Françoise Hardy - Mon amie la rose


 
AccueilBlogMurAccueilDiscographieParoles (en travaux)ReprisesVidéosPresseLiensGalerieFAQS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Françoise Hardy dans la revue Nouvelles Clés (4ème extrait)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 7319
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2007

Message(#) Sujet: Françoise Hardy dans la revue Nouvelles Clés (4ème extrait) Mar 23 Nov 2010 - 19:43

Pour la revue Nouvelles Clés, Patrice van Eersel et Marie-Pierre Planchon s'entretenaient avec Françoise Hardy de questions spirituelles et d'astrologie.

Nouvelles Clés : "Impossible de ne rien dire de l’astrologie, pour laquelle votre passion est connue depuis longtemps..."
Françoise Hardy :
"Les interviews sur l’astrologie me font peur. En général, les journalistes qui interrogent n’y connaissent rien et dénaturent vos propos. L’astrologie est une science qui ne nous informe que sur l’un de nos conditionnements, celui dû aux rythmes du système solaire, tel que nous y sommes exposés la première fois. Tout se passe comme si notre système nerveux gardait l’empreinte de ces rythmes tels qu’ils étaient au moment précis de la naissance. Cela se traduit en termes de réflexes préférentiels devant les sollicitations du monde extérieur, d’ouverture, de fermeture, d’excitabilité, d’inhibition, de vitesse, de lenteur, etc. Mais cette empreinte entre en interaction avec tous nos autres conditionnements, si bien que deux personnes nées en même temps, donc avec le même conditionnement solaire, mais avec des conditionnements socioculturels et affectifs différents, n’actualiseront pas leur ciel de la même façon."

Nouvelles Clés : "Le ciel éclaire-t-il la tâche que nous avons à accomplir, le sens de notre vie ?"
Françoise Hardy :
"Je ne crois pas. Par contre, si l’on est suffisamment compétent en astrologie (c’est rare parce, c’est une science très complexe), elle informe sur les outils mis à notre disposition pour accomplir notre tâche, quelle qu’elle soit - ces mêmes outils pouvant être bien ou mal utilisés."

Nouvelles Clés : "Comment est née votre passion pour l’astrologie ?"
Françoise Hardy :
"Je l’ai souvent raconté. J’avais 18 ans et mon gynécologue m’a conseillé de consulter l’astrologue André Barbault. Ce que ce dernier m’a dit sur moi, en particulier l’analyse de ma problématique affective, masochiste sur les bords, était tellement juste que j’en ai été troublée. J’étais déjà attirée par la psychologie, la psychanalyse, etc., et André Barbault venait de publier De la psychanalyse à l’astrologie... Bref, peu après 1968, quand j’ai arrêté de faire de la scène et que j’ai eu subitement du temps devant moi, j’ai eu envie de prendre des cours d’astrologie et c’est ainsi que tout a commencé. Mais la grande rencontre s’est produite en 1974, quand Jean-Pierre Nicola m’a demandé de travailler avec lui. J’ai pris connaissance de sa vision de l’astrologie : il a l’immense mérite d’avoir étudier le signal qui se trouve derrière le symbole. En se fondant sur les réalités astrophysiques, il a redéfini les signes à partir de leur rythme et les planètes à partir de leur cycle. Il a trouvé une grille de lecture universelle : le R.E.T. Le conditionnement céleste prédispose à réagir aux 1er, 2ème ou 3ème degré, en vous sensibilisant davantage, soit aux Représentations (images, mots, apparences), soit à l’Existence (actes, faits, ressenti concret), soit à la Transcendance (idées, principes, essence, métaphysique, abstraction). En fonction de sa distance au soleil, chaque planète part d’un plan pour aller vers un autre. En tant que centre du système, le soleil, par exemple, porte la formule « représentation de représentation ». Aux confins du système solaire, Pluton, la planète la plus éloignée, se définit comme « transcendance de transcendance » et on voit qu’il manque au Plutonien la dimension concrète E ainsi que celle de la représentation R nécessaire pour fonctionner en société. De même, si le Solaire est à l’aise avec le verbe, les codes, le social (R), il peut ne pas tenir assez compte des faits (E) et manquer de recul (T)."
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-amie-hardy-rose.blogspot.com
Zorba
Embrasé
Embrasé
avatar

Masculin Nombre de messages : 674
Age : 68
Localisation : Naxos Grèce
Date d'inscription : 14/12/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans la revue Nouvelles Clés (4ème extrait) Mer 24 Nov 2010 - 9:21

Au risque de déplaire, je reconnais que la façon dont Françoise explique son astrologie et ses limites, me séduit et me convainc par la clarté et la précision des mots choisis, ce qui n'est absolument pas évident, et ce qui est la porte ouverte à tous les sarcasmes des sceptiques et heureux de l'être.


Dernière édition par Zorba le Mer 24 Nov 2010 - 14:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://naxos.forums-actifs.com/
Alexandre
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3574
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans la revue Nouvelles Clés (4ème extrait) Mer 24 Nov 2010 - 10:05

Je ne partage pas tout à fait ta vision. Wink

Françoise est effectivement très claire quand elle répond à la première question.
"Françoise Hardy : "L’astrologie est une science qui ne nous informe que sur l’un de nos conditionnements, celui dû aux rythmes du système solaire, tel que nous y sommes exposés la première fois. Tout se passe comme si notre système nerveux gardait l’empreinte de ces rythmes tels qu’ils étaient au moment précis de la naissance. Cela se traduit en termes de réflexes préférentiels devant les sollicitations du monde extérieur, d’ouverture, de fermeture, d’excitabilité, d’inhibition, de vitesse, de lenteur, etc. Mais cette empreinte entre en interaction avec tous nos autres conditionnements, si bien que deux personnes nées en même temps, donc avec le même conditionnement solaire, mais avec des conditionnements socioculturels et affectifs différents, n’actualiseront pas leur ciel de la même façon."

En revanche, la fin de son intervention se complait dans un jargon ésotérique qui n'a aucun sens pour les non-initiés au "R.E.T." : exemple "Si le Solaire est à l’aise avec le verbe, les codes, le social (R), il peut ne pas tenir assez compte des faits (E) et manquer de recul (T)."
Par ailleurs ce n'est pas parce qu'une théorie est claire et précise qu'elle est pour autant fondée !

Je ne comprends d'ailleurs pas bien la fin de ton message concernant "la porte ouverte à tous les sarcasmes des sceptiques et heureux de l'être". Ca me semble plus hargneux qu'autre chose. En tout cas ça ne peut pas lever le scepticisme.
Revenir en haut Aller en bas
claude
Hypermordu
Hypermordu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1057
Age : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans la revue Nouvelles Clés (4ème extrait) Mer 24 Nov 2010 - 13:45

Non, je ne pense pas que ce soit hargneux, c'est juste un peu désespéré (désabusé ?) que les sceptiques réduisent au ridicule ce qui peut être une formidable approche de la connaissance des autres et de la vie en leur compagnie.
Mais comme toi Alexandre, je regrette que Françoise, comme d'autres, utilise parfois un jargon "professionnel" qui ne soit vraiment accessible qu'aux seuls initiés. C'est aussi ce qu'on peut reprocher aux informaticiens.
Tout ça, ça fait un peu secte qui te regarde de haut toi qui n'as pas eu l'illumination.
Pourtant toute aide pour mieux vivre en société est bonne à prendre.

Les bouquins de Françoise sur l'astrologie m'ont été de douloureuses expériences qui me rappellent mes tentatives pour lire les bouquins de Salman Rushdie. Ah ! les "Versets sataniques" et le blocage intégral à la page 3.
Revenir en haut Aller en bas
Zorba
Embrasé
Embrasé
avatar

Masculin Nombre de messages : 674
Age : 68
Localisation : Naxos Grèce
Date d'inscription : 14/12/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans la revue Nouvelles Clés (4ème extrait) Mer 24 Nov 2010 - 13:57

Merci Claude, toi au moins tu me comprends !
Point de hargne chez moi, ni même de désespoir simiesque, juste un regret pour ceux qui dénigrent et tournent en ridicule, sans faire le moindre effort pour tenter de comprendre avant de rejeter.
La faute en revient sûrement à ceux qui ont donné une certaine image commerciale de l'astrologie, mais peut-on reprocher à Françoise de ne pas être commerciale ?
Elle suit son petit bonhomme de chemin et la suit qui veut : elle ne se retournera pas pour voir si vous êtes nombreux.
Revenir en haut Aller en bas
http://naxos.forums-actifs.com/
Alain
Maître des dés
Maître des dés
avatar

Masculin Nombre de messages : 484
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans la revue Nouvelles Clés (4ème extrait) Mer 24 Nov 2010 - 14:20

Zorba, je pense que Claude n'est pas le seul à te comprendre mais je trouve néanmoins que la remarque d'Alexandre était tout à fait légitime car on ne peut pas dire que tu te sois exprimé très clairement. J'ai eu l'impression d'un avis qui exprimait comme une pointe de mépris envers ceux qui se rangeraient du côté des sceptiques en ne voulant pas porter crédit à l'astrologie vue par Françoise Hardy.
Du coup ta mise au point était nécessaire et calme bien le jeu.

De mon point de vue, Françoise Hardy pratique l'astrologie dans une orientation de quête personnelle pour en savoir plus sur elle-même et sur les autres. Elle n'a pas d'autre prétention dans le domaine si ce n'est tout de même de préconiser une façon honorable de pratiquer cette "science humaine" en se recentrant sur des concepts scientifiques plutôt que sur une interprétation purement symbolique.

Il est clair que Françoise est à mille lieues d'une envie d'exploiter le filon de façon commerciale même si elle a fait des entorses par le passé en animant des rubriques d'horoscope auxquelles elle ne croyait guère, dans l'unique objectif de promouvoir en parallèle les théories plus scientifiquement orientées de Jean-Pierre Nicola.
Revenir en haut Aller en bas
Elma
Critique du forum
Critique du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 2089
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/08/2007

Message(#) Sujet: Re: Françoise Hardy dans la revue Nouvelles Clés (4ème extrait) Mer 24 Nov 2010 - 19:41

En quelques mots, je dirais Ok, chacun son centre d'intérêt. Si l'on souhaite réellement être compris, échanger et partager ses idées, aider les autres le cas échéant, la moindre des choses et l'intérêt est de se mettre à la portée de tout interlocuteur. A contrario, ou on est dans l'élitisme, dans une relation de "pouvoir" ou alors dans un trip tellement personnel qu'il ne faut pas être étonné des réactions de rejet ou de scepticisme.
Revenir en haut Aller en bas
 
Françoise Hardy dans la revue Nouvelles Clés (4ème extrait)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Françoise Hardy - Mon amie la rose :: Françoise à bâtons rompus :: Presse-
Sauter vers: