Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Françoise Hardy dans Ciao Amici (7ème extrait)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8472
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Françoise Hardy dans Ciao Amici (7ème extrait) Mar 2 Aoû 2011 - 21:27

En 1964, Françoise Hardy donnait ses premières interviews en Italie et notamment au magazine Ciao Amici. .

Et pour continuer à fêter l'année nouvelle follement, elle a commandé, elle qui mange habituellement très peu, une assiette de spaghettis qu'elle a entièrement dévorés aussi rapidement que nous. "Je ne suis même pas fatiguée, cette fois. Et dire que j'ai travaillé toute la journée et que je n'ai pas beaucoup dormi !".

C'était presque la pénombre sur le chemin du retour, mais Françoise a proposé une promenade autour de la rue, c'est à dire sans aucune destination précise, juste pour rester ensemble et discuter un peu. Sur la route nous avons rencontré un passant, un vieil homme avec une femme qui revenait d'une soirée chez des amis et le regard qu'il nous a lancé trahissait avec évidence ce qu'il pensait : les orgies habituelles entre jeunes qui ont chahuté jusqu'à pas d'heure et qui sont en quête de bêtises à faire quelque part, peut-être casser des réverbères avec une pierre. En toute honnêteté, nous n'avons cassé aucun réverbère, pas même un seul. Quelques coups de pied dans des cailloux, Françoise compris, mais juste pour détendre un peu des jambes qui ont commencé à devenir lourdes avec la fatigue, c'est tout.


Texte d'origine :
E per continuare a fare le " pazzie di Capodanno » ordinò anche lei, che di solito mangia molto poco, un piattone di spaghetti da fare invidia a tutti noi e lo divorò velocissima « Non sono neanche stanca, questa
volta. E dire che è piuttosto tardi, che ho lavorato tutto il giorno e non ho dormito molto ". Era già quasi chiaro, fuori, quando uscimmo per tornarcene a casa, ma Françoise propose un giro a piedi, per strada, cosi, senza nessuna meta precisa, tanto per rimanere ancora un poco assieme e chiacchierare. Per strada incontrammo qualche passante, qualche anziano signore con moglie che rientrava da una veglia in casa di amici e che dallo sguardo che ci lanciò, si capiva benissimo cosa pensasse. I soliti giovani bruciati che hanno fatto le orge fino ad ora e che stanno andando a combinare guai da qualche parte, magari a spaccare i lampioni a sassate.in tutta sincerità di lampioni non ne rompemmo neppure uno. Un paio di calci a qualche sasso, si anche Francoise. ma tanto per sgranchire un po' le gambe che cominciavano ad appesantirsi per la stanchezza. ecco tutto.
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
 
Françoise Hardy dans Ciao Amici (7ème extrait)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Presse-
Sauter vers: