Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Françoise Hardy parle de cinéma (7ème extrait)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8463
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Françoise Hardy parle de cinéma (7ème extrait) Mar 25 Mai 2010 - 20:51

En février 2005, Françoise Hardy était interviewée pour Studio Magazine.

Studio : "Que gardez-vous de vos expériences au cinéma ?"
Françoise Hardy : "Le premier film que j'ai tourné, c'est Château en Suède. Je me suis laissée tenter par Roger Vadim, qui était quelqu'un qui comptait. Moi, je déclinais toute responsabilité, je voulais rencontrer Monica Vitti. Sur le plateau, je m'embêtais. Je ne savais pas qu'un tournage consiste à attendre les neuf dixièmes du temps avant de balancer sa réplique. Alors, sur mon transistor, j'écoutais Salut les copains toute la journée. (Rires.) Dans Masculin-féminin de Godard, je traversais une rue. En fait, j'ai toujours été mal à l'aise avec la représentation, et le cinéma, ce n'est que ça. Déjà, dans la vie, je ne sais pas jouer la comédie, et on me l'a souvent reproché d'ailleurs! Dans les chansons, vous êtes vous, et moi, je n'ai jamais voulu être quelqu'un d'autre. Mes rares expériences au cinéma ont été assez négatives. Notamment dans le film de Jean-Daniel Pollet, Une balle au cœur, qui était un navet fini !"

Françoise Hardy : "C'est Jean-Marie Périer, avec qui je vivais, qui m'avait poussée. Et je me suis retrouvée sur une île grecque à pleurer tous les jours. Il y avait aussi Sami Frey, qui était désespéré parce que Catherine Deneuve n'était pas là... On était tous très malheureux, d'autant que les rares scènes qui avaient un peu d'intérêt étaient racontées au lieu d'être filmées ! Et puis je devais porter des talons plats et d'atroces robes à manches courtes ! J'ai détesté cette expérience. D'ailleurs, j'ai horreur de tourner même un clip. La seule expérience passable, c'était Grand Prix de John Frankenheimer, qui était beau comme un dieu et qui m'avait repérée dans une discothèque sans savoir qui j'étais. Je suis restée bloquée pendant cinq mois pour dire trois phrases, mais j'avais Yves Montand pour partenaire et j'ai gardé de lui un excellent souvenir. Il était vraiment chaleureux, drôle, ne se prenant pas au sérieux, tout en prenant son métier très à cœur.
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Alexandre
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3574
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy parle de cinéma (7ème extrait) Jeu 27 Mai 2010 - 15:08

Comme d'habitude Françoise mélange un peu ses propres impressions avec ceux de la profession. Razz Pour Château en Suède, les critiques avaient beaucoup apprécié sa prestation et le film est loin d'être un navet. Perso, je l'ai trouvé supérieur à Grand Prix qui est un peu ennuyeux quand on n'est pas particulièment féru en courses automobiles. king

De plus, le rôle de Françoise dans Grand Prix n'a aucun intérêt alors que pour Château en Suède il est au coeur de l'intrigue. :oui

Par ailleurs je me demande bien ce qu'est devenue Monica Vitti. Ca fait très très longtemps que je n'en ai plus entendu parler. ange vert
Revenir en haut Aller en bas
Elma
Critique du forum
Critique du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 2089
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy parle de cinéma (7ème extrait) Jeu 27 Mai 2010 - 19:46

"Pour Château en Suède, les critiques avaient beaucoup apprécié sa prestation et le film est loin d'être un navet".
Je suis d'accord, un navet c'est un peu excessif. Par contre, cela a "mal vieilli" comme l'on dit. A le (re)voir aujourd'hui, j'aurai beaucoup de mal, surtout avec la vision de Vadim sur les femmes
Revenir en haut Aller en bas
claude
Hypermordu
Hypermordu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1057
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy parle de cinéma (7ème extrait) Ven 28 Mai 2010 - 13:36

"surtout avec la vision de Vadim sur les femmes "
c'est surtout la vision de Sagan sur les femmes : une maîtresse femme, maîtresse du jeu, entourée de faire valoir ou de gardes du coeur (de préférence ses amants) et de petites nanas.
Néanmoins, le film a certainement vieilli, Vadim étant un cinéaste très "branché" environnement du moment.
Revenir en haut Aller en bas
luc
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1649
Age : 65
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 20/07/2009

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy parle de cinéma (7ème extrait) Dim 30 Mai 2010 - 10:55

Moi, à l'époque, j'avais vu GRAND PRIX à sa sortie. J'aimais beaucoup Françoise, mais là, elle m'avait profondément déçu : elle avait un rôle de faire valoir nul.
Elle jouait mal. Elle avait été choisie pour son physique par quelqu'un qui ne la connaissait pas. Par contre, j'avais adoré ce film ( j'aime la F1 ). Bref, en ce qui l'a concerne je lui donne raison quand elle dit "Mes rares expériences au cinéma ont été assez négatives"
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8463
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy parle de cinéma (7ème extrait) Dim 30 Mai 2010 - 12:04

En 63, la critique de son rôle dans Château en Suède est très bonne. C'est elle qui s'ennuie pendant le tournage même si elle a apprécié son partenaire Jean-Claude Brialy.

En 66, Une balle au coeur est assez peu apprécié par la critique au niveau de la réalisation du film mais Françoise en tant qu'actrice est épargnée

En 67, Grand Prix remporte un grand succès public mais la critique cette fois-ci descend Françoise : "On conseille tout de même à Françoise Hardy d’apprendre à jouer la comédie : les mini-jupes ne sauraient suffire à tout.»

En dehors de ces trois prestations, Françoise a aussi fait d'autres participations mais ces dernières restaient plutôt du niveau d'une simple figuration (What's new Pussicat ? - Masculin Féminin - Les Colombes - Si c'était à refaire )

De mon point de vue, comme je n'ai jamais vu Une balle au coeur, je ne peux que dire que dans Chateau en Suède, elle est très bien. Dans Grand Prix, son rôle est inepte.

En bref, elle est très photogénique mais n'a pas la vocation d'actrice. C'est sûrement pour ça que ses expériences au cinéma sont vécues par elle de façon assez négatives. (Ces expériences ont surtout été négatives pour elle-même.)
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
luc
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1649
Age : 65
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 20/07/2009

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy parle de cinéma (7ème extrait) Dim 30 Mai 2010 - 12:21

Par contre, son mari, JACQUES DUTRONC est un acteur fantastique. Tous les films que j'ai vus de lui m'ont laissé un excellent souvenir. ( en particulier Van GOGH )
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3574
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy parle de cinéma (7ème extrait) Lun 31 Mai 2010 - 13:46

En relisant l'article j'ai eu l'impression qu'elle avait accepté Grand Prix uniquement parce que "John Frankenheimer était beau comme un dieu" !. C'est une motivation comme une autre. Elle témoigne bien quand même que c'était pas le désir de faire l'actrice qui animait Françoise. Razz
Revenir en haut Aller en bas
claude
Hypermordu
Hypermordu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1057
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy parle de cinéma (7ème extrait) Mar 1 Juin 2010 - 16:55

Elle l'avait dit à Drucker qu'elle avait fait ce film parce que Frankenheimer lui plaisait et parce qu'elle voulait rencontrer Montand. C'est grâce à ça qu'on mesure ses rêves de starlette.
Revenir en haut Aller en bas
Elma
Critique du forum
Critique du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 2089
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy parle de cinéma (7ème extrait) Mar 1 Juin 2010 - 18:47

Allez, on a tous des rêves de starlettes ! Bon, on est pas obligé de faire une prestation "médiocre" devant les caméras pour autant. Question d'amour propre !
Revenir en haut Aller en bas
 
Françoise Hardy parle de cinéma (7ème extrait)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Presse-
Sauter vers: