Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParoles (en travaux)ReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Platine 156 - Interview de Françoise Hardy (6ème extrait)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 7319
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Platine 156 - Interview de Françoise Hardy (6ème extrait) Mar 11 Aoû 2009 - 20:32

En novembre 2008, le magazine Platine s'entretient avec Françoise Hardy à l'occasion de la sortie de son autobiographie.

COMMENT AVEZ-VOUS VECU CE JOLI MOMENT (LE TOUR DE CHANT EN FRANCAIS DES UNIVERSITES ANGLAISES) ?
Je ne me compare pas à Bob Dylan, je suis loin d'avoir son génie créatif, mais imaginerait-on Dylan chanter ses chansons en italien, espagnol, en suédois... (rires). Serge (Gainsbourg), on ne l'imagine pas non plus chanter ses chansons en langues étrangères même s'il l'a peut-être fait au début... J'espère que non... Moi, qui étais très jeune dans les années 60, je n'ai pu résister aux pressions de ma maison de disques. Il ne faut pas oublier que j'ai été une jeune fille sage, soumise à une maman très directive. Le réflexe conditionné d'obéir à qui fait preuve d'autorité m'est resté.

POURQUOI NE PAS DONNER CERTAINS NOMS DANS LE LIVRE ALORS QU'ON PEUT LES LIRE SUR VOS DISQUES, NOTAMMENT CELUI DE CAROLE COUDRAY QUI VOUS AVAIT ETE IMPOSEE PAR GABRIEL YARED ?
Je préférais ne pas donner ce nom car ce que je disais était un peu critique envers elle. Et puis quel intérêt de donner un nom que personne ne connait ?
VOUS QUI ETES AVANT TOUT AUTEUR. N'EST-CE PAS LA SEULE FOIS QU'ON VOUS A IMPOSE DES TEXTES ?
Non, je raconte aussi que Michel Berger m'avait amené cette très jolie mélodie, "Je suis moi", dont je trouvais le titre et le texte grotesques. Malgré ses promesses, Michel n'a jamais rien amélioré, sans doute parce qu'il n'en avait ni le temps ni l'envie.

QUE CE SOIT AVEC MICHEL BERGER, GABRIEL YARED ET D'AUTRES, ON PERCOIT BEAUCOUP DE SOUFFRANCES DANS VOS SEANCES D'ENREGISTREMENT...
J'accorde tellement d'importance à une chanson que je souffre si elle n'est pas aussi bien aboutie que je l'espérais. Je souffre même des années après quand je réentends à la radio ou à la télévision une ancienne chanson ratée. Pour moi, la chanson est une sorte d'absolu qu'il faut servir au mieux. Et comme je ne suis pas capable de la servir toute seule, je suis tributaire de la qualité du travail des musiciens et surtout des réalisateurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Alexandre
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3574
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Platine 156 - Interview de Françoise Hardy (6ème extrait) Mer 12 Aoû 2009 - 11:09

Pour "Je suis moi", le livre m'avait rassuré... car moi aussi j'ai toujours trouvé cette chanson grotesque ! Razz Mais pourquoi l'a-t-elle enregistrée si elle n'aimait "que" la mélodie ? scratch
Pourquoi n'a-t-elle pas proposé son propre texte ? girl

Après elle s'étonnera de "souffrir" en réentendant ses chansons alors que moi je pouvais lui prédire dès le départ sans regarder les astres qu'elle souffrirait un max après cette concession! tournicoti

Pourtant quelqu'un a dit : "J'accorde tellement d'importance à une chanson que je souffre si elle n'est pas aussi bien aboutie que je l'espérais" zic 2
Revenir en haut Aller en bas
claude
Hypermordu
Hypermordu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1057
Age : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Platine 156 - Interview de Françoise Hardy (6ème extrait) Lun 31 Aoû 2009 - 17:35

Alexandre 1 / F. Hardy 0
merci Alexandre.
Revenir en haut Aller en bas
 
Platine 156 - Interview de Françoise Hardy (6ème extrait)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Presse-
Sauter vers: