, « Peut-être qu’il n’est pas trop tard/pour sortir de ma tour d’ivoire/La peine vaudrait bien le prix de ce dernier détour », on l’interroge : « Non, ça fait longtemps que je n’en suis plus là. Et il vit avec une compagne qui est très bien ! ». Dans Paris Match, il y a quelques mois, Jacques Dutronc disait rêver qu’elle monte sur scène avec lui pour chanter Puisque vous partez en voyage. « C’est une boutade », rit-elle encore. Mais qu’en est-il de sa vie amoureuse aujourd’hui ? « J’ai eu des hommes qui ont compté dans ma vie. Bien sûr j’ai parfois des attirances, mais quand on est une femme, je trouve qu’il y a un moment où il vaut mieux ne plus… Certaines personnes font des rencontres sur le tard. Mais ce n’est pas pour moi  ».
Dans la sagesse acquise d’une vie riche et romanesque, Françoise Hardy, simplement, reconnaît que sa mère avait raison lorsqu’elle lui disait que tout, même les pires chagrins d’amour, passe. Elle le confie comme pour le transmettre, bienveillante, maternelle, sans plus se retourner sur son passé. Tout juste y fait-elle un clin d’oeil dans le très joli titre Le Temps de l’innocence, écho au Temps de l’amour ? «  C’est surtout le titre d’un livre d’Édith Warthon que j’adore ». Françoise Hardy, bien dans son temps, avance. •



(source : http://www.lavoixdunord.fr/journal/VDN/2010/03/27/KALEIDO/ART2306953.phtml )
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Alexandre
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3574
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 27 mars 2010 - La voix du Nord Mar 30 Mar 2010 - 14:27

« Si dans un couple les deux jouent du mystère, il faut qu’à un moment, l’un accepte de se dévoiler, sinon, il ne se passe jamais rien ! ».

J'adore ! C'est drôle et tellement vrai ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Elma
Critique du forum
Critique du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 2089
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: 27 mars 2010 - La voix du Nord Mar 30 Mar 2010 - 18:59

"Bien dans son temps et qui avance", on lui souhaite !!. Maintenant pourquoi se bloquer d'emblée des portes ? : "...je trouve qu’il y a un moment où il vaut mieux ne plus… Certaines personnes font des rencontres sur le tard. Mais ce n’est pas pour moi". Cela ressemble plus à un choix qu'à un constat [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
 
27 mars 2010 - La voix du Nord
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Actualité de Françoise :: Archives :: La pluie sans parapluie (promo)-
Sauter vers: