Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Les perles et les perlettes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8321
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Les perles et les perlettes... Sam 6 Mar 2010 - 12:08

Avec Internet, les articles fleurissent mais colportent parfois des informations légèrement erronées voire même de pures contrevérités ou inventions...
Saurez-vous identifier toutes les erreurs, petites bévues comme grosses perles qui se sont glissées dans cet article, très amusant avec ses sidérantes coquilles ?

Pour faciliter le jeu, je donne le texte d'origine avec sa traduction. Merci de ne pas trop critiquer cette dernière même si elle contribue à ajouter des bêtises involontaires....

Texte original :

Hardy was born at 17 January 1944 in Paris and grew up in rich family. From her childhood, she was so interested in literature that she was attracted to Simone de Beauvoir and Albert Camus. She received a guitar from her mother as a present for her passing baccalaureat at 16. It caused her to get interested in Chanson. Hardy mastered guitar by herself and showed an interest in composing chanson. Trying to be a singer was hard, she failed many times. After entering the University of Sorbonne in Paris, she kept studying a chanson in Petit conservatoire de la chanson, a chanson school founded by Mireille Mathieu who was a famous singer at that time.
Soon, she contracted with the record label Vogue in November 1961.

In June 1962, she made a great debut with her famous chanson ‘Tous les garçons et les filles' which became a hit all over Europe at her age of 18. The song made the wave of Yé-yé music in France with two million sales. It was when another famous song ‘Comment te dire adieu' appeared that Hardy established her as a singer in 1968. The song received a favorable review from many critics who were indifferent to young singers without precedent. Since then, she has been a cultural iconic figure in France. All of almost her songs were self written, and they have been translated into English, Spanish, Italian and German.
As an actress, she appeared in many films - ‘Chateau en Su ède”(1963) , “Une balle au Coeur”(1965), ”What’s new pussycat?”(1966) “Masculin- F éminin”(1966) and “Grand prix”(1967)

She had a son, Thomas Dutronc in 1973 and married his father Jacques Dutronc. Now, they remain a couple.


Traduction :
Hardy naît le 17 janvier 1944 à Paris et grandit dans une famille aisée. Dès son enfance, très intéressée par la littérature elle se sent attirée par Simone de Beauvoir et Albert Camus. Elle reçoit une guitare de sa mère pour sa réussite au baccalauréat à l'âge de 16 ans. Ceci déclenche son intérêt pour la chanson. Hardy apprend la maîtrise de la guitare en autodidacte et montre un intérêt pour la composition des chansons. Essayer d'être une chanteuse s'avère difficile. Elle échouera plusieurs fois. Après son entrée à l'Université de La Sorbonne à Paris, elle continue à étudier la chanson au Petit Conservatoire de la Chanson, une école de la chanson fondée par Mireille Mathieu, qui était un chanteuse célèbre à l'époque.
Rapidement, elle signe un contrat avec la Maison de disques Vogue en novembre 1961.

En juin 1962, elle fait ses grands débuts avec sa célèbre chanson "Tous les garçons et les filles" qui devient un succès partout en Europe, alors qu'elle n'a que 18 ans. La chanson lance la vague Yéyé en France, avec deux millions de ventes. C'est avec une autre célèbre chanson "Comment te dire adieu" qu'Hardy devient une véritable chanteuse en 1968. La chanson reçoit des critiques favorables sans précédent de la part de nombreux journalistes jusque là indifférents aux jeunes chanteurs. Depuis, en France, Françoise Hardy est une figure emblématique culturelle. Elle écrit elle-même la plupart de ses chansons et celles-ci ont été traduites en anglais, en espagnol, italien et allemand.

En tant qu'actrice, elle est apparue dans de nombreux films : "Château en Suède"(1963)", "Une balle au Coeur"(1965)", "What's new Pussycat ?"(1966), "Masculin -Féminin"(1966) et "Grand Prix"(1967).

Elle a un fils, Thomas Dutronc né en 1973 dont elle a épousé le père Jacques Dutronc. Ils sont toujours en couple.
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Lil' Bear
Fanissime
Fanissime
avatar

Masculin Nombre de messages : 1253
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 03/02/2008

Message(#) Sujet: Re: Les perles et les perlettes... Dim 7 Mar 2010 - 16:55

D'après ce que je crois savoir, la famille de Françoise n'était pas riche. Je ne crois pas qu'elle ait été particulièrement intéressée par la littérature, et ne me rappelle pas qu'elle ait dit aimer Beauvoir et Camus. Je ne me rappelle pas non plus avoir lu qu'elle soit entrée à la Sorbonne.

Je ne suis finalement sûr que d'une chose: elle ne doit rien à Mireille Mathieu.
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8321
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Les perles et les perlettes... Dim 7 Mar 2010 - 19:04

Lil' Bear a écrit:
D'après ce que je crois savoir, la famille de Françoise n'était pas riche.
Effectivement, Françoise vivait avec sa soeur et sa mère, aide comptable, dans des conditions difficiles.
Le père de Françoise, marié par ailleurs, avait une vie de notable dont elles ne profitaient pas.

Lil' Bear a écrit:
Je ne crois pas qu'elle ait été particulièrement intéressée par la littérature, et ne me rappelle pas qu'elle ait dit aimer Beauvoir et Camus.
Françoise Hardy a toujours aimé la littérature. Lors de ses tournées, elle avait souvent avec elle des livres à parcourir. Un temps, elle eut une passion pour les écrits de Céline et Proust mais je ne saurais dire si cet engouement alla jusqu'à Simone de Beauvoir et Albert Camus.

Lil' Bear a écrit:
Je ne me rappelle pas non plus avoir lu qu'elle soit entrée à la Sorbonne.
Pourtant, après une très éphémère rentrée scolaire à Sciences Po, elle s’inscrivit à la Sorbonne pour préparer sa propédeutique.

Lil' Bear a écrit:
Je ne suis finalement sûr que d'une chose: elle ne doit rien à Mireille Mathieu.
Ca c'est plus que certain. waou En 1955, le Petit Conservatoire de la Chanson est créé par Mireille Hartuch, plus connue sous le pseudonyme de Mireille, dans des studios de radio, rue de l'Université à Paris. C'est la première tentative d'enseignement organisée de la chanson. Les cours sont enregistrés et diffusés pour la première fois le 18 mai 1955. Le succès s'installe et en 1960, l'émission devient télévisée. Françoise Hardy fréquentera ce petit conservatoire pendant deux ans.
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Alexandre
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3574
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Les perles et les perlettes... Lun 8 Mar 2010 - 16:29

Cet article est absolument hallucinant.

Mais je dois dire que le coup de Mireille Mathieu m'a fait bien rigoler.
Revenir en haut Aller en bas
Elma
Critique du forum
Critique du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 2089
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Les perles et les perlettes... Lun 8 Mar 2010 - 19:21

C'est même le meilleur !!!!
Revenir en haut Aller en bas
 
Les perles et les perlettes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Françoise ... :: Jeux et Sondages :: Jeux-
Sauter vers: