Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParolesReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Françoise Hardy dans TGV Magazine (3ème extrait)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8463
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Françoise Hardy dans TGV Magazine (3ème extrait) Lun 9 Aoû 2010 - 21:14

En mai 2010, Françoise Hardy était interviewée par Olivier Boucreux pour TGV magazine.

Olivier Boucreux : "Quel regard portez-vous sur Françoise Hardy parolière ?"
Françoise Hardy : "Cela dépend des textes. Je reste en admiration devant des auteurs de génie comme Serge Gainsbourg ou Georges Brassens. On se sent tout petit par rapport à des créateurs de cette dimension. Récemment, je me suis adressée à Doriand, qui écrit des textes formidables. Comme le titre Non, non, non pour cette fille que je trouve très intéressante, Camélia Jordana. Il a également écrit Les bords de mer, pour Julien Doré. De tels textes, bourrés de trouvailles, sont de vrais bijoux. Quand ils sont inspirés, ces auteurs peuvent aller bien plus loin que je ne le peux moi-même."

Olivier Boucreux : "Avez-vous des techniques pour écrire ?"

Françoise Hardy : "J'écoute la mélodie non-stop. Et, pour cela, il faut qu'elle me plaise vraiment. C'est mon secret : ne se cantonner qu'à des mélodies qui on un effet magique sur vous. Quant à l'écriture, ce n'est jamais un exercice de style. J'essaie toujours de trouver les mots pour exprimer ce qui, dans mon ressenti, est en adéquation avec la mélodie.

Olivier Boucreux : "Vous est-il arrivé de demander conseil à votre ami Serge Gainsbourg concernant l'écriture ?"
Françoise Hardy : "Non, mais à propos de Je suis de trop ici, une chanson de l'album Décalages, Serge m'a dit un jour qu'il serait incapable d'écrire ce genre de choses. Lui qui a fait tellement mieux ! La chanson correspondait, sans doute, à des sentiments d'exclusion qu'il a dû ressentir souvent dans la vie... De sa part, alors qu'il n'était pas du genre à flatter, c'était un très grand compliment. Le plus grand qu'il puisse me faire."
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Alexandre
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3574
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans TGV Magazine (3ème extrait) Mar 10 Aoû 2010 - 10:41

C'est bien d'avoir quelques renseignements sur la façon de travailler de Françoise Hardy. J'aurais beaucoup de mal à m'imprégner d'une chanson toute la journée jusqu'à ce que les paroles soient complètement écrites. Ca doit être assez "prise de tête". Wink

Ca me fait penser à une émission de radio entendue récemment concernant Bashung. Apparemment pour lui la chanson était terminée dès qu'il avait réussi à écrire un texte ! Shocked Pourtant ensuite il fallait écrire la musique, les arrangements et enregistrer tout ça en studio. C'était une méthode de travail bien différente de celle de Françoise. Razz

Pour Bashung la musique devait être quelque chose de plus facile à créer que pour Françoise d'où cette sensation de "fin" dès la rédaction du texte. confuse
Revenir en haut Aller en bas
Elma
Critique du forum
Critique du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 2089
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans TGV Magazine (3ème extrait) Mar 10 Aoû 2010 - 18:54

Il n'y a pas d'ordre 'convenu' comme le montre cet exemple. Question de sensibilité et de prédisposition de chacun. Ceux qui voient, ceux qui entendent. J'imagine mal, sans doute à tort, quelqu'un qui, d'un jet, a en tête paroles et musique .
Revenir en haut Aller en bas
 
Françoise Hardy dans TGV Magazine (3ème extrait)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Presse-
Sauter vers: