Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Françoise Hardy vue par Nicolas Ghesquière (3ème extrait)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8311
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Françoise Hardy vue par Nicolas Ghesquière (3ème extrait) Sam 3 Sep 2011 - 8:46

En septembre 2001, le styliste Nicolas Ghesquière évoquait son admiration pour Françoise Hardy dans le magazine Vogue .

"Elle a porté les cheveux très courts, et a commencé à grisonner relativement jeune. Sa peau est très blanche, et elle paraissait incroyable, très différente, avec une sorte de physique à la David Bowie. Dans la vie publique, elle a toujours conservé une distance et un mystère à son propre sujet, même si elle a fait beaucoup de TV et de promotion et a continué à joué le jeu. Elle était très arrêtée dans ses choix, ses goûts et son style. Pour moi, elle est un exemple extraordinaire de quelqu'un qui est resté fidèle à elle-même et en même temps éduquait les gens avec sa musique et son look. Elle n'était pas agressive mais calme et très intelligente.

Françoise a fait beaucoup de collaboration, souvent avec des personnes inattendues. Serge Gainsbourg lui a écrit son hit français de 1968 « Comment te dire adieu. » Dans les années 90, elle a travaillé avec le groupe anglais Blur et Malcolm McLaren. Elle a fait quelques duos avec Iggy Pop, avec qui elle est amie. Ca semble une telle étrange association _ Françoise si réservée, timide et intellectuelle, et Iggy Pop fabuleux, trash et provocateur. Mais elle est liée à lui par le talent. Et je crois que tous ces rockeurs provocateurs — comme Mick Jagger et les Stones, qui étaient amoureux d'elle dans les années soixante-dix — doivent tout simplement apprécier les écolières françaises. Elle a encore aujourd'hui conservé cette qualité."

Texte d'origine :
"She wore her hair very short, and she started going gray quite young. Her skin is very white, and she looked incredible, very different, with a kind of David Bowie physique. In her public life she always retained a distance and mystery about her, even though she did a lot of TV and promotion and still played the game. She was very focused on her choices, her taste and her style. For me she’s an amazing example of someone who stayed true to herself and at the same time educated people with her music and her look. She wasn’t aggressive but quiet and very smart.
Francoise has done a lot of collaboration, often with unexpected people. Serge Gainsbourg wrote her 1968 French hit “Comment Te Dire Adieu.” In the nineties she worked with the English band Blur and with Malcolm McLaren. She did a few duets with Iggy Pop, and she’s friends with him. It seems such a strange combination _ Francoise so reserved and shy and intellectual, and Iggy Pop fabulous, trashy, and provocative. But she related to his talent. And I think all those provocative rock stars—like Mick Jagger and the Stones, who were in love with her in the seventies— must just like French schoolgirls. She still has that quality about her."
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Zorba
Embrasé
Embrasé
avatar

Masculin Nombre de messages : 674
Age : 68
Localisation : Naxos Grèce
Date d'inscription : 14/12/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy vue par Nicolas Ghesquière (3ème extrait) Sam 3 Sep 2011 - 18:08

J'ai cru un temps qu'elle était morte, à cette façon de parler d'elle au passé.
Heureusement, la dernière phrase de l'interview m'a rassuré !
Revenir en haut Aller en bas
http://naxos.forums-actifs.com/
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8311
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy vue par Nicolas Ghesquière (3ème extrait) Sam 3 Sep 2011 - 18:48

L'impression découle probablement de la découpe des extraits de l'article. Quand on les met bout à bout en partant du début, le déroulé est moins déconcertant.
Ceci dit, l'article datant de 2001, il n'y avait pas vraiment lieu de s'alarmer. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
 
Françoise Hardy vue par Nicolas Ghesquière (3ème extrait)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Presse-
Sauter vers: